Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Omar Al-Faruq : un surnom donné par les juifs

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Omar Al-Faruq : un surnom donné par les juifs

    Il est largement accepté, à juste titre, que ce surnom a commencé à être utilisé pour désigner Omar après que les juifs le lui attribuèrent suite à la conquête de Jérusalem. Le problème est la signification qu'on donne à ce surnom dans ce contexte précis. La cause et raison de cette attribution que donnent les savants sunnites serait le fait que les juifs de Jérusalem après avoir vu la grande justice et tolérance d'Omar envers eux, lui attribuèrent ce surnom pour indiquer qu'il sépare la justice de l'injustice, le vrai du faux, etc. Nous allons voir, par après, la vérité qui se cache derrière ce surnom.

    Certes, il y a des hadiths sunnites qui indiquent que c'est le prophète qui le nomma ainsi après sa conversion. Mais ce sont tous des hadiths faibles et tardifs inventés par après. Leurs chaînes de transmission (sanad) contiennent des rapporteurs non-fiables. L'un des hadiths les plus connus sur ce sujet est celui attribué à Aicha et il est faible car il contient dans sa chaîne de transmission, Mohamed ben Omar ben Wad Al-Waqidi Al-Aslami (rejeté par Bukhari, Muslim et Al-Nissa'i). Par conséquent, les savants sunnites experts (pas le prêcheur du coin) affirment dans leur majorité qu'Al-Faruq n'a pas été donné à Omar pendant la vie du prophète mais par après par les juifs.

    Il n'y a donc pas un seul hadith authentique (sahih) du prophète où il nomma Omar par Al-Faruq. De toute manière, du vivant du prophète, ce surnom n'était pas utilisé pour désigner Omar. C'est-à-dire qu'il n'y avait pas d'utilisation sociale et historique de ce surnom pour Omar du vivant du Prophète, c'est une réalité historique que ce surnom a été donné par les juifs et donc utilisé bien après la mort du prophète lors la conquête de Jérusalem.

    Ainsi, l'un des plus grands savants sunnites et experts de la science du Hadith, Mohammad ibn Sa'd, rapporte :

    "(...) Ben Shahab a dit : il nous est parvenu que les gens du livre (=les chrétiens et juifs) étaient les premiers à appeler Omar par Al-Farouq. Et les musulmans ont hérité cela de leurs paroles (des gens du livre) et il nous est pas parvenu que le messager de Dieu, que les prière et bénédictions de Dieu soit sur lui, a dit une telle chose (...)"

    قال قال بن شهاب بلغنا أن أهل الكتاب كانوا أول من قال لعمر الفاروق وكان المسلمون يأثرون ذلك من قولهم ولم يبلغنا أن رسول الله صلى الله عليه وسلم ذكر من ذلك شيئا ولم يبلغنا أن بن عمر قال ذلك إلا لعمر كان فيما يذكر من مناقب عمر الصالحة ويثني عليه قال وقد بلغنا أن عبد الله بن عمر كان يقول قال رسول الله صلى الله عليه وسلم اللهم أيد دينك بعمر بن الخطاب

    Al-Tabaqate Al-Kubra, d'Ibn Sa'd, vol 3, page 270

    Ce hadith est aussi rapporté dans Tarikh Al-Tabari (vol 3, page 267) et dans Tarikh Dimashq d'ibn Assakir (vol 44, page 51).

  • #2
    n'empêche que c'est crapuleux de la part de l'iran d'instrumentaliser le chiisme pour baver sur Omar.
    Car ils ont la haine et la rancune de la conquête de la Perse par Omar.
    L'excès de fierté altère la rigueur.

