PDA

Voir la version complète : Y a-t-il un relachement des moeurs en Algérie ?


Page : [1] 2 3

absent
30/01/2009, 10h59
... ou tout le contraire ? devrions nous parler plutôt de progression ou de régression ?

comment ne pas en parler quand, à chaque discussion qui a trait de près ou de loin à la culture algérienne, y a un "conflit idéologique"

qu'en pensez vous ?

mimi
30/01/2009, 11h05
Salut, c'est normal qu'il y ait des conflits car c'est trés varié sur FA, y a pas que des algériens vivant en Algérie et pas que des algériens aussi. Les idées sont en général relative à l'endroit ou on a vécu. Et ce que tu peux appeler "relachement des moeurs" quelqu'un d'autre pourrait le voir comme liberté individuelle.

Massnsen
30/01/2009, 11h12
De mon point de vue, je pense qu'il y a bel et bien un relâchement de mœurs en algérie et aucune région n'est épargnée.
Il suffit de voir l'usage qui est fait du téléphone portable dans les collèges et lycées du pays pour se rendre compte du degré de dérapage.
Le sevrage parabolique venu d'orient et d'europe a fini par avoir raison de l'authentique culture algérienne.
Alors maintenant on se retrouver avec les défauts des européens, des arabes d'orient, des américains sans jamais avoir pris quoi que ce soit de leurs qualités !

bibete
30/01/2009, 11h13
Y a-t-il un relachement des moeurs en Algérie ? (http://www.algerie-dz.com/forums/showthread.php?p=1907201#post1907201)

Malheureusement oui:22: nos moeurs ont changé:evil: pas loin d'hier mon amie m'a parlé des femmes qui fréquentent le même salon de coiffure qu'elle( car ces dans ces salons qu'on touche la société du doigts:redface:) eh bein ces femmes soit disant toutes mariées trompent leurs maris( elles passent leurs journée dans un hotel X............)

absente
30/01/2009, 11h32
Salut l Insomniak,
Effectivement j ai pu le constater lors de mon dernier séjour en Algérie et je trouve cela très dommage, je dois etre un peu trop nostalgique au fond :confused:

absent
30/01/2009, 11h34
@Insomniak : tu parles de quoi exactement, peux-tu être plus explicite dans ton interrogation stp ?

pour te répondre je reprends le post de Bibete :

Malheureusement oui nos moeurs ont changé pas loin d'hier mon amie m'a parlé des femmes qui fréquentent le même salon de coiffure qu'elle( car ces dans ces salons qu'on touche la société du doigts) eh bein ces femmes soit disant toutes mariées trompent leurs maris( elles passent leurs journée dans un hotel X............)

l'infidélité hier n'était pas de la même ampleur qu'aujourd'hui, par exemple ! dans l'exemple sus-cité il s'agit des femmes, quand je dis "relachement" je vise aussi les hommes et toutes tranches d'age des deux sexes


@mirakira

Quand je parle à mes copines restées en Algérie, je suis étonnée de voir qu'elles mélangent liberté et dévergondage...

tu peux donner des exemples ? :)

nassim
30/01/2009, 12h44
C'est un peu prévisible qu'il y ait dérive des moeurs en Algérie comme partout ailleurs dans le monde. L'effet conjugué des chaînes satellitaires et d'internet influe sur les mentalités (à des degrés différents). Le mode de vie à l'occidental a déferlé sur le monde et séduit beaucoup les jeunes.

On ne peut pas empêcher les gens de vivre comme bon leur semble, mais on peut améliorer la qualité du système éducatif et les lois visant la protection des mineurs.

Adhrhar
30/01/2009, 12h44
Relâchement ? Par qui ? Comment ?
Tu veux dire peut être "évolution" ? Oui certes, pas mal de cultures "périphériques" aux dominantes (occidentales) tombent facilement dans l'excès "vitrine négative" comme dans l'apprentissage des langues, les gros mots précédent les petits.

troll
30/01/2009, 13h14
a mon avis il y'a pas de relachement dans le sens ou avant c'etait mieux ,avant personne n'en parlaient et maintenant ca se voit bcp plus .
avant je veux dire les gens lavaient le linge sale en famille plus mnt .

Nina80
30/01/2009, 14h00
numerik
avant personne n'en parlaient et maintenant ca se voit bcp plus .
oui c'est vrai je suis d'accord sur le point mais le probleme ne cesse de prendre de l'ampleur si hier on ose pas de révéler certains secrets par peur par honte ...à mon avis il y avait pas au tant de gens qui reclament certaine liberté ils se contentent de leurs vie ,leurs sort plus maint les choses ont changés ....
je suis de meme avis avec nassim sur l'influence de la parabole ,l'internet ... on continue a importé que le négatif et c'est grave trés grave meme !!!pour répondre oui je vois un grand relachement des moeurs en Algérie pas de valeurs pas de principe pas d'éducation un langage trés vulgaire utilisé dans les rues ,entre amis et meme a la maison .............
sans parler des mentalités za3ma évolué pafffffff une grande dégradation
Comme a expliqué Mira certaines femmes font n'importe quoi pour atteindre leurs but et tant pis pour les valeurs l'essentiel d'avoir de l'argent ......les hommes aussi ont changé de plus en plus exigeant ils preferent les femmes frivoles qui n'ont aucun scrupule sauf certains bien sur heureusement .

