Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Automobile. "Made in Africa": voici quelques modèles de véhicules conçus et produits en Afrique

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Automobile. "Made in Africa": voici quelques modèles de véhicules conçus et produits en Afrique

    Par Moussa Diop


    Wallys, Kiira, Mobius, Innoson, Kantanka… sont des marques automobiles conçues et fabriquées par des Africains en Afrique.
    Produites en petites quantités, ces voitures qui utilisent de nombreux composants locaux, ont été conçues pour s’adapter à l’environnement et au pouvoir d’achat des Africains.


    Si de petites unités de montage automobile implantées par des géants de l’industrie automobile mondiale poussent un peu partout en Afrique, dans le but de se positionner sur des marchés sous-équipés et porteurs, il faut aussi souligner que depuis plusieursannées, des marques de voitures conçues et fabriquées sur le continent se développent.

    C’est le cas des voitures de marque Wallys, Kiira, Mobius, OInnoson, Kantanka,… Certains producteurs africains ont même lancé leur première voiture électrique bien avant les géants actuels du secteur.

    Adaptés à leur environnement et au pouvoir d’achat des populations africaines, ces voitures sont toutefois produites en quantités très limitées. Si les moteurs des modèles produits sur le continent sont importés, de nombreux composants sont, au contraire, fabriqués localement.

    Les modèles sont certes globalement produits pour le marché local, pourtant, certains producteurs exportent vers les pays voisins alors que d’autres modèles sont même exportés en Europe et en Asie.

    Wallyscar: la voiture tunisienne exportée en Europe et en Asie





    Wallyscar est un constructeur automobile tunisien fondé en 2006 par les frères Zied et Omar Guiga.

    C’est en 2007 que la première voiture du constructeur tunisien Wallyscar est fabriquée à La Marsa. Le premier prototype a été présenté au salon d’automobile de Paris en 2008.

    Le modèle Wallys Iris a été lancé cette année-là, avec un moteur Peugeot (la version électrique est aussi disponible), une carrosserie totalement en fibre de verre et un châssis galvanisé.

    Véhicule de loisirs et de la vie quotidienne, Wallyscar est une voiture typique des plages touristiques. Elle est ainsi commandée par les gérants des stations balnéaires et d’hôtels pour sa maniabilité et sa fiabilité.


    Cette première voiture conçue et fabriquée en Tunisie est actuellement produite à hauteur de 600 unités annuellement et une partie de la production est écoulée dans plusieurs autres pays dont la France, la Qatar, l’Espagne, le Maroc…


    Mobius Motors: les véhicules kenyans à bas prix

    Le fabricant de voitures Mobius Motors Kenya Ltd a dévoilé son premier prototype Mobius One en 2009 avant de lancer une voiture de série Mobius Two en 2011. L’entreprise s’était fixée comme objectif de construire des voitures à bas prix et robuste pour le marché africain avec le slogan: «Conçu pour l’Afrique. Construit en Afrique».
    Les premières voitures n’avaient pas de confort, ni d’électronique et offrait une conduite très simple. Et avec son châssis tubulaire, le poids de la voiture est extrêmement faible. Depuis, les critères ont évolué. Le premier modèle Mobius à bas prix est sorti en 2017. Il a été conçu autour des besoins du consommateur africain: environnement routier, charge typique du véhicule, accessibilité par rapport au pouvoir d’achat… Autant de facteurs qui ont été pris en compte pour le développement de ce véhicule. Le Mobius neuf est vendu au prix d’une berline d’occasion.

    La voiture est adaptée à divers usages: véhicule utilitaire, transport public, transport de malades, transport de marchandises…


    Kiira: des petits modèles aux bus électriques ougandais


    L’histoire du constructeur automobile public ougandais remonte à 2007 lorsqu'une équipe d'étudiants et de membres du personnel de l'Université de Makerere ont été invités à faire partie d'un consortium international dans le cadre du Vehicle Design Summit (VDS), une initiative du Massachusetts Institute of Technology (MIT) dans le but de concevoir et de produire un véhicule électrique hybride rechargeable à 5 places ciblant le marché indien.

