Annonce

Réduire
Aucune annonce.

France : des appels invitent les élèves musulmans à porter des tenues islamiques

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • France : des appels invitent les élèves musulmans à porter des tenues islamiques

    Des appels sont lancés sur les réseaux sociaux invitant les élèves musulmans à porter des tenues islamiques dans les écoles de France. Le phénomène du port de tenues à caractère religieux a pris de l’ampleur, notamment à l’occasion de la nouvelle rentrée scolaire, selon des informations des renseignements français. Devant cette situation, plusieurs voix se sont élevées chez la communauté musulmane pour dénoncer ce phénomène et rappeler leur attachement à la laïcité.

    Selon une récente note du Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR), « de plus en plus de jeunes revêtent des signes religieux au sein des établissements scolaires » en France. Cette note, qui date du 16 septembre, précise que « des prosélytes islamistes encourageraient les jeunes à revêtir des tenues religieuses et à prier dans les établissements scolaires ». Selon le CIPDR, le port du qamis par les garçons et de l'abaya par les filles est « de plus en plus courant » dans les écoles publiques en France.
    Le CMR dénonce le comportement d’une « frange très minoritaire » de jeunes musulmans de France


    Depuis la rentrée scolaire, de nombreux jeunes musulmans, notamment des filles, se filment sur les réseaux sociaux dans leurs écoles avec une tenue islamique (voiles et djellabas), tout en encourageant les autres élèves musulmans à faire de même. Devant cette situation, qui a suscité une vive polémique en France, le Conseil des Mosquées du Rhône (CMR) a réagi à ce qu’il qualifie de « comportements provocateurs et irresponsables » d’une « frange très minoritaire de la jeunesse française musulmane ».

    Dans un communiqué publié ce lundi 3 octobre sur Twitter, le recteur de la mosquée de Lyon et président du Conseil des mosquées du Rhône, Kamel Kabtane, n’est pas allé de main morte pour s’en prendre aux comportements de cette « frange très minoritaire » de jeunes musulmans de France. « Dans un climat délétère autour de la question de la visibilité des signes religieux dans notre pays, la situation nécessite de la part des hiérarques musulmans de l’apaisement et de la hauteur », fait savoir le CMR.

    À cet égard, le CMR « souhaite rappeler son attachement au principe de laïcité, tel qu’il a été imaginé et traduit à l’origine dans la loi de 1905 », indique le communiqué. « Nous pressons le corps national à ne pas surenchérir autour de ces faits sociaux. […] Nous en appelons donc aux plus hautes autorités de l’État afin d’accompagner ces jeunes et les aider à sortir de la marginalisation dans laquelle ils s’enfermeraient si aucune initiative positive n’était prise », ajoute le CMR.

    C’est dans ce contexte que le CMR en appelle aux « vertus pédagogiques » du corps enseignant et à « un apaisement » dans l’opinion publique. « Nous appelons également à une mobilisation des familles pour éviter une aggravation de la situation qui risquerait de susciter de nouvelles passions collectives autour de l’objet islam dans le débat politico-médiatique », ajoute le même communiqué.

    ObservAlgérie


    Ce que vous faites de bien et de mal, vous le faites à vous
    Mahomet

  • #2
    DocRemady
    Le grand remplacement en marche, on ne peut arrêter l'histoire, selon Nostradamus, en 2050 scipio, alibigoud, gdesmond ou leur enfants ou petits enfants auront la chance de devenir citoyen de la (RIF) republique islamique française, c'est inéluctable
    Ca y est ... on y arrive
    Ce que vous faites de bien et de mal, vous le faites à vous
    Mahomet

    Commentaire


    • #3
      Depuis des années on a dressé les musulmans et les français non-musulmans les uns contre les autres. Ça ne peut que mener à une radicalisation des deux camps ... Le vrai problème sur lequel il faut lutter c'est la délinquance, celle concernant les agressions physiques et verbales sont un vrai problème de société. Arrêtez avec ces bouts de chiffons, même si je suis d'accord pour dire que ce n'est certainement pas le lieu pour s'habiller de la sorte... Mais je le redis ce n'est pas le plus grave.

      Commentaire


      • #4
        Nous avons des autorités qui sont des lâches.
        Incapables qu'ils sont de faire appliquer une loi aussi simple que l'interdiction des signes religieux en milieu scolaire.
        Ce problème peut se régler de deux façons.
        La première en appliquant la loi sans faiblir.
        Convocation de la contrevenante avec ses parents. Explication de la loi et simple avertissement.
        En cas de récidive, exclusion temporaire.
        Nouvelle récidive, exclusion définitive.
        La deuxième solution est le port obligatoire d'un uniforme scolaire, comme cela se pratique dans de nombreux pays, y compris dans certains établissements de nos DOM-TOM.
        En attendant, les vilains barbus ont trouvé le point faible de notre société, en attaquant, à travers les réseaux sociaux, les adolescentes, afin de les inciter à faire de la provocation et de ne pas respecter la loi.
        Cette tranche d'âge est vulnérable à ce genre de manipulations et portée par une contestation de l'autorité parentale ou du milieu scolaire.





        Commentaire


        • #5
          Nous avons des autorités qui sont des lâches.
          En effet,

          Un commissaire de police gravement poignardé par un milicien juif du Betar s'en sort mirculeusement apres une operation chirurgicale. L'auteur ne fut jamais inquieté.

