PDA

Voir la version complète : Fâtiha mariage halal


Page : 1 [2]

Harrachi78
12/05/2007, 22h45
Salut !

C'est ce que je croyais, mais je m'y suis bien penche depuis 1 an ou deux et j'ai bien constate qu'il s'agissais d'une conception derivee et deviee du mariage ; c'est plus grave que tu ne crois.

Concernant ceux qui vivent ensemble sans etre maries il va de soit qu'ils vivent dans le peche ; mais ceux qui ont fais le "hallal" sans reunir les conditions rellees du mariage le sont autant. J'en connais qui le font juste pour coucher a l'aise, d'autre qui le font sans le conscentement des parents de la fille, d'autres encore qui le font sans vie commune et d'autres qui le font sans que le mari ne prennent la moindre des obligations afferentes a la situation de mariage et d'autres encore qui le font en secret et j'en passe.

Mais dans presque tous les cas que j'ai eu a croiser j'ai clairement decele une totale ignorance du principe de mariage en Islam dans la mesure ou trois choses semblaient valider le mariage a leurs yeux : l'approbation d'un imam et la recitation de la fatiha, rien d'autre, alors que nu l'un ni l'autre ne sont en verite necessaires a un mariage musulman.

Il y'a donc un reel probleme la.

btp50
12/05/2007, 22h45
@ Harrachi 78
Nous autres immigrés, nou parlons de viandes hallal, il est hors de question de l'acheter dans un supermarché. Nous parlons meme de sandwiche hallal.
Nous avons toujours en tete cette histoire de hallal ou de harram contrairement aux saoudiens qui ne se posent certainement pas ce genre de question. N'oubliez pas que nous sommes assis sur deux chaises, il est possible que les generations à venir n'en ferons meme pas etat.
Sur le meme registre nous parlons donc, d'une union hallal ou harram, et il n'y a rien d'absurde la dedans, c'est meme normal.

Harrachi78
12/05/2007, 22h55
Je ne susi pas du tout d'accord !

En islam il ya une regle primaire qui veux que : al-aclou fi al oumouri hiya ilbaha (la norme dans toute chose est la permission) ce qui veux dire que tant qu'une chose n'est pas explicitement interdite, c'est qu'elle est licite.

C'est pour cela que le haram doit etre nommenent defini est nomme comme tel, alors que ce n'est pas le cas pour ce qui est hallal. Vivre en France ou en Paouasie ne donne pas droit d echanger cette regle.

Maintenant pour revenir a notre problematique, il ne s'agit pas uniquement d ela terminologie, car ce qui se passe actuellement c'est que beaucoup la bas en faisant la distinction entre "mariage civile" et "religieux" selon la mode occidentale ont aussi fini par assimilier le mariage musulman au mariage religieux des chretiens. Ils croient donc qu'il s'agit d'un simple parallele ou le sacrement est rempalce par la Fatiha et que le cure est remplace par un Imam alors qu'autant ces deux points sont cardinaux dans un mariage chretien autant ils sont accessoires dans un mariage musulman. Ils 'agit donc d'une profonde mal comprehension.

Le mariage chez nous est un simple pact, exceptionnel certes (le Coran le nomme mithaq ghalidh = pacte epais), ponctue par un contrat social entre les deux maries et leurs familles respectives, comportant des obligations et des engagements bien precis et obeissant a des regles bien definies. En un mot c'est un contrat social important, pas un sacrement mysterieux.

cheynese
12/05/2007, 22h56
harrachi ,je vis en france et hamdoullah les musulmans s' interressent de prés aux conditions du mariage religieux et les connaissent;
En général il est célébré en france dans la quasi totalité des cas par un imam qui connait tres bien son sujet.

En revanche les cas dont tu parles existent bien,mais ils demeurent isolés,les imams sont tres bien formés et ne celebrent pas de mariage sans rencontrer avant plusieurs fois le futur époux,et sans s'enquérir de la situation des temoins.

Par contre en algérie des hommes prennent une copine et la déguise en femme avec une célébration viciée car il manque laplupart des conditions.
Lorsque la premiere épouse refuse de signer pour qu' il puisse passer à la mairie avec la 2eme il la jette et la pauvre 2eme est dans le pétrin car elle n'a aucun droit.
En france la polygamie étant interdite nous n 'avons pas ce problème d'utilisation abusive du "mariage" qui pour le coup n 'en n'est pas un.

