PDA

Voir la version complète : Réserves de change: L’Algérie à la deuxième place dans le monde arabe


Page : [1] 2 3

Pecos
27/10/2011, 10h15
Le FMI table sur 188 milliards de dollars de réserves de change à fin 2011

Au lendemain de la présentation des agrégats économiques de l’Algérie, le Fonds monétaire international (FMI) a estimé, hier, que l’Algérie clôturerait l’année 2011 avec des réserves de change officielles de 188,8 milliards de dollars avec des projections de 210,8 milliards de dollars en 2012.Ce sont là, les conclusions de son rapport sur les Perspectives économiques pour la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (Mena), rapporté par l’APS. Ces prévisions, selon le Fonds, permettront à l’Algérie de consolider sa place de pays le moins endetté dans la région Mena, comme elle occupe le deuxième rang des plus gros détenteurs de réserves officielles de change après l’Arabie saoudite. Pour rappel, les réserves de change de l’Algérie ont atteint, à fin juin 2011, 173,9 milliards de dollars. Le document du FMI précise également que la dette extérieure de l’Algérie ne représente que 2% du PIB en 2011, et devra reculer encore à 1,7% en 2012. La moyenne de la dette extérieure dans les pays exportateurs de pétrole de la région Mena est de 25,5% du PIB, les plus fortement endettés étant le Bahreïn et le Koweït avec respectivement 148% et 70% du PIB. Selon les évaluations du FMI sur les réserves de change officielles 2011 (hors fonds de souveraineté) des pays pétroliers de la région, les trois plus gros détenteurs de ces réserves sont l’Arabie saoudite (539 milliards de dollars), l’Algérie (188,8 milliards de dollars) et l’Iran (104,6 milliards de dollars). Les trois pays maintiendront le même rang en 2012, selon les prédictions de l’institution de Bretton Woods.

Quant au PIB nominal de l’Algérie, le FMI l’a évalué à 183,4 milliards de dollars en 2011 et à 188,6 milliards de dollars en 2012 contre 157,8 milliards de dollars en 2010. Toutefois, le FMI, dans ses conclusions, a attiré l’attention sur la vulnérabilité des finances publiques et ce, en dépit de la croissance qui connaîtrait une accélération du fait de la hausse des cours de brut. «Les pays exportateurs de pétrole de la région (l’Algérie, l’Arabie saoudite, le Bahreïn, les Emirats arabes unis, l’Iran, l’Irak, le Koweït, Oman, le Qatar, le Soudan et le Yémen) connaîtront une hausse moyenne de la croissance de 4,9% en 2011, grâce à la hausse des cours et de la production, taux qui devrait se modérer en 2012», souligne le rapport.

Parallèlement à cette hausse, «la vulnérabilité des finances publiques des pays exportateurs de pétrole a aussi sensiblement augmenté», met en garde l’institution de Breton Woods. Le Fonds explique, en fait, que la demande mondiale de pétrole pourrait subir une contraction marquée, pouvant elle-même «entraîner une baisse durable des cours de pétrole», avance-t-il. «Plusieurs facteurs pourraient donner lieu à un scénario de croissance moins positif pour les exportateurs de pétrole de la région», prévoit-il, ajoutant que le risque le plus immédiat serait l’impact d’un netralentissement de l’activité en Europe et aux Etats-Unis. S. B. Printemps arabe : un coût humain colossal, en plus de l’énorme coût économique «Les conflits, notamment en Libye, en Syrie et au Yémen, ont eu un coût humain colossal, en plus de leur énorme coût économique. La priorité immédiate pour ces pays est d’éviter que la crise humanitaire perdure et, au sortir des conflits, de mettre en place des plans de reconstruction et de réformes».