          Si ca ce n'est pas de la lachete, c'est quoi alors.
          ثروة الشعب في سكانه ’المحبين للعمل’المتقنين له و المبدعين فيه. ابن خلدون

          Commentaire


          • #6
            delci

            L'auteur ne fut jamais inquieté.
            Donnez une source ou un article indiquant qu'il n'a pas été inquiété, sinon c'est du vent.
            Mais vous avez raison de parler de lâcheté. Et j'ajouterai l'incroyable laxisme de la justice.
            Car si vous nous citez cette affaire du commissaire blessé par un juif, vous êtes obligé de remonter il y a 20 ans pour trouver un exemple.
            Alors que pratiquement tous les jours, certains de vos compatriotes et coreligionnaires agressent, blessent des citoyens et même des policiers et sont condamnés à des peines dérisoires.

            Commentaire


            • #7
              Partout à travers le monde islamique subit des révères, aujourd'hui l'espoir réside dans l'habillage des fillettes musulmanes afin de rehaussé le prestige de l'islam...

              Commentaire


              • #8
                infinite1
                l'espoir réside dans l'habillage des fillettes musulmanes afin de rehaussé le prestige de l'islam...
                plutôt un replis identitaire non ?
                Ce que vous faites de bien et de mal, vous le faites à vous
                Mahomet

                Commentaire


                • #9
                  J ai lu une déclaration du ministre. Le phénomène prend de l ampleur et est pris très au sérieux.
                  Ce que vous faites de bien et de mal, vous le faites à vous
                  Mahomet

                  Commentaire


                  • #10
                    La religion a bon dos
                    Surtout un instrument de pouvoir
                    !

                    Commentaire


                    • #11
                      Donnez une source ou un article indiquant qu'il n'a pas été inquiété, sinon c'est du vent.
                      Tu es assez grand pour chercher tout seul. Fais le comme tu sais si bien le faire quand il s'agit de denigrer les emigres, les arabes, les africains et les musulmans.
                      Dernière modification par delci, 05 octobre 2022, 12h04.
                      ثروة الشعب في سكانه ’المحبين للعمل’المتقنين له و المبدعين فيه. ابن خلدون

                      Commentaire


                      • #12
                        delci

                        Tu es assez grand pour chercher tout seul. Fais le comme tu sais si bien le faire quand il s'agit de denigrer les emigres, les arabes, les africains et les musulmans.
                        C'est vous qui lancez des affirmations non étayée par une source.
                        Il vous appartient de prouver vos dires par une référence, faute de quoi comme je l'ai dit, c'est du vent.
                        Je n'ai pas à effectuer des recherches à votre place.
                        J'en conclue donc que votre affirmation est non fondée...

                        Commentaire


                        • #13
                          J ai lu une déclaration du ministre. Le phénomène prend de l ampleur et est pris très au sérieux.
                          Effectivement, le ministre de l'Education, Pap Ndiaye, s'en inquiète, mais la solution n'est pas de constater et de se lamenter mais de se montrer sans faiblesse pour faire appliquer la loi.

                          Sur la laïcité à l’école, Pap Ndiaye fustige les « agitateurs professionnels »

                          Pap Ndiaye a évoqué une augmentation du nombre de signalement pour le port de tenues religieuses au sein d’établissements scolaires.

                          Le port de « tenues islamiques » à l’école en hausse ? Invité des 4 Vérités, ce mardi 4 octobre sur France 2, le ministre de l’Éducation nationale Pap Ndiaye a évoqué une augmentation, en 2022, du nombre de « signalements » pour le port de tenues religieuses au sein d’établissements scolaires. Un phénomène également « observé à la rentrée », précise-t-il.

                          Le ministre avance que ce phénomène peut être « sous-tendu » par l’effet « d’agitateurs professionnels qui ne veulent ni de bien à l’école ni à la République ».

                          Un comité de l’État chargé de la lutte contre la radicalisation a tiré, avant la rentrée, la sonnette d’alarme contre les appels visant à transgresser la loi de 2004 interdisant les signes religieux à l’école. Toutefois, sur le terrain, les personnels « restent vigilants » sans constater de hausse « forte » des conflits.

                          Dans une note diffusée le 27 août, le Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR), accuse la « mouvance islamiste » de remettre « en cause le principe de laïcité à l’école » en s’appuyant sur les réseaux sociaux. « En toile de fond (...) la remise en cause de la loi de 2004 interdisant le port des signes religieux à l’école », le texte étant considéré « comme la matrice de “l’islamophobie” » par les « militants islamistes », selon le CIPDR.

                          Pour cette instance rattachée au ministère de l’Intérieur, Twitter ou TikTok seraient utilisés pour encourager le port des vêtements marquant une appartenance religieuse, inciter à la prière au sein de l’école, participer au « chantage » à la photo de jeunes femmes musulmanes dévoilées dans une logique « victimaire », voire pour menacer des conseillers principaux d’éducation (CPE).

                          « On fera respecter la loi »

                          Mi-septembre, c’est le ministère de l’Éducation nationale qui envoyait une note aux recteurs pour préciser « certains points » de la loi de 2004, tout en mettant en avant le « dialogue avec l’élève et sa famille ». Dans un pays traumatisé par l’assassinat du professeur Samuel Paty par un homme se réclamant du jihad en octobre 2020, ces deux documents ont réactivé les craintes et provoqué une mise au point de la Première ministre Élisabeth Borne : « On fera respecter la loi ».


                          Source : Huffpost - 04/10/2022






                          Commentaire


                          • #14
                            La religion a bon dos Surtout un instrument de pouvoir
                            Ixactoument.

                            Cependant perso je soupçonne les services d'un pays du Maghreb en froid avec la France pour tout ces appels rétrograde sur les réseaux sociaux.
                            A savoir que ce pays a la mainmise sur la secte des frères musulmans.
                            J'aime surfer sur la vague du chaos.

                            Commentaire


                            • #15
                              hmida
                              Oui mais ça confirme
                              La religion sert surtout pour exercer un pouvoir
                              !

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X