Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Un général US : «Il était digne comme toujours»

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Un général US : «Il était digne comme toujours»

    Bonjour
    InfoSoir
    Un général américain, dans une conférence de presse, a relaté avec minutie les derniers instants de la vie de Saddam, au moment où il était encore entre les mains des Marines et avant son transfert aux Irakiens et son exécution dans une prison située dans l’enceinte d’une caserne des renseignements militaires de Khadamiyah, quartier nord et majoritairement chiite de Bagdad. «Saddam Hussein a quitté son lieu de détention vers 05h05. Nous avons suivi les procédures habituelles, logistiques et sécuritaires, pour ses déplacements, avec notre détachement de police militaire et les autres personnels appropriés», a expliqué le général William Caldwell. Il a précisé par la suite que Saddam a été remis physiquement aux autorités irakiennes vers 05h30, dans une cellule d'un bâtiment de la prison d'As-Baratha, où a eu lieu l'exécution. «Nous l'avons amené à la prison d'As-Baratha (...). Je suis entré personnellement en contact avec des Américains qui étaient présents à ce moment. Ils m'ont indiqué qu'il (Saddam Hussein) était digne, comme toujours. Il était courtois et l'a toujours été avec les membres de la police militaire», a-t-il raconté. Le condamné à mort «a dit adieu à son interprète. Il a remercié ses gardes américains (...). Il a remercié le médecin qui a voyagé avec lui dans l'hélicoptère et le colonel qui était présent. Ensuite, nous n'avons plus rien eu à voir avec les procédures et les mécanismes de contrôle mis en œuvre à partir de ce moment-là», ajoutant que «les forces américaines se sont alors retirées du bâtiment».

  • #2
    ... et là ils ont laisser place à la masscarade. Quelle histoire !!
    Le Hirak est une idée et une idée ne meurt pas (الحراك فكرة و الفكرة لن تموت)

    Commentaire


    • #3
      C'est drole, je sens de la sympathie des americains pour SADDAM.
      Leur travail est propre, intelligent. Le sal boulot on le laisse au autres.

      Commentaire


      • #4
        un bourreau digne ! c'est pathétique !
        Moi j'ai un orgue de barbarie
        Et je vais pourrir leur pays !! Raphaël

        Commentaire


        • #5
          Mais qu'ils sont sensibles ces GI's, j'en ai les larmes aux yeux

          Commentaire


          • #6
            Le show dans tout et partout même dans leurs acts les plus morbides..

            paix à son âme.. son dernier mot était une profession de foi et le nom de mohammed (saws)..

            quoi qu'on puisse dire sur son passif..

            et puis j'en ai un peu marre de cette histoire..comme bcp d'autres...

            Commentaire

            Chargement...
            X