    De là est venue l’ambition de concevoir et de construire un véhicule en Ouganda.

    En 2011, l’équipe a produit sa première voiture électrique Kiira EV, un prototype à deux places entièrement conçu et intégré en Afrique. Celui-ci est doté d’un moteur électrique avec une autonomie de 80 km et une vitesse maximale de 100 km/h.

    L’entreprise a par la suite construit son premier modèle hybride en 2014 -Kiira EV Smack-, qui est aussi le premier en Afrique, avec une vitesse de pointe de 140 km/h. Elle a aussi construit son premier prototype d’autobus électrique Kayoola.

    La conception et la fabrication de la voiture a été entièrement faite en Ouganda.

    Et c’est en 2021, que le constructeur automobile public ougandais a démarré la production de bus électriques d’une autonomie de 300 kilomètres. L’unité de production de Jinja, près de la capitale Kampala, va ainsi fabriquer annuellement 5.000 bus et autres véhicules électriques. Kiira bénéficie du soutien du constructeur chinois CHTC Motor.

    Avec un marché mondial de bus électriques qui est passé de 100.000 unités en 2016 à 500.000 en 2019, le constructeur ougandais souhaite se positionner sur un marché porteur, dominé par les Chinois.

    L’entreprise pourra exporter ses bus en Afrique en bénéficiant de la Zone de libre-échange continental africaine (Zleca).

    L’entreprise ambitionne de fabriquer localement 90% des composants nécessaires à la confection de ses voitures électriques.

    L’acier, le lithium et le cuivre ougandais seront utilisés pour la confection de composants et de pièces détachées.

    D’autres produits dont le bambou et les fibres de bananiers seront mis à contribution.
    Les pare-chocs, les sièges, les garnitures de frein, la fixation et l’électronique de bord sont conçus par des entreprises locales.

    Innoson Vehicle Manufacturing Co: la marque du magnat nigérian des affaires



    La firme nigériane Innoson Vehicle Manufacturing (IVM), fondée par le magnat des affaires et industriel, Innocent Chukwuma, conçoit et assemble une large gamme de véhicules. Installée dans l’Etat d’Anambra, au sud-est du Nigéria, pionnière dans la fabrication de moto Tokunbo lancées en 2000.

    Aujourd'hui, IVM produit une large gamme de véhicules: berlines, 4x4, pick-up, minibus, camionnettes… à partir de kits importés, notamment le châssis et le moteur, et de composants confectionnés localement.

    Elle conçoit et assemble annuellement autour de 4.000 véhicules robustes et adaptés à l’environnement des routes africaines à des prix globalement abordables. La production d’IVM est soutenue par les autorités nigérianes et approvisionnent ainsi certaines administrations avec ses véhicules.

    Le magnat nigérian est à la tête d’un groupe qui fabrique des véhicules, des plastiques, des motos, des pneus de voitures…


    Kantanka: Kwadwo Safo Kantanka, le précurseur venu du Ghana




    C’est en 1994 que Kwadwo Safo Kantanka a créé Kantanka Automobiles Company Ltd, un assembleur et fabricant automobile au Ghana.
    Le constructeur conçoit et assemble ses voitures à partir de kits CKD (Complete knock down), fournis par une entreprise chinoise, et de composants et matériaux locaux.

    La première voiture de la marque a été produite dès 1998 avec 75% de composants fabriqués localement.
    L’entreprise est aujourd’hui derrière une large gamme de véhicules conçus et montés localement dont des berlines, SUV Kantanka, pick-up Kantanka, cars, minibus et même des voitures électriques.

    La société assemble actuellement environ 500 véhicules par an, répondant à une demande de véhicules neufs, adaptés à l’environnement par leur robustesse et par leurs prix attractifs. Les voitures de la marques Kantanka sont écoulées au Ghana et au niveau de la sous-région.

    Dernière modification par Raco, 26 novembre 2022, 02h02.
Chargement...
X