Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Des drones et plus de 50.000 soldats surveillent les frontières du Royaume

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Des drones et plus de 50.000 soldats surveillent les frontières du Royaume

    Par Hassan Benadad



    Forces spéciales marocaines (FST): une disposition au combat exemplaire.


    Le ministre délégué chargé de l’administration de la Défense a révélé que plus de 50.000 soldats surveillent les frontières terrestres, longues de 3.300 Km et maritimes sur une distance de 3.500 km, ainsi que l’espace aérien. Cet article est une revue de presse du quotidien Al Akhbar.

    Pour la première fois, le ministre délégué chargé de l’administration de la Défense nationale, Abdellatif Loudiyi, a fourni des données relatives à la surveillance des frontières terrestres, aériennes et maritimes du Royaume. Le quotidien Al Akhbar rapporte, dans son édition du mardi 15 novembre, que Loudiyi a fait cette déclaration lors des discussions du budget sectoriel de son département par la commission des affaires étrangères à la chambre des représentants.

    «La surveillance de frontières ainsi que le renforcement des capacités opérationnelles pour faire face aux menaces sont parmi les principales préoccupation des FAR. La mission de l’armée royale ainsi que celle de la gendarmerie royale est de mobiliser d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller les frontières terrestres longues de 3.300 Km et maritimes sur une distance de 3.500 km en plus de l’espace aérien», souligne Loudiyi.

    Pour ce faire, précise-t-il, «les Forces terrestres s’appuient sur des points fixes et de soutien, des unités d’intervention, un système de surveillance électronique composé de radars fixes et mobiles ainsi que des moyens audiovisuels électroniques et des mini drones. De leur côté, les Forces royales air contribuent efficacement à ces opérations à travers le déploiement d’une série de radars fixes de surveillance aérienne pour contrer toute incursion aérienne».

    Loudyi a également indiqué que «la marine royale effectue une surveillance permanente pour lutter contre les activités illégales dans les eaux territoriales à l’aide de radars de surveillance maritime et la mobilisation des unités d’intervention tout au long des côtes marocaines.

    Il en est de même pour la gendarmerie royale qui contribue à la surveillance des frontières et à fournir du soutien, à plusieurs niveaux, dans les espaces terrestres, aériens et maritimes». Ces importants déploiements ont nécessité la mobilisation de 50.000 soldats et d’importantes ressources financières pour faciliter leur mobilité en plus de la réparation et l’entretien du système de surveillance électronique des frontières.

    Les FAR, poursuit le ministre, interviennent également dans la lutte contre l’immigration clandestine qui nécessite des efforts constants et une vigilance permanente. C’est ainsi que les unités des FAR et de la gendarmerie ont pu, durant le premier semestre de cette année, interpeller plus de 56.000 candidats à l’immigration et en sauver 12.000 de la noyade.

    Ces résultats positifs ont été réalisés grâce aux mesures prises en renforçant les systèmes des surveillance dans le Nord et l’Est du rRyaume notamment en construisant des clôtures et en renforçant les mesures de sécurité sans oublier la contribution cruciale de la surveillance électronique et des drones.


    Par Hassan Benadad

  • #2
    La decision de fabrication de drones peut permettre un veritable Leapfrog en terme de stratégie militaire pour le Maroc. Elle s'inscrit parfaitement dans la configuration geographique et contextuelle actuelle d'un pays comme le Maroc.

    Pour un pays qui defend son territoire et qui doit le surveiller, c'est très pertinent.

    A long terme, nous verrons surement ces drones de surveillance et d'attaque servir tout le long du littoral aussi, sans oublier les operations de sauvetage.