Harrachi78
12/05/2007, 22h59
... Par contre en algérie des hommes prennent une copine et la déguise en femme avec une célébration viciée car il manque laplupart des conditions.

Je te demande pardon ?!

cheynese
12/05/2007, 23h10
en algerie il y a des hommes qui ont une copine et qui font le mariage religieux sans la reunion des conditions,donc elle reste une copine et non pas sa femme.......lorsque la premiere femme ne donne pas son consentement pour la mairie,la 2eme se retrouve dans une situation alarmante,elle n a aucun droit,si en plus l homme l abandonne c est pire.c est une manipulation du mariage religieux.

Harrachi78
12/05/2007, 23h24
en algerie il y a des hommes qui ont une copine ... donc elle reste une copine et non pas sa femme ...

Au Mozambique comme en France il y'a des hommes qui ont des "copines". Moi j'ai longtemps eu une copine, pourtant personne ici ne confond entre mariage et ... autre chose.

... et qui font le mariage religieux sans la reunion des conditions ...

Je ne connais pas d'algeriens qui font un "mariage religieux" parceque cette notion n'existe pas. Un mariage est un mariage, l'acte civile ne venant que coucher par ecrit ce qui a ete conclu entre les deux famille en presence de temoins. Ce n'est pas un "autre" mariage, c'est le mariage tout court.

Sinon c'est quoi les conditions qui ne seraient pas reunies la ?

... lorsque la premiere femme ne donne pas son consentement pour la mairie, la 2eme se retrouve dans une situation alarmante,elle n a aucun droit, si en plus l homme l abandonne c est pire.c est une manipulation du mariage religieux.

La je ne vois pas trop le rapport avec notre sujet qui n'est pas la polygamie mais le mariage tout court ?! Un homme peut bien faire le "hallal" 4 fois en France, voir 12 fois si ca lui chante du moment qu'il n'est tenu de faire un acte ni avec la premiere ni avec la 12eme, c'est donc la meme problematique sur le plan pratique et le fait que la polygamie soit interdite en France n'y change rien puisque "frequenter" plus d'une femme ou se marier "religieusement" avec plusieurs n'est en rien interdit.

C'est de la conception que se font les gens d ela chose appellee "mariage" que nous parlons, parceque ici en Algerie, pour epouser une fille, il faut bien plus qu'un Imam et une Fatiha.

Général_J
12/05/2007, 23h29
Maintenant pour revenir a notre problematique, il ne s'agit pas uniquement d ela terminologie, car ce qui se passe actuellement c'est que beaucoup la bas en faisant la distinction entre "mariage civile" et "religieux" selon la mode occidentale ont aussi fini par assimilier le mariage musulman au mariage religieux des chretiens. Ils croient donc qu'il s'agit d'un simple parallele ou le sacrement est rempalce par la Fatiha et que le cure est remplace par un Imam alors qu'autant ces deux points sont cardinaux dans un mariage chretien autant ils sont accessoires dans un mariage musulman. Ils 'agit donc d'une profonde mal comprehension.

Le mariage chez nous est un simple pact, exceptionnel certes (le Coran le nomme mithaq ghalidh = pacte epais), ponctue par un contrat social entre les deux maries et leurs familles respectives, comportant des obligations et des engagements bien precis et obeissant a des regles bien definies. En un mot c'est un contrat social important, pas un sacrement mysterieux.

Je te salue mon ami Harrachi,

Tu as su résumer les idées que j'essayais d'expliquer maladroitement à mes compatriotes sans succès !

Alors je te remercie de cet effort :zen:

J'espère juste que le message est passé, car en Algérie même la pratique de la fetha est de plus en plus répandue (mais là-bas c'est moins pire car en général les gens passent à la mairie assez vite pour faire le carnet familial).

Salut!

damLaguL
12/05/2007, 23h32
donc il faut la presence des parents surtout celui de la fille
mais si il ne reste plus personne et que tous les memebres de la famille de la fille est decece que fait elle

cheynese
12/05/2007, 23h37
parceque ici en Algerie, pour epouser une fille, il faut bien plus qu'un Imam et une Fatiha......oui pour éviter les catastrophes avec les epouses suivantes ,la mairie est plus que necessaire en algérie,tu as raison,par contre en france c'est interdit.

