PDA

Voir la version complète : El Hadj El Anka - El Meknassia


Page : [1] 2

Océane
03/03/2010, 20h02
;)

DNl-TWknWzk

Océane
03/03/2010, 20h10
... Encore du Cardinal...

;)

5exMGMSkdDg

tenebre
03/03/2010, 20h11
est ce que sa à un rapport avec la ville de Meknes , ou bien c'est seulement une coïncidence ! :rolleyes:

le sage
03/03/2010, 20h49
bonsoir ténébre

la chansons elle meme est sorti de meknes

el anka
03/03/2010, 20h57
ahhhhhhhhhh ya tenebre:confused:
tu ne connais pas cheikh kaddour el allami ? oui il est de meknass.
merci oceane pour cette plongée dans cet ocean;)

tenebre
03/03/2010, 21h04
@fakrounra
bonsoir ténébre

la chansons elle meme est sorti de meknes
mince alors !! je suis vraiment nul , je ne sais même pas ce qui sors de ma propre ville :mrgreen: !! :redface:

@al anka
ahhhhhhhhhh ya tenebre
tu ne connais pas cheikh kaddour el allami ? oui il est de meknass.

je ne le connais pas :redface: !
faut dire que je ne suis pas vraiment brancher art et littérature !! :11:

le sage
03/03/2010, 21h08
Ténébre je t'estime et je vais t'estimé encore plus car je viens d'apprendre que tu est marocain de meknes

je te fait savoir encore une meilleur

avant la révolution en était comme freres et soeurs

tenebre
03/03/2010, 21h13
Ténébre je t'estime et je vais t'estimé encore plus car je viens d'apprendre que tu est marocain de meknes

je te fait savoir encore une meilleur

avant la révolution en était comme freres et soeurs

baraka allaho fik khay fakrounra :) !!


vous l'êtes toujours , la fraternité est éternelle !! :razz:

yasminoto
03/03/2010, 22h14
mince alors !! je suis vraiment nul , je ne sais même pas ce qui sors de ma propre ville :mrgreen: !! :redface:

Ne te sens pas seul, ça fait des années que je vis à Meknes et j'ai jamais entendu parler de ce monsieur ni de ses chansons:redface:

el anka
03/03/2010, 22h19
Ne te sens pas seul, ça fait des années que je vis à Meknes et j'ai jamais entendu parler de ce monsieur ni de ses chansons
mais nonnnnnnnnnnnnnnnnn:rolleyes: le chanteur est algerien c'est les paroles qui sont de cheikh kaddour el allami el meknassi,ne me dite pas que vous ne connaissez pas abdelaziz el maghraoui ?? un autre grand poete marocain ??

le sage
03/03/2010, 22h28
tenebreCitation:
Ténébre je t'estime et je vais t'estimé encore plus car je viens d'apprendre que tu est marocain de meknes

je te fait savoir encore une meilleur

avant la révolution en était comme freres et soeurs
baraka allaho fik khay fakrounra :) !!


vous l'êtes toujours , la fraternité est éternelle !! :razz: tenebre et en plus j'était trés jeunes et nos parents nous disaient voila nos freres marocain tunisien soudanais et on étaient trés solidaires en tout et pour tou c'est les politiciens de nos jours qui veulent nous séparaient mais je te jure qu'il n'arriveront jamais car nous avons la meme foie et la meme religions on est freres et on restera frere quoi qu'il arrive

el anka
03/03/2010, 22h31
tenebre et en plus j'était trés jeunes et nos parents nous disaient voila nos freres marocain tunisien soudanais et on étaient trés solidaires en tout et pour tou c'est les politiciens de nos jours qui veulent nous séparaient mais je te jure qu'il n'arriveront jamais car nous avons la meme foie et la meme religions on est freres et on restera frere quoi qu'il arrive
c'est exactement mon avis fakrounra ;) vive le grand maghreb à bas les frontieres oui à l'unifications :D

le sage
03/03/2010, 22h35
c'est exactement mon avis fakrounra ;) vive le grand maghreb à bas les frontieres oui à l'unifications :D

moi aussi je suis de ton avis pour les frontière et l'unification totale a bas les saboteurs et les vallets de l'impérialisme.