    Commentaire


    • #3
      Il est largement accepté, à juste titre, que ce surnom a commencé à être utilisé pour désigner Omar après que les juifs le lui attribuèrent suite à la conquête de Jérusalem
      Cher Paleem,
      Je le regrette profondément pour vous, mais aucune tentative chiite ne peut atteindre négativement la valeur exceptionnelle de Omar Ibn El Khattab. Bien au contraire, la haine des chiites a son encontre reste la preuve indélébile sur sa grandeur. C'est grace a ce valeureux compagnon que l'idéal de justice musulmane a pu être vraiment réalisé par le pouvoir mondain musulman. Personne ne peut rien faire pour vous car les vrais défis de ce grand calife furent de gouverner les peuples conquis avec justice, dans le respect de leur culture, répandre le Message du Prophète, paix et salut éternel sur lui, unifier les populations et leur transmettre un sentiment d’appartenance à l’Etat islamique malgré les différences flagrantes et les guerres qui avaient précédées.. Il lui a pour cela fallu réfléchir à de nouveaux systèmes d’administration et de gouvernance. Par son erudition et sa sagesse, il parvint à créer un Etat stable et fonctionnel, et son califat eut un impact majeur dans l’histoire de la civilisation arabo-musulmane qui restera jusqu'à la fin des temps.. Il y a en fait de nombreux enseignements a tirer de la vie du second calife qui fut confronté a des défis sans precedents. C'est le Prophète lui-meme qui l'avait surnommé Abou hafs Al Farouq en sachant que al Farouq signifie celui qui distingue entre le vrai du faux.
      A chaque instant la vérité nous interpelle, y sommes nous attentifs.
      Rien n'est de moi, Je vous irrigue des écrits et de la connaissance des grands.

      Commentaire


      • #4
        Il parait que ce fameux Al-Farou9 frappait même les "sabaya" qui portaient le voile pour ne pas qu'elles ressemblent aux femmes musulmanes "libres". Car le hidjab (le voile) est dédié selon lui uniquement aux femmes libres et pas la "sabiya"qui dont sa "3awra" est pareil que celle d'un homme (la partie entre le nombril jusqu'aux genoux).

        Commentaire


        • #5
          Il parait que ce fameux Al-Farou9 frappait même les "sabaya" qui portaient le voile pour ne pas qu'elles ressemblent aux femmes musulmanes "libres".
          Cher veniziano,
          Vous voulez dire que c'est le premier qui libéra la femme du voile.. Il vous faut choisir, car sans le savoir, ni le vouloir, vous en faites plutôt l'éloge aux yeux des occidentaux.
          A chaque instant la vérité nous interpelle, y sommes nous attentifs.
          Rien n'est de moi, Je vous irrigue des écrits et de la connaissance des grands.

          Commentaire


          • #6
            Si le surnom de Faruk a été attribué á Omar Ibn Al Kattab par les Juifs, c’est une reconnaissance supplémentaire de la valeur de cet illustre Compagnon.

            Les éloges du Prophète (prière et paix d’Allah sur lui), dans la Sunna authentique, ne manquent pas pour Omar (qu’Allah l’agrée). Selon un Hadith rapporté par Al Boukhari, le Prophète (prière et paix d’Allah sur lui) a dit : « Parmi ceux qui vous ont précédés des fils d'Israël, il y eut des hommes qui n'étaient pas des prophètes, mais auxquels Allah a adressé la parole. S'il devait y en avoir dans ma communauté, ce serait Omar ! »

            Omar Ibn Khattab est un grand compagnon du Prophète qui a eu l'honneur suprême d'être enterré à ses côtés. Les Chiites Rafidiths, avec leur haine aveugle, ne peuvent expliquer pourquoi Allah l'a élu avec Abou Bakr pour être les ultimes voisins du Messager après la mort.

            C'est comme si Allah avait voulu remplir de jalousie et de rage le cœur des Chiites, en réunissant côte à côte le Prophète Mohamed, et ses deux illustres compagnons Abou Bakr Al Sadiq et Omar Al Faruk !
            Dernière modification par shadok, 03 septembre 2018, 22h34.
            Le Hirak est une idée et une idée ne meurt pas (الحراك فكرة و الفكرة لن تموت)

            Commentaire

            Chargement...
            X