Il s’agit là des conclusions du rapport du FMI sur les effets du Printemps arabe sur les économies de la région. Le Fonds a estimé que face à la montée des troubles sociaux, au ralentissement économique et à la hausse des cours des matières premières, les gouvernements de la région ont considérablement accru les subventions et transferts. Le coût de ces dépenses sociales reste élevé, dépassant 10% du PIB en Egypte et 5% dans la plupart des autres pays ayant conduit à un creusement des déficits budgétaires des pays importateurs de pétrole. «Il ne sera pas facile de satisfaire les demandes croissantes de la population, d’autant que la plupart des pays ont déjà épuisé leurs ressources budgétaires et réserves de change pour faire face à la dégradation de la situation économique à la suite du Printemps arabe, et qu’ils ont moins de marges pour affronter les chocs futurs», soutient le rapport. Pour le FMI, les solutions qui se présentent aux pays concernés est de faire appel aux sources officielles de financement extérieur et budgétaire, tout en invitant les partenaires régionaux et internationaux à aider à formuler et à mettre en œuvre des programmes de réformes à la faveur d’une assistance technique, d’un allégement de dette et d’un meilleur accès aux marchés.

La tribune

oukil salah
27/10/2011, 11h54
si ces milliards font baisser le chomage , c'est bien

born_hittiste
27/10/2011, 12h02
http://nsa27.casimages.com/img/2011/10/27/11102712070475354.jpg (http://www.casimages.com)

http://nsa28.casimages.com/img/2011/10/27/111027120805139486.jpg (http://www.casimages.com)

racdavid
27/10/2011, 12h29
si ces milliards font baisser le chomage , c'est bien

de quel chômage parles tu ? celui des US ou celui de l'Algerie.

Les milliards sont déposés dans des banques étrangères pour des économies étrangères. L'Algerien ne verra pas une goute de ses réserves.

arayzon
27/10/2011, 12h48
(Le gouvernement Ouyahien, Nobel de l'incompétence est très)Réservé dans ses échanges (avec son Peuple):L'Algérie à la deuxième place (avant la dernière) dans le reste du monde:mrgreen:

Le Fond de Régulation des Recettes atteint 70 milliards de dollars
Les réserves en or de l'ordre de 10 milliards de dollars
Soit un un total cumulé d'env. 270 milliards de dollars.
Ça c'est pour le réel,le palpable....

Mais quant est-il des réserves en pétrole,gaz,uranium,lithium, or brut,diamant etc ?

Khayrat!Allah Ibarek!

Conclusion, Boutef and Co nafdhou kachkoum et Rabi I3ayoun'koum!

A+.

Insann
27/10/2011, 12h52
est totalement absurde.Lutter contre un boycott international ,qui ne dit pas son nom,c'est developper les infrastructures quitte a faire appel aux chinois.

ourgha
27/10/2011, 13h29
Les milliards sont déposés dans des banques étrangères pour des économies étrangères. L'Algerien ne verra pas une goute de ses réserves.
les reserves rapportent 4.6 milliards$, les algeriens n'en demandent pas plus

russkov
27/10/2011, 17h24
Les milliards sont déposés dans des banques étrangères pour des économies étrangères. L'Algerien ne verra pas une goute de ses réserves.
____________________________________________

Tu sais ou est placé tous l'argent de l'Algérie...!
S'est bien se que je pense ,on nous prend vraiment pour des bœufs .

zek
27/10/2011, 18h19
Il faut transformer cet argent en ville nouvelles, en logement, en travail, en bien-être, en compétence, en loisir, en culture, en bonheur, en qualité de vie, etc.

Autrement, on va pas emporter tout cet argent dans la tombe. :mrgreen:

arayzon
27/10/2011, 18h32
Hbibna zek re!

Il faut transformer cet argent en ville nouvelles, en logement, en travail, en bien-être, en compétence, en loisir, en culture, en bonheur, en qualité de vie, etc.

Djab li Rabi qu'à El Mouradia on vit toujours dans un espace-temps fermé, à l'époque du Soviet Supreme,le Goulag etc....En total déconnection avec la réalité:mrgreen:
Ca me rappelle le film Hibernatus :mrgreen:

A+.

bledard_for_ever
27/10/2011, 23h29
Allah ybarek ou yessahel

Que dieu nous protège des analphabètes du FIS qui trouvent refuge a Londres et a Riad qui n ont plus de passeport et qui crachent leur haine ici et ailleurs

Goulou amine ou andkoum hajja sans lapidation

Absent
27/10/2011, 23h31
Dirou khamsa, pneu wella 3arssa, sinon yadrbouna brobinet!!!

bledard_for_ever
27/10/2011, 23h43
Que dieu nous protège aussi des faux mendiants a nos portes ils sont aussi nuisibles que abassi madani et les chiens réfugies avec lui en Arabie

Aux adeptes des hrouz il faut lire quoul aadou

Galaad
28/10/2011, 00h06
Quel gâchis !! De la thésaurisation au lieu d'investir cet argent.