tot ou tard ce jour viendra ou il n'y aura plus de frontières entre nous

el anka bonsoir je m'excuse car problème de connextion et relations familiales a l'exterieur avec skype etc qui m'empeche des fois de vous suivre

el anka
03/03/2010, 22h38
el anka bonsoir je m'excuse car problème de connextion et relations familiales a l'exterieur avec skype etc qui m'empeche des fois de vous suivre
bonsoir fakrounra:) ga3 kif kif des fois 1 minute pour ouvrir une page:22:

yasminoto
03/03/2010, 22h44
mais nonnnnnnnnnnnnnnnnn:rolleyes: le chanteur est algerien c'est les paroles qui sont de cheikh kaddour el allami el meknassi,ne me dite pas que vous ne connaissez pas abdelaziz el maghraoui ?? un autre grand poete marocain ??

Ah ok desolé:redface: , des fois je suis vraiment inculte:confused:
Pour abdelaziz el maghraoui, j'en ai deja entendu parler, c'est deja ça:mrgreen:

tenebre
03/03/2010, 23h45
rebonsoir tout le monde :)

@fakrouna
tenebre et en plus j'était trés jeunes et nos parents nous disaient voila nos freres marocain tunisien soudanais et on étaient trés solidaires en tout et pour tou c'est les politiciens de nos jours qui veulent nous séparaient mais je te jure qu'il n'arriveront jamais car nous avons la meme foie et la meme religions on est freres et on restera frere quoi qu'il arrive
frères et solidaires à vie !! ;)
ces politiciens qui ne pensent qu'a leurs petits intérêts personnels wallah il n'y arriveront jamais , car la volonté des peuples est plus forte que tout !!

@al anka
mais nonnnnnnnnnnnnnnnnn le chanteur est algerien c'est les paroles qui sont de cheikh kaddour el allami el meknassi,ne me dite pas que vous ne connaissez pas abdelaziz el maghraoui ?? un autre grand poete marocain ??
tu veux vraiment savoir ?:mrgreen:
bah :rolleyes: je ne le connais pas non plus !! :redface:

Nedjma
04/03/2010, 00h26
on raconte qu' el meknassia

c'est l'histoire d'un homme , oblige de voyager dans une autre ville pour son commerce , laissant sa femme et ses jeunes enfants ,

a son retour ses voisins lui racontent que tous les soirs un homme rentrait dans sa maison e ne sortait que tres tot le matin

le mari , fou de rage , rentra chez lui et tua sa femme , puis decouvrit trop tard que c'etait sa femme qui s'habiliait comme un homme et sortait tous les matins pour travailler dans les champs et ramener a manger a ses enfants

le sage
04/03/2010, 09h41
Nedjma c'est l'histoire des profiteurs et les gens qui changent de visage a tout moment et en plus des oportunistes

écoute la chanssons qu'a posté océane sur ce topic tu comprendra mieux
moi j'ai parlé d'une façon générale

ni tromperie ni autre Nedjma soit patiente et écoute bien la chansson

superviseur
05/03/2010, 12h35
tu parle de l'ouverture des frontieres va voire dans leurs forums comment ils haines l'etat et le peuple algeriens les marocains ils seront jamais nos freres ils veulent de nous quand retir notre soutien au peuple sahraoui sinon en est pas bons
voila ce que cherche les gens avec qui tu veut ouvrir tes frontieres

riad020
05/03/2010, 13h00
Superviseur , parole insensé et taré , dieu te pardonne .

