Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Au premier pas de joie

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Au premier pas de joie

    Au premier pas de joie
    J’ai sauté vers toi
    Comme une symphonie
    J’ai voulus vivre ma nuit

    Onde de douceur
    Couleur du cœur
    Ode à l’amour
    T’aimer toujours

    Et le ciel s’est chargé
    Du sourire de tes baisers
    Et le vent était si doux,
    Si remplis de nous
    Que ta main sur mon cœur
    Fait exploser la joie
    Douce mélodie de toi
    Quand tu m’enlaces
    Tout contre toi

    Au premier rayon de joie
    J’ai fixé l’ombre sur moi
    Douce colombe qui danse
    Chant infini de confiance
    Doux élans du bonheur
    Rythme l’élan de mon coeur
    Vers toi, vers toi et encore toi

    Le ciel s’est illuminé
    Avec une grâce de fée
    J’ai dansé dans ton cœur
    J’exulte de bonheur
    Danse farandole et
    Danse une ronde folle
    Pour toi, pour toi et pour toi

    La nature me semble si belle
    Le ruisseau et cette abeille
    Le jardin exhale le jasmin
    Et j'embaume de ton parfum
    L'air s'emplit de mots d'amour
    qui tourbillonnent et se déposent
    sur toi, sur toi et sur toi

    Au premier souffle de toi
    L’océan me mène tout droit
    Écume de grâce,
    Corail que tu embrasses
    Et il s’échappe dans l’espace infini
    Et il s’éclaire, constellation tu souris
    Lumière si pleine de sérénité
    Dans l’hymne de la sincérité
    Le bonheur se pose
    Sur toi, sur moi et sur nous.

    morjane
    10/08/04

  • #2
    beau, très beau, si beauuuuu, c ce que je peux dire Morjane.
    Moi personnellement, tu me transporte dans un monde pur, si pur, sans le moindre élément polluant, en plus tu me fais planer sur les océans, dans l'espace, ... tu fais des miracles Morjane :smile:
    Merci pour ce bain de pureté .
    Avoir des griffes n'est pas être lion

    Commentaire


    • #3
      Juste écouter son coeur
      le laisser s'ébattre en douceur
      parfois violence mais patience
      le laisser s'exprimer en toute sincérité
      Et qu'importe si parfois
      les mots n'expriment pas
      ce que mon coeur essaye de crier
      ou de murmurer
      Mon aimé lui saura décoder
      Car il sait deviner et entendre
      ces mots que je ne dis pas.

      Merci Bart.

      Commentaire


      • #4
        Je sens cette légère brise
        me caresser le visage
        c'est une très belle surprise
        qui suffit pour me ôte toute rage

        Bart observe de loin Paris
        Pour y trouver le pont
        Qui lors de ses écrits
        Lui donne son inspiration

        Commentaire


        • #5
          quel honnheur Sentenza, tu ne peux pas imaginé à quel point tu me touche là , c direct au coeur, Moi ds un de tes poêmes?!! ah, c trop pour moi mon ami. merci : )

          lire Morjane suffit à me donner envie d'écrire, sans aller sur les ponts. Mais, aujourd'hui il fait assez beau, si tu sors prendre des photos des ponts de Paris, je sors m'inspirer sur les ponts en regardant s'il ya qq part un photographe amateur.
          Avoir des griffes n'est pas être lion

          Commentaire


          • #6
            J'aperçois quelques éclaircies
            qui sont propices à la photographie
            Et ma foi je ne dirai pas non
            à photographier quelques ponts

            N'hésite à venir me saluer
            Si jamais tu venais à te promener
            Sur les bords de Seine
            Cela en vaudra la peine

            Commentaire


            • #7
              j'arrive sur Paris
              dans qqs instants
              et je te parie
              que je te trouverai sur le pont
              en train de prendre
              de belles photographies

              je serai habillé en jean rouge et chmise orange à rayures jaunes cher Sentenza

              désolé Morjane d'avoir dévié un peu du sujet, avec Sentenza, je ne peux rester de marbre.
              Allons, un peu de sérieux à la présence de la muse.
              Bonne soirée à toi noble muse.
              Avoir des griffes n'est pas être lion

              Commentaire


              • #8
                à toi joli plante de corail
                à toi jolie poupée de paille
                à toi douce sirène à la robe d'écailles
                j'irai là où que tu aille
                pour lire tes beaux poêmes
                à toi joli fleur de corail (Morjane en arabe)

                : )

                pour que morjane m'excuse :wink:
                bonne soirée
                Avoir des griffes n'est pas être lion

                Commentaire


                • #9
                  L'homme au jean rouge
                  avance vers le photographe
                  et pour se faire remarquer, bouge
                  Sur le bord du pont sans faire gaffe

                  Mais c'est sa chemise orange
                  qui le sauvera ayant attiré l'oeil de son ami
                  et ce n'est que louanges
                  que l'on peut rendre à ce colori

                  Commentaire


                  • #10
                    Sentenza, tu ne peut donc pas me laisser avec un air sérieux deux secondes??!!!!
                    tu me fais mourir de rire, tu es vraiment spécial.
                    Joli petit poême en tt cas. Heusement ma chemise m'a sauvé.
                    Avoir des griffes n'est pas être lion

                    Commentaire


                    • #11
                      Simpson toujours avec ses goûts douteux
                      A oublier d'inviter son ami Louisa sur le pont,c'est facheux
                      Il préfère parcourir les messages de Sentenza
                      Qui brille par ses paroles de milles éclats
                      Sans oublier Morjane notre déesse
                      Qui nous laisse à chaque fin de ces poèmes,en détresse.

                      Louisa.

                      PS: C'est le 1er poème que j'écris de toute ma courte vie, alors soyez
                      indulgent.En plus vous avez vu..... ça rime!!!!
                      Quand le sage montre la lune l'idiot regarde le doigt.

                      Commentaire


                      • #12
                        Voici l'arrivée de notre chère Louisa
                        Qui vient poser sa jolie plume
                        Sur notre récit qui commença
                        Par la prose de Morjane que même une enclume
                        Ne pourra briser

                        Commentaire


                        • #13
                          Merci Sentenza pour cet acceuil
                          Qui me fait chaud au coeur
                          J'espère pouvoir écrire d'autres recueils
                          Bientôt,sans ne plus avoir peur.

                          Louisa.
                          Quand le sage montre la lune l'idiot regarde le doigt.

                          Commentaire


                          • #14
                            Bonjour à tous,

                            Quelle belle suite de poémes!! Merci à tous pour ce régale!!

                            Bonne soirée

                            Commentaire


                            • #15
                              Ah il ne manquait plus que Scherazade
                              Quel plaisir de te revoir
                              nous conter debout sur l'estrade
                              De belles et mythiques histoires
                              Pendant que je contemple ton beau regard

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X