J'ai posté les conditions page 1 telles qu 'elles sont exigées par l'islam.
Je te rapelle que l 'islam n 'a pas de frontieres donc je ne comprend pas cette differenciation que tu fais des musulmans de france et d 'algérie.
'
Cette attitude ne mene à rien,u ne fais que categoriser des musulmans d une maniere totalement fausse,

Tes propos sont déplacés à l'égard des musulmans en france,prétendre qu en france le mariage n' est pas célébré selon les regles de l 'islam est une diffamation à notre égard,et ce n est pas là l 'attitude du musulman.

De meme nier qu en algérie il existe des dérives consiste en de la mauvaise foi,.......j'en parle car j'en ai été témoin à plusieurs reprises,je ne me contente pas de "on dit"...........par contre tu devrais assister à un mariage en france

Tu es plein de préjugés,quAllah t'en éloigne car il y a des préjugés et des jugements qui sont des péchés.

Ton image de la celebration du mariage en france est totalement érronnée,j'y vis et je t'ai exposé la situation mais tu nes semble pas y préter attention.

Sur ce salaam.

btp50
12/05/2007, 23h51
Je pars du principe que un mariage "dans le hallal" (j'utilserai dorénavant cette expression) qu'ils soit fait en mairie en France ou en Algerie vaut pour contrat de mariage évoqué precedement. Il ne restera plus que à regler l'histoire de la dote et que meme cette dernière est reglée par l'introduction de l'anneau de mariage dans le doigt de la mariée devant le mr maire.

Harrachi78
13/05/2007, 20h20
... oui pour éviter les catastrophes avec les epouses suivantes ,la mairie est plus que necessaire en algérie, tu as raison, par contre en france c'est interdit ...

Je ne vois toujours pas l'argument ici ni meme le rapport avec le sujet puisque, encore une fois nous parlons de mariage en general et non pas de polygamie en particulier. A t'entendre 1 mariage sur 2 est polygame ?!

... J'ai posté les conditions page 1 telles qu 'elles sont exigées par l'islam ...

J'ai lu oui, et j'ai note une addition que je ne trouve nulle part ailleurs, celle-ci en l'occurence :

- Le mariage religieux est précédé de rendez vous de l'époux avec l'imam. Le mariage religieux ne prend pas que 10 minutes, l'imam prononce aussi un discours se rapportant au mariage.

Qui as dit que c'etait la une condition pour que le mariage soit valide et quia dit que l'Islam connaissait un "mariage religieux" a opposer a un autre mariage ?

Pour qu'un mariage soit valide la presence d'un imam n'est en rien requise, les gens ont pris habitude de le faire pour plus de solonalite, c'est pas un mal, mais dela a en faire une condition c'est innover en la matiere et il en va de meme pour la recitation de la Fatiha.

... Tes propos sont déplacés à l'égard des musulmans en France,prétendre qu en france le mariage n' est pas célébré selon les regles de l'islam est une diffamation à notre égard,et ce n'est pas là l 'attitude du musulman ...

Ah, la je crois que tu es seule a lire une chose pareille. Ce que j'ai dit c'est que il semblerais que cette histoire de "hallal" va plus loin que la simple innovation d'un terme pour designer le mariage, et que ca va jusqu'a une conception quelque peu deviee du mariage en Islam dans la mesure ou beaucoup l'assimilent a une ceremonie de mariage a la chretienne.

Que tout le monde ne soit pas aussi ignorant cela va de soit, mais selon mon constat et selon ce que j'ai vu et entendu, la conception erronee est bien plus repandue que la normale et de ce fait il y'a probleme grave. Je dois apparrement precise que les gens qui m'ont donne cette vision ne sont pas des diables, ils ne fesaient que reprendre les idees courantes dans leurs milieux respectifs, en toute bonne foi. Esperons que c'est plus claire la parceque je ne purrais pas faire mieux.

... De meme nier qu en algérie il existe des dérives consiste en de la mauvaise foi, ... j'en parle car j'en ai été témoin à plusieurs reprises,je ne me contente pas de "on dit" ...