Absent
28/10/2011, 00h12
Galad,

Tu connais la signification du mot que cites?

Galaad
28/10/2011, 01h05
Oui, tu as un truc à ajouter ? :rolleyes:


Thésaurisation = Une accumulation de monnaie pour en tirer un profit ou par absence de meilleur emploi, et NON par principe d'économie ou d'investissement productif.

Absent
28/10/2011, 01h09
Oui mais le fait que tu prennes Wiki pour une référence je vais m'abstenir.

Galaad
28/10/2011, 01h10
Tant mieux alors.

rachid75
28/10/2011, 04h02
ce régime mafieu a mis des milliards dans les banques Américaines pour ce protéger, au moment ou des milliers D"Algeriens meurent du cancer par faute de soin thérapeutique, franchement ce pétrole est une malédiction 0

Madjidrn
28/10/2011, 08h16
Quand j’entends les gens parlent de l’économie en Algérie m’ont fait rire parce que on réalité on n’a pas d’économie proprement dit, dans tout le monde un gouvernement prépare un programme est essayé de créer des richesses mais chez nous un gouvernement son rôle est de distribuer la richesse la richesse naturelle donc Economie en Algérie égale la recette des hydrocarbures point à la ligne, on boit du pétrole et on respire du gaz « Reserve de change c’est l’argent du pétrole » Merci mon Dieu pour cette richesse et bonjour paresse.

jawzia
28/10/2011, 13h57
Quand j’entends les gens parlent de l’économie en Algérie m’ont fait rire
Pas tous ! Mais pour certains, tu ne peux savoir à quel point !:lol:

nacer-eddine06
28/10/2011, 17h44
188 milliards de dollars de réserves de change à fin 2011

Soit 2 fois le PIB MAROCAIN

Insann
28/10/2011, 19h15
Enfin,l'artisanat peut y jouer une part insignifiante a djamaa el-fna.:D

Le prolétaire
28/10/2011, 19h15
Tant mieux SOLAS,

Inchallah vous en aurez plus, inchallah vos enfants n'auront pas besoin de rever d'ailleurs,

je suis sincère, Savoir que vous avez le double ou le triple ne fait que me réjouir, c'est pas parce que nous on est dans la ***** que vous devez l'être aussi

Insann
28/10/2011, 19h21
Une fois le probleme sahraoui resolu,je crois que les pouvoirs nord-africains seront absorbés par les economiques.Je l'espere,en tous les cas.

hymothep
28/10/2011, 19h42
Allah y barek.. Vivement des leader politique qui penseront reellement à developer l'algerie..

absent
28/10/2011, 19h43
Je ne comprend pas en quoi cela nous permet de fonfaronner comme ca!

Quel est le classement de l'Algérie en terme de compétitivité et d'attractivité? Quelle est la richesse produite par habitant?

Ce n'est pas en réserves de changes que l'on peut mesurer la niveau de richesse d'un pays...
Cela me fait penser à nos vieux msakene que l'on retrouve à leur morts couchés sur des liasses de billets sous leurs mattelas à même le sol... Pas de lit ou dormir, pas de toit pour s'abriter, mais riches...

naw08
28/10/2011, 20h23
faut pas trop se venter , le plus important et de bien investir ce réserve, et qu'en voit cela en Algérie sur le terrain!!!

ana je veux juste un tout petit peu ha'echouia:redface::mrgreen:, koun yaatéwhouli en liquide:lol:

slytds31
28/10/2011, 20h30
j'espere prochain gouvernement sera assez competent pour developper de nouveau secteur d'economie parceque celui la se contente d'accuser le peuple et de lui dire qu'il produit rien sans vraiment lui proposer grand chose de constructif.......

Le prolétaire
28/10/2011, 21h10
Kabyloo

compétitivité et d'attractivité?

Laissé la compétitivité et l'attraction au pays moins fourni que sont les marocains et les tunisiens, je crois qu'avec un revenu confortable pour les 10 prochaines années, il faut investir dans le bien être et le developpement social et intellectuel qui sont la base meme d'une société.

Cookies