S'agissant de Sidi Kaddour Alami , est né en 1472 (http://www.algerie-dz.com/wiki/1742) à Meknès (http://www.algerie-dz.com/wiki/Mekn%C3%A8s), il est décédé en 1850 (http://www.algerie-dz.com/wiki/1850). Il est des plus grand poète marocain (http://www.algerie-dz.com/wiki/Marocain).
Il était un auteur dans le genre du Melhoun, il a fondé la zaouia (http://www.algerie-dz.com/wiki/Zaouia)soufi (http://www.algerie-dz.com/wiki/Soufi) Alamiyyin à Meknès (http://www.algerie-dz.com/wiki/Mekn%C3%A8s). C'est devenu la zaouia du Melhoun la plus répandue. Les chansons les plus connues sont:"El Farradjia" (connu aussi sous le nom de "Ya Krim") et "El meknassia".

riad020
05/03/2010, 15h52
Sidi Abdelkadek El Alami était un auteur et précurseur dans le genre du Malhoune (http://musique.arabe.*********.com/ext/http://knol.google.com/k/mario-scolas/le-malhoun/1y8y949lyt6s2/35), il a fondé la zaouia soufi Alamiyyin à Meknès, qui est devenue la zaouia du Malhoun (http://musique.arabe.*********.com/article-25641654.html) la plus répandue. Les chansons les plus connues sont "El Farradjia" (connu aussi sous le nom de "Ya Krim") et "El meknassia (http://musique.arabe.*********.com/article-34970240.html)", c'est à dire la maison perdue en réponse aux dignitaires de Meknès. L'homme faisait de fréquentes tournées de visites pieuses aux tombeaux des saints. Ainsi , lors de son long séjour à Marrakech, qui a duré vingt ans, il visitait lui tous les jours les tombeaux des sept patrons de Marrakech comme il lui arrivait à se borner à visiter le tombeau d'Abou el Abbas Sabti.
Si l'on se réfère aux qaçaïd chantées et en admettant (sans que rien n'œuvre pour cette hypothèse) que l'interprétation soit contemporaine à l'écriture, on pourrait dater la ferda (http://musique.arabe.*********.com/article-31746279.html) du 19ème siècle. Sidi Kaddour El Alami, l'un des plus anciens et des plus grands auteurs connus, vivait à cette époque. J'ai pris Sidi Kaddour El Alami comme référence car il est l'auteur de « Ya Krim El Kourama Ghitna B'Faradj (http://musique.arabe.*********.com/article-30558903.html) » considérée de tout temps comme qacida culte de la Ferda.
Dans le domaine de l'amitié, le poéte a énormément souffert de l'ingratitude des Meknassis. Le poéme "el Meknassia" appelée au maroc, "dar sidi Qadour", restera un chef d'oeuvre imperissable du malhoun. Son sujet est la perte de son domicile.
La premiere version incrimine un ami musulman d'origine juive, qui procéda à la vente de sa maison à l'insu de son naif propriétaire qui lui avait même, dit-on, établi une procuration!
la seconde évoque qu'il était excessivement généreux et dépensier, se trouva un jour a court d'argent et dut se resoudre a vendre sa maison.
Une troisiéme version explique par contre que "les notables de la ville l'avaient convaincu de faire don de sa maison pour permettre l'élargissement de la mosqué mitoyenne. Lorsqu'il la leur donna , ils renoncérent à l'annexer à la mosquée mais la gardérent. Al Alami fut alors pris des plus grands regrets et composa sa fameuse qasida ou il décrit son nouvel état d'errance".
En fin de compte, il récupère la maison familiale (et là aussi, on ignore si elle fut rachetée pour lui par le roi ou par un de ses disciples) où se trouvent actuellement son tombeau et celui de sa soeur dans ce vieux quartier de Meknés appelé "9oubette essou9", plus precisement dans ce fameux "derb sidi boutib"

