Annonce

Réduire
Aucune annonce.

24 expressions françaises que seuls les algériens comprennent​

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • 24 expressions françaises que seuls les algériens comprennent​



    J’ai plus d’unités.

    Au lieu de : je n’ai plus de crédit téléphonique.
    • Y a pas de champ, ça va couper.
    Au lieu de : il n’y a pas de réseau téléphonique là où je me trouve.
    • 100 pour cent
    Au lieu de : absolument (oui très affirmatif).
    • Officiel !
    Au lieu : c’est sûr !
    • Je te retrouve au jet d’eau.
    Prononcé le plus souvent “gido”. Au lieu de : rendez-vous à la fontaine publique.
    • Je vais prendre un fardeau s’il vous plaît.
    Au lieu de : un pack de six bouteilles d’eau s’il vous plaît !
    • Cache ça !

    Au lieu de : range-moi ça !
    • Elle a la taille !

    Au lieu de : elle a une taille de guêpe (avec de belles formes).
    • Tu pourrais ouvrir la malle ?
    Au lieu de : tu pourrais ouvrir le coffre de la voiture ?
    • Je vais aller acheter des petits pains à la boulangerie.
    Au lieu de : pains au chocolat.
    • Tu as le numéro d’un taxieur…
    Au lieu de : chauffeur de taxi. A noter, le terme “taxieur” a récemment fait son entrée dans le dictionnaire français Larousse.
    • … pour une course ?

    Au lieu de : un déplacement dont le tarif est aléatoire et fixé suite à une négociation parfois âpre entre le client et le chauffeur de taxi.
    • Je suis bloquée dans les encombrements…

    Au lieu de : je suis bloquée dans les embouteillages.
    • …Normal, il y a toujours de la circulation sur cet axe.

    Au lieu de : embouteillage. Et oui, circulation est un synonyme d’encombrements dans l’argot algérien.
    • Arrivée aux quatre chemins, prends à droite.
    Au lieu de : carrefour.
    • Et voilà le parkingeur !
    Au lieu de… Rien. Cette fonction n’existe probablement que chez nous. Le parkingeur est cet homme, souvent jeune, qui s’est lui-même assigné une mission : surveiller les voitures garées dans un parking “sauvage”, moyennant une rétribution financière.
    • Il est passé le receveur ?
    Au lieu de… rien. Là encore, pas d’équivalent ailleurs. Le receveur est le compagnon de route du chauffeur de bus, l’homme, debout en équilibre, qui encaisse et annonce les arrêts.
    • Avancez l’arrière
    Une expression très courante chez les receveurs pour demander aux personnes debout dans un bus d’avancer jusqu’à l’arrière afin de laisser de la place à ceux qui veulent monter.
    • Tsss ils savent pas faire la chaîne !
    Au lieu de : faire la queue.
    • Tu te prends pour la chichi ?!
    Au lieu de : la haute classe, la bourgeoisie.
    • Tu cuisines souvent avec de l’huile sans goût ?
    Au lieu de : huile de tournesol.
    • C’est la catastrophe !
    Au lieu de : c’est la !
    • Tu me prêtes ton micro
    Au lieu de : tu me prêtes ton ordinateur portable ?
    • Capable !
    Au lieu de : il est probable / possible que…
    • Un jus d’orange d’abricot, ça passerait bien là !
    Au lieu de : un jus d’abricot.
    Dernière modification par tindouf, 07 juin 2021, 12h39.

  • #2
    L'expression qui m'écorche les oreilles est : N'importe lequi
    Ta vitesse importe peu tant que tu n’arrêtes pas. Confucius

    Commentaire


    • #3
      molker, ou alors, "cassement de tête"
      La Réalité est la Perception, la Perception est Subjective

      Commentaire


      • #4
        Salam
        C'est parceque les Algeriens aiment bien flirter avec la française et sa grand mere (langue et grammaire ) lol
        Je ne suis responsable que de ce que j'ecris , pas de ce que vous comprenez

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par Risk Voir le message
          molker, ou alors, "cassement de tête"
          Salut Risk !
          Cassement de tête,surtout avancez l'arrière et bien d'autres expressions écorchées me font plutôt rire ,
          mais "n'importe lequi ",j'arrive pas
          Dernière modification par molker, 07 juin 2021, 15h01.
          Ta vitesse importe peu tant que tu n’arrêtes pas. Confucius

          Commentaire


          • #6
            Il manque le dégoutage ....

            Commentaire


            • #7
              Envoyé par molker Voir le message

              Salut Risk !
              Cassement de tête,surtout avancez l'arrière et bien d'autres expressions écorchées me font plutôt rire ,
              mais "n'importe lequi ",j'arrive pas
              Salut Molker

              le problème c'est que quand tu explique que ca ne se dit pas, on a tendance à le prendre mal :s
              La Réalité est la Perception, la Perception est Subjective

              Commentaire


              • #8
                Le receveur existait en France aussi avant l apparition des automates dans les bus et metros.


                Always on the sunny side.....

                Commentaire


                • #9
                  Envoyé par molker Voir le message
                  L'expression qui m'écorche les oreilles est : N'importe lequi
                  C'est la preuve, s'il en fallait encore une, que le parlé dz c'est beaucoup de n'importe lequoi
                  Kindness is the only language that the deaf can hear and the blind can see - Mark Twain

                  Commentaire


                  • #10
                    Envoyé par Frieda Voir le message
                    Le receveur existait en France aussi avant l apparition des automates dans les bus et metros.

                    En fait, beaucoup d'expressions ou de tournures de phrases locales remontent au français d'avant les années 50 qui, dans certains cas, étaient propre au parler des Français d'Algérie. Or, si ce français là a évolué selon le contexte français général après 62, il a persisté dans les usages algériens ou évolué selon le propre contexte algérien. C'est intéressant de suivre ces choses...lol
                    "L'armée ne doit être que le bras de la nation, jamais sa tête" [Pio Baroja, L'apprenti conspirateur, 1913]

                    Commentaire


                    • #11
                      Quand on monte dans un bus par l'avant il est tout à fait correct de demander aux passagers d'avancer vers l'arrière pour laisser de la place à ceux qui montent derrière à l'avant du bus.
                      "Je suis un homme et rien de ce qui est humain, je crois, ne m'est étranger", Terence

                      Commentaire


                      • #12
                        Harrachi78
                        C est ce que je pense aussi, je fais la comparaison avec nos amis québécois qui ont un autre vocabulaire/tournure de phrase que les Francophones de France.
                        En Algerie ils melangent/inventent des mots : Taxieurs, Parkingeurs

                        par contre le jus dorange d abricot ?





                        Always on the sunny side.....

                        Commentaire

                        Chargement...
                        X