    Je n'ai aucun doute que l'ingenieur marocain reussira à adapter les besoins de cette technologie aux besoins du pays, securitaires ou autres.
    Dernière modification par ayoub7, 15 novembre 2022, 15h21.
    "Tout ce qui te dérange chez les autres, c'est seulement une projection de ce que tu n'as pas résolu en toi-même" - Bouddha

    Commentaire


    • #3
      Pour la première fois, le ministre délégué chargé de l’administration de la Défense nationale, Abdellatif Loudiyi, a fourni des données relatives à la surveillance des frontières terrestres, aériennes et maritimes du Royaume.
      mais pourquoi ? ce genre d'information doit rester confidentielle !!
      même nous les makhzania civil de service, ne doivent rien savoir

      Commentaire


      • #4
        mais pourquoi ? ce genre d'information doit rester confidentielle !!
        ils l'ouvrent un peu trop à mon gout ..........
        " Je me rend souvent dans les Mosquées, Ou l'ombre est propice au sommeil " O.Khayaâm

        Commentaire


        • #5
          Je ne pense pas qu'il ait donné les détails, surement des statistiques vagues. Pas de mal la dessus. L'armée marocaine est une grande muette, personne ne sait vraiment ce dont elle dispose et sur quoi elle s'entraine, et c'est tres bien ainsi.
          "Tout ce qui te dérange chez les autres, c'est seulement une projection de ce que tu n'as pas résolu en toi-même" - Bouddha

          Commentaire


          • #6
            Je me demande si ce pipo de propagande a destination précise à un lien avec la récente pregorative d'expulsion de tout Sahraouis non marocains se présentant aux ports et aéroports du Maroc dans une crainte de sabotage au Sahara occidental.
            Dernière modification par galaxy, 16 novembre 2022, 07h31.

            Commentaire


            • #7
              Enfin, les FAR existent Comme tout est sournois là-bas, on sait jamais ce qu'ils disent et ce qu'il y'a
              Moi' j'ai vu une lecture de propagande classique des militaires destinée à rassurer un peuple en pleins désarroi
              avec cet armada , aucune mouche ne passe loo

              Tiers Monde,quand tu me tiens
              Gone with the Wind.........

              Commentaire


              • #8
                Il n'y a rien de fou, les frontieres du Maroc ont toujours ete bien defendues et ce n'est pas l'effectifs des troupe qui est une menace mais tout le volet renseignement contre espionnage etc le coeur de la defense.
                "Le patriotisme c'est l'amour des siens. Le nationalisme c'est la haine des autres". Romain Gary

                Commentaire


                • #9

                  Je me demande si ce pipo de propagande a destination précise à un lien avec la récente pregorative d'expulsion de tout Sahraouis non marocains se présentant aux ports et aéroports du Maroc dans une crainte de sabotage au Sahara occidental.

                  Une decision qui a effectivement fait mal au Polisario et a ceux qui croient que le Maroc ne peut pas etre ferme ou que l'ONU va l'exiger a faire quoique ce soit.

                  Pour plus de details, le Maroc a décidé de n'accepter que les Sahraouis qui peuvent prouver leur marocanité, c'est a dire ceux qui ont des preuves qu'ils ont été (ou leurs parents) habitants du Sahara. Exit les sahraouis algeriens, mauritaniens, les maliens tchadiens, etc... Ceux la peuvent continuer a se sucrer sur le dos de l'Algérie.

                  Deuxième condition, ils doivent avoir plus de 50 ans.

                  Ainsi a décidé le Maroc, ainsi il sera
                  "Tout ce qui te dérange chez les autres, c'est seulement une projection de ce que tu n'as pas résolu en toi-même" - Bouddha

                  Commentaire


                  • #10
                    Ce n’est pas un secret, juste des statistiques, mais les détails ça reste dans le secret
                    La haine aveugle

                    Commentaire


                    • #11
                      le Maroc a décidé de n'accepter que les Sahraouis qui peuvent prouver leur marocanité, c'est a dire ceux qui ont des preuves qu'ils ont été (ou leurs parents) habitants du Sahara.
                      Plus précisément, le Maroc a décidé de n'accepter que les sahraouis disposant de la nationalité marocaine. Autrement dit, munis de pièces d'identité marocaines.

                      Commentaire


                      • #12
                        Parce que proprement dit, il y a un cocktail à Tindouf.
                        La haine aveugle

                        Commentaire

                        Chargement...
                        X