riad020
05/03/2010, 15h53
Sidi Abdelkadek El Alami était un auteur et précurseur dans le genre du Malhoune (http://musique.arabe.*********.com/ext/http://knol.google.com/k/mario-scolas/le-malhoun/1y8y949lyt6s2/35), il a fondé la zaouia soufi Alamiyyin à Meknès, qui est devenue la zaouia du Malhoun (http://musique.arabe.*********.com/article-25641654.html) la plus répandue. Les chansons les plus connues sont "El Farradjia" (connu aussi sous le nom de "Ya Krim") et "El meknassia (http://musique.arabe.*********.com/article-34970240.html)", c'est à dire la maison perdue en réponse aux dignitaires de Meknès. L'homme faisait de fréquentes tournées de visites pieuses aux tombeaux des saints. Ainsi , lors de son long séjour à Marrakech, qui a duré vingt ans, il visitait lui tous les jours les tombeaux des sept patrons de Marrakech comme il lui arrivait à se borner à visiter le tombeau d'Abou el Abbas Sabti.
Si l'on se réfère aux qaçaïd chantées et en admettant (sans que rien n'œuvre pour cette hypothèse) que l'interprétation soit contemporaine à l'écriture, on pourrait dater la ferda (http://musique.arabe.*********.com/article-31746279.html) du 19ème siècle. Sidi Kaddour El Alami, l'un des plus anciens et des plus grands auteurs connus, vivait à cette époque. J'ai pris Sidi Kaddour El Alami comme référence car il est l'auteur de « Ya Krim El Kourama Ghitna B'Faradj (http://musique.arabe.*********.com/article-30558903.html) » considérée de tout temps comme qacida culte de la Ferda.
Dans le domaine de l'amitié, le poéte a énormément souffert de l'ingratitude des Meknassis. Le poéme "el Meknassia" appelée au maroc, "dar sidi Qadour", restera un chef d'oeuvre imperissable du malhoun. Son sujet est la perte de son domicile.
La premiere version incrimine un ami musulman d'origine juive, qui procéda à la vente de sa maison à l'insu de son naif propriétaire qui lui avait même, dit-on, établi une procuration!
la seconde évoque qu'il était excessivement généreux et dépensier, se trouva un jour a court d'argent et dut se resoudre a vendre sa maison.
Une troisiéme version explique par contre que "les notables de la ville l'avaient convaincu de faire don de sa maison pour permettre l'élargissement de la mosqué mitoyenne. Lorsqu'il la leur donna , ils renoncérent à l'annexer à la mosquée mais la gardérent. Al Alami fut alors pris des plus grands regrets et composa sa fameuse qasida ou il décrit son nouvel état d'errance".
En fin de compte, il récupère la maison familiale (et là aussi, on ignore si elle fut rachetée pour lui par le roi ou par un de ses disciples) où se trouvent actuellement son tombeau et celui de sa soeur dans ce vieux quartier de Meknés appelé "9oubette essou9", plus precisement dans ce fameux "derb sidi boutib".

Océane
05/03/2010, 15h59
... Merci pour ces précisions...

;)

tenebre
05/03/2010, 18h14
merci pour ce petit rappel de l'histoire de ce grand homme :) !!
j'en ai prit du plaisir à le lire !! :razz:

el anka
05/03/2010, 19h23
bravo mon ami.
je savais par que pour el feradjia on l'appelai la ferda et que veut dire (la ferda)??
quelques paroles de la qassida :
la rab ghirek e9rib moudjib fi koul hine yenssab
enta el djalil ouenta el ha9 el ma3boud
haye mo3ati karim ouadoud
ber ghani djied moudjoud oussa3 el djoud
laou edjtam3ate a3badek djemla fi m'kane ouahed
oued ha koul ouahed menhoum yetleb chi lirayed
el 9ossd koulhoum nalou
emthil men ch3al rass echem3a men essradj ouehadj
hacha ikhib men yehssen dhanou fik
ya karim el kourama ghithna bfaradj;)

tenebre
05/03/2010, 19h30
bonsoir al anka !! :)

merci de partager avec nous ce beau poème !! :)

absent
05/03/2010, 19h56
Ah ya lemgharba, comment vous ne connaissez pas ces hommes?:mrgreen:

Fès et Meknès sont deux villes qui ont enfantés et ont vu venir de grands poètes, le Chaabi Algérien repose essentiellement sur la mise en musique de ces MAGNIFIQUES Qçidates sortis de là bas! Celui qui a la chance de les comprendre, sait vite qu'il s'agit d'un bijoux!