Bachi
30/01/2009, 14h04
Ce qui m'étonne...
Plus de fondamentalisme religieux, plus de relâchement des moeurs...

Je ne me l'explique pas...

born_hittiste
30/01/2009, 14h14
Y a-t-il un relachement des moeurs en Algérie ?

c'est pas un relachement, c'est une deferlante.
la nouvelle generation n'a pas une culture sexesuelle et romantique, mais une encyclopedie pornographique.

Zeste
30/01/2009, 14h16
Un exces d'un coté produit celui de l'autre!
Je ne pense pas que les changements des moeurs ont pour unique cause l'étranger.
Sinon en occident les moeurs auraient changé à cause d'extras terrestre.
Peut etre que trop de morale tu la morale, et par manque de liberté également. :rolleyes:

Avucic
30/01/2009, 16h10
C'est un peu prévisible qu'il y ait dérive des moeurs en Algérie comme partout ailleurs dans le monde. L'effet conjugué des chaînes satellitaires et d'internet influe sur les mentalités (à des degrés différents). Le mode de vie à l'occidental a déferlé sur le monde et séduit beaucoup les jeunes.

On ne peut pas empêcher les gens de vivre comme bon leur semble, mais on peut améliorer la qualité du système éducatif et les lois visant la protection des mineurs.
Il y a à mon avis surtout deux facteurs (entre autres) qui poussent ces femmes à leurs actes.... le troisième que je ne développe pas, et c'est l'homme qui depuis toujours avait un regard sur nos femmes, dès qu'elles sortent, de proies à saisir! (excusez mon langage)
1. Il y a la pauvreté qui contraste avec l'immense richesse accumulée par certains.
Ainsi les pauvres fille (je veux dire les filles de familles pauvre) cèdent à la tentation quand un homme en mercédes les invite.
D'autres, c'est une question de survie... et se prostituent tout en se dit qu'elles ne se prostituent pas car c'est une manière de gagner de l'argent et de survivre.

2. Les hommes en position de pouvoir abusent carrément de ce pouvoir.
Comment ils abusent?
Chantage au lieu du travail, pressions concernat l'avancement... ou tout simplement l'homme entraine des femmes chez lui ou ailleurs (hotel?) et face à la situation, la femme devient victime de sa confiance ou des sa naiveté.

Je mets de côté une certaine catégorie qu'on ignore souvent: Dans toute les sociétés, malgré que les femmes sont victimisées à cause de la nature de la société elle-même, il reste que une infime minorité de femme chosissent leur mode de vie, rencontrer des hommes (mariés ou pas) tout simple parce qu'elles aimes ça.

P.S" j'ai écrit il y a longtemps que le jour ou la pauvreté s'installe dans une couche sociale, invariablement la peste (je veux dire la prostitution) s'y installe.

troll
31/01/2009, 09h34
a mon avis le probleme principal et c pour ca que je penses que finallement rien n'a changè par rapport a avant est le fait que l'algerien apprends tt ds la rue ,hier comme aujourdhui ,la famille et l'ecole ne le font pas et c la a mon sens ou est le probleme des moeurs ,la communication est importante et a mon avis la situation actuelle est le resultat logique de celle d'avant ou as pensè a slmt interdire et camoufler des realitès .
tant que la famille et l'ecole ne nous donne pas cette education ,la rue s'en chargera et le probleme reste entier hier comme aujourdhui ,il l c deplacè slmt.

lilha
31/01/2009, 10h55
la nouvelle generation n'a pas une culture sexesuelle et romantique, mais une encyclopedie pornographique.

rien que sa :22:

absent
31/01/2009, 12h31
OUI.

L'Algérie suit le monde, il y a une régression, et c'est dommage. Il y a des choses qui se passent dans les quartiers d'Alger qui font vraiment peur.

ernestito
31/01/2009, 20h42
vous parlez bcp des moeurs de la femme, en ce qui concerne l'homme ca fait bien longtemps qu'il a changer en algeri, et des deux coté,

Tchektchouka
10/02/2010, 15h46
Topic intéressant.

A mon avis, c'est le cas de tous les pays et une conséquence de la mondialisation.

La mondialisation a fait que la culture du plus fort devienne graduellement plus dominante. Bien sur, le plus fort a toujours cet avantage, mais grâce au progrès technologique de notre temps, ce 'graduellement' ne prend pas beaucoup de temps désormais (internet, médias, cinémas, chansons etc.)

Ce qui me rend perplexe par contre, c'est pourquoi on ne semble pas être réceptifs aux bonnes qualités mais très réceptifs aux mauvaises?

