Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Annonce de Macron sur les archives, la France, l'Algérie : qu'en pensez vous ?

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Annonce de Macron sur les archives, la France, l'Algérie : qu'en pensez vous ?

    Macron ouvre en partie les archives de la guerre d'Algérie
    Par Le Figaro.fr Mis à jour le 13/09/2018 à 18:50
    Au-delà du cas du militant communiste Maurice Audin, Emmanuel Macron va ouvrir les archives de la guerre d'Algérie sur les milliers de disparus français et algériens, et lance un appel aux témoins qui détiendraient des archives chez eux.

    En reconnaissant la responsabilité de la France dans la mort en 1957 du militant communiste sous la torture, le chef de l'Etat a également annoncé, au nom du "devoir de vérité", une "dérogation générale" sur ces archives. Toutes les archives de l'Etat deviendront accessibles à tous, aux historiens comme aux familles, du moins pour ce qui concerne les disparus. Un arrêté ministériel définira le périmètre concerné car il ne s'agira pas d'une dérogation sur la totalité des archives de la guerre, dont beaucoup d'acteurs, civils ou militaires, sont encore vivants, souligne l'Elysée.


    Emmanuel Macron lance aussi un appel à témoignages "car beaucoup de témoins, soldats ou civils, ont gardé chez eux des documents, de peur d'être accusés de déloyauté ou d'être poursuivis", même s'ils sont couverts par une amnistie. Mais "dans la complexité de ce conflit, le moindre document a un intérêt historique", relève l'Elysée.

  • #2
    C'est un démagogue. Tout est calculé.

    Commentaire


    • #3
      Emmanuel Macron lance aussi un appel à témoignages "car beaucoup de témoins, soldats ou civils, ont gardé chez eux des documents, de peur d'être accusés de déloyauté ou d'être poursuivis", même s'ils sont couverts par une amnistie. Mais "dans la complexité de ce conflit, le moindre document a un intérêt historique", relève l'Elysée.
      Beaucoup de ministres, de chefs de cabinet, de hauts fonctionnaires, de hauts gradés ont gardé leurs papiers de fonction. Dans le meilleur des cas, leurs enfants les ont encore.
      Sinon, tout ce qui aurait pu être compromettant a été largement purgé, soit au moment du versement, soit au moment de la création des documents (détruits après utilisation), à tel point que le service historique des armées a lancé depuis une vingtaine d'années un programme de recueil d'archives orales qui a souffert des révélations de Paul Aussaresses au même moment, puis des poursuites contre lui. Les témoins ont refusé de parler de peur d'être à nouveau désignés comme seuls responsables et d'être poursuivis.

      Je vois que le programme existe toujours :
      http://www.stages.defense.gouv.fr/in...ancePage&pc=55

      Même si je doute qu'en 3 mois, un stagiaire puisse travailler.

      Commentaire


      • #4
        La France va mal, il y a d'autres préoccupations beaucoup plus urgentes!
        Toutes les fleurs de l'avenir sont dans les semences d'aujourd'hui.

        Commentaire


        • #5
          Je ne crois pas que toute l'activité du gouvernement ait été suspendue ou que l'Etat ait cessé de fonctionner à cause de cette déclaration.
          Dernière modification par bsibsa, 14 septembre 2018, 16h58.

          Commentaire


          • #6
            I Je trouve que c'est une bonne intention !
            Pour des familles, les orphelins et pour les Historiens qui veulent mieux rendre compte.

            Pour les familles, c'est pas pour une plainte, ils ont souvent je pense des témoins des arrestations,s'ils avaient voulu. C'est plutôt pour une trace, une photo de police (Armée), peut-être,, la dépouille du proche dans un lieu précis

            Je serais d'ailleurs pour une généralisation de droit pour les familles de rechercher les disparus de quelque origine que ce soit et pour un engagement des États à les accompagner, à leur faciliter les démarches.


            La France et l'Algérie ont gravement fauté sur ce point pendant des décennies et l'Algérie a encore fauté concernant les disparus de la décennie noire. Il faut toujours faire le maximum pour rendre les dépouilles aux familles, pour permettre aux familles de comprendre où et quand.

            Il y a peu de choses plus satanistes que d'agir comme si la mort appartenait à l'homme. (dissimulation d'un mort, charnier, etc etc)


            Ceux qui auront la chance de retrouver, qui un document, qui une photo, peut être le lieu de détention et d'inhumation seront à jamais reconnaissants aux politiques à l'origine de cette ouverture d'archives destinée exclusivement aux Historiens et aux familles de disparus qui souhaitent rechercher
            Dernière modification par Sioux foughali, 15 septembre 2018, 04h00.

            Commentaire


            • #7
              Annonce de Macron sur les archives, la France, l'Algérie : qu'en pensez vous ?


              Il dégringole dans les sondages, à cause des dernières affaires qui s'accumulent (Benala, la ministre qui construit sans autorisation, ...)

              Il veut détourner l'attention des medias en créant un sujet plus important et captivant.
              Dans la nuit noire, sur la pierre noire, une fourmi noire, ... Dieu la voit.

              Commentaire


              • #8
                En reconnaissant la responsabilité de la France dans la mort en 1957 du militant communiste sous la torture,
                Allô ... Non mais allô quoi ! ... si ce n'est pas vous, c'est qui alors ...


                .
                Dernière modification par cozy, 15 septembre 2018, 02h54.
                Exercise is medicine.

                Commentaire

                Chargement...
                X