Enfin bref, comme quoi, la politique a vraiment divisé un même peuple qui partageait tout!:confused:

el anka
05/03/2010, 20h10
Ah ya lemgharba, comment vous ne connaissez pas ces hommes?:mrgreen:
Fès et Meknès sont deux villes qui ont enfantés et ont vu venir de grands poètes, le Chaabi Algérien repose essentiellement sur la mise en musique de ces MAGNIFIQUES Qçidates sortis de là bas! Celui qui a la chance de les comprendre, sait vite qu'il s'agit d'un bijoux!
Enfin bref, comme quoi, la politique a vraiment divisé un même peuple qui partageait tout
moi aussi je suis posé cette question,mais la reponse c'est que la plupart des forumiste marocains présent ici vivent en Europe c'est normale,comme ya des algeriens nés en france ou vivent en france ne connaissent rien des poetes algeriens comme sidi lakhdar ben khelouf, ben msaieb,aissa laghouati ect......;)

tenebre
05/03/2010, 20h19
@al anka
moi aussi je suis posé cette question,mais la reponse c'est que la plupart des forumiste marocains présent ici vivent en Europe c'est normale
non non rien avoir avec le faite d'etre né à Meknes ou à l'etranger !! :mrgreen:
la preuve :MOI :lol: !!
et yasminoto aussi est une pure meknassia de Meknes !! :)


@Moha
Ah ya lemgharba, comment vous ne connaissez pas ces hommes?

Fès et Meknès sont deux villes qui ont enfantés et ont vu venir de grands poètes, le Chaabi Algérien repose essentiellement sur la mise en musique de ces MAGNIFIQUES Qçidates sortis de là bas! Celui qui a la chance de les comprendre, sait vite qu'il s'agit d'un bijoux!

Enfin bref, comme quoi, la politique a vraiment divisé un même peuple qui partageait tout!

khay moha c'est juste que je ne suis pas vraiment branché littérature tu vois :11: !!

riad020
05/03/2010, 20h57
Voici la qasida (http://musique.arabe.*********.com/article-14605721.html) intitulée DAR de sidi Abdelkader EL ALAMI (Kaddour) (http://musique.arabe.*********.com/article-27291833.html) connue en Algérie sous le nom "El Meknassia". Cette qasida a été écrite parce que sidi abdelkader ELALAMI a perdu sa maison et que son élève ALAOUI ELHAROUNI la lui a rendu après la mort de sidi Kaddour EL ALAMI. Il est enterré dans sa maison rendue. Le tombeau de Sidi Kadour El-Alami , dans un quartier paisible de Meknés, jouit d'une grande vénération.
Comme El Maghraoui, Sidi Kadour El-Alami se distingue par la chasteté de ses penchants. Sa Eva idéale ne refléte que la grandeur et la perfection divine. Pour lui la chair est un "fiel destructeur" du "merveilleux miel " que donne l'amour pur , l'amour qui satisfait la sensibilité morale et esthétique. La "sensualité flétrit toute fleur " note-t-il,elle ne laisse que le douloureux souvenir des sensations améres.Cette conception pure, céléste a valu a Sidi Kadour El-Alami l'auréole de la sainteté.
Dans le domaine de l'amitié, le poéte a énormément souffert de l'ingratitude des Meknassis. Le poéme "el Meknassia", oeuvre emblématique de Sidi Kadour El Alami, chanson phare du repertoire chaabi, cette qacida appelée au maroc, "dar sidi Qadour", restera un chef d'oeuvre imperissable du melhoun (http://musique.arabe.*********.com/article-25641654.html) .Son sujet est la perte de son domicile

Cookies