Je veux dire, l'Occident a quand même beaucoup de points positifs, mais il me semble qu'on ne copie que les mauvaises choses. Pourquoi selon vous? Ou suis-je en train d'exagérer?

momo.05
10/02/2010, 15h55
qu'on ne copie que les mauvaises choses.

je dirais pas "mauvaises choses" mais juste que l'assaisonnement n'est pas le meme!:lol:

absent
10/02/2010, 15h58
Il ne faut ni représsion, car ça cache le problème, ni encouragement.

Ce qu'il faut simplement, c'est expliquer le pourquoi du comment à une jeunesse qui ne connait pour la plupart pas les raisons de ces moeurs. Seule la pédagogie marchera, si on veut retrouver nos habitudes. Après préférer laisser la société aller à la dérive, ça ne se commente pas.

Tchektchouka
10/02/2010, 16h02
De quelle pédagogie parles-tu Moha?

Le problème c'est que le reflexe que les gens ont dans des cas pareils c'est de vouloir revenir à tout prix vers l'arrière. Le passé devient une époque dorée, idyllique...mais bien sûr, ce n'est qu'une illusion, car la vie exige qu'on avance toujours.

C'est une équation des plus difficiles. Comment nous y prendre? Forcer les choses ne ferait que les aggraver à mon avis. Mais c'est difficile de garder son calme vu l'état des choses...

Walidk
10/02/2010, 16h06
Ce genre de topic me renvoie toujours l'image que je déteste le plus au monde...
Les vieux qui font rire les ados en usant d'un langage bas mais vraiment très bas...Pour faire soit disant les complices, ils parlent même pas de filles mais carrément de sexe...
Les jeunes, qu'est-ce qu'ils en savent, is trouvent cool ce genre de vieux...
Les vieux sèment et les jeunes récoltent, y a pas plus logique...
Autre image que je déteste, le père quand il apprend que son fils, encore petit tripote les fesses de la fille des voisins...Il en est fier le crétin...
Alors comment voulons-nous que ce soit autrement?...

Tchektchouka
10/02/2010, 16h09
Tu penses que c'est une majorité ceux dont tu parles?
Si oui, qu'est ce qui s'est produit dans notre société pour qu'ils deviennent une majorité?

Leurs parents étaient sûrement des gens conservateurs comme la plupart des algériens l'étaient après l'indépendance.

absente
10/02/2010, 16h09
Y a-t-il un relachement des moeurs en Algérie ?

Oui ...Beaucoup de choses ont changé
les valeurs ne sont pas les memes dune annèe a une autre
c'est la dèçente aux enfers

absent
10/02/2010, 16h12
Mais il ne faut pas rejeter le passé non plus.
Je crois que nous sommes fier de notre culture, de nos traditions, de nos moeurs, mais l'Algérie a subit beaucoup trop de drames qui ont crée des tabous et en parler n'est pas facile, il y a un malaise aujourd'hui.
On trouve des gens qui veulent aller de l'avant, quit à oublier ces moeurs.
On trouve des gens qui refusent totalement cette idée et veulent garder l'héritage du passé.
Mais il y a une minorité, et elle doit devenir majorité, qui pense qu'on peut concilier les deux, avancer sans perdre ses moeurs, nous n'avons pas besoin d'imiter les autres, nous pouvons développer l'Algérie selon un modèle Algérien.

Par pédagogie, j'entends nourrir ces deux aspects (esprit intellectuel moderne avec respect des moeurs Islamiques) dans la mentalité des gens, ça se fait par pleins de moyens, l'école en est le premier.

César
10/02/2010, 16h12
Le libre arbitre nous apprend que nous pouvons décider de notre avenir...
et nos choix nous concernent sans équivoque.

Relâchement de quoi? de traditions? de mœurs de la vieille école?
Garder des qualités et valeurs c'est noble mais à celui qui a envie.

L'oppression n'en fera rien.

Walidk
10/02/2010, 16h13
Tu penses que c'est une majorité ceux dont tu parles?
Si oui, qu'est ce qui s'est produit dans notre société pour qu'ils deviennent une majorité?

Leurs parents étaient sûrement des gens conservateurs comme la plupart des algériens l'étaient après l'indépendance.

Je ne peux pas savoir si c'est une majorité ou une minorité...on sait très bien que les jeunes aiment bien s'imiter...
"Il ne faut qu'une brebis galeuse pour gâter un troupeau".

Yaska
10/02/2010, 16h33
Dans les années soixante dix, après l'indépendance, l'heure était aux booms, aux flirts et à l'alcool. Ces mêmes jeunes de l'époque, aujourd'hui parents et grands parents, ont découvert "la religion" et se permettent de dire que les mœurs se relâchent en Algérie. A cause de qui? Ni plus ni moins de leur éducation.

absent
10/02/2010, 16h35
Il faut déjà définir c'est quoi ces moeurs!!!

Dans les années 70 ,il n'y avait pas de hijab ,et les femmes pouvaient porter des jupes ,il y avait la 9awmia arabia(abdenasser and co) qui prônaient la laicité.

Dans les faculté il y avait la gauche (léninisme ,marxisme ,....).

et hippisme:mrgreen:

Je pense qu'il faut préciser les moeurs dont on parle.

Cookies