La encore je dirais que nous parlons des normes et de ce qui es courant, pas des exceptions et de ce qui est exceptionnel. Pour le reste, ceux qui m'ont dis sont ceux qui ont fait, ils parlaient d'une pratique courante et d'une conception normale de la chose alors qu'ils sont de divers horizons etde diverses conditions. A cela il faut ajouter ce que je lis sur ce forum depuis 3 longues annees sur cette question et sur d'autres. J'estime donc etre assez bien fourni pour me faire une idee sur ce qui es courant et sur ce qui est rare.

... Ton image de la celebration du mariage en france est totalement érronnée,j'y vis et je t'ai exposé la situation mais tu nes semble pas y préter attention.

Pardonnes-moi si je perete autant attention a ce que tu me dis qu'a ce que me disent les autres ; je ne peut faire autrement.

Salam

scapin
13/05/2007, 20h43
du temp du profete sallah allah alih wa salam il n y avait pas de administration locale ou national ni arrondsement judicaire.et donc pour contracter un marriage deux temoins faisait office de acte de marriage du fait que les 2 temoins peuvent en cas litige ou autres problemes peuvent temoigner des personnes qui se sont maries et de autres arrangements convenus (exemple:valeur de la dot )

je vit en belgique et pour etre maries il faut non seulement des document officiels mais obligatoirement etre accompagnes de 2 temoins sinon le marriage ne peut pas etre conclu par le maire ( bourgmestre )
donc vous voyez que meme les europpeens s inspirent de la fatiha.

Général_J
13/05/2007, 20h50
@ cheynese

salam alaykoum,

il ne faut pas prendre les intervention de ceux qui ne sont pas de ton avis comme étant des attaques contre les musulmans de France, ou une quelquonque tentative de rabaissement ou de dénigrement. Je pense qu'il y a en France comme en Algérie, et un peu partout dans le maghreb une vision erronée du mariage. C'est ce que j'essayais d'expliquer, et c'est ce qu'ont fait d'autres forumistes, tu peux relire nos réponses.

Mon but à moi en tout cas est de faire prendre conscience aux gens de certaines erreurs qui touchent à un domaine vital selon moi, et c'est la conception du mariage. Je ne pense pas que ce soit de votre faute ni à toi, ni à scapin, ni aux autres que vous pensiez qu'il existe un mariage religieux en Islam nommé fettha. Vous l'avez sans doute apprise ainsi, mais cette idée est fausse, c'est tout ce que je voulais souligner!

Alors bien à vous en espérant que vous n'interprétiez pas mal mes intentions, je ne fais qu'essayer de rétablir une vérité, car moi-même un jour j'ai pensé comme toi, mais on m'a corrigé et j'ai appris!

@ scapin : en disant que ce topic était de la désinformation et de la propagande, je ne voulais pas te blesser, tu ne fais que répéter ce que l'on t'as appris à tort, donc ce n'est pas vraiment ta faute. Je m'excuse donc de ce manque de délicatesse dans mes propos. J'aurais du trouver une autre formulation pour exprimer mon idée!

Bonne soirée!

btp50
13/05/2007, 21h01
Si des jeunes (immigrés ou issuent de l'immigration) veulent s'encquerir du mariage (musulmans) en des termes "hallal/harram", on leurs expliquera que le mariage hallal n'existe pas, que c'est du bidon. Pensez vous honetement que l'on va rentrer dans des explications religieuses, techniques et philosophiques !

Général_J
13/05/2007, 21h09
ben je suis désolé mais un jeune qui se prétend musulman et qui veux bien s'enquérir des modalités du mariage en Islam a bien 5 minutes à consacrer à une explication en bonne et due forme non ?

c'est tout de même grave d'en être arrivé là, de faire d'un simple contrat civil une question mystique et mystifiée non ? en rajoutant cette lecture de sourat el-Fâtiha, tu ne pense pas que si nous ne dénonçons pas ce genre d'innovations, bientôt aucune réponse en matière de religion ne sera valide ?

Il est clair que tout esprit mûr et prêt au mariage peut comprendre que le mariage en Islam n'est pas un sacre, et ne nécessite donc en aucun cas la présence d'un imam, ni la leture de sourate el-Fâtiha.

Mohamed_Rédha
13/05/2007, 21h30
Salam,

Il y a quelques mois, j'ai assisté à une "Fat'ha", l'Imam a fait réciter aux deux parties la "Sigha" puis il a terminé sans réciter la "Fatiha". Il y avait des personnes âgées qui se sont révoltées et puis elles l'ont "obligé" à la faire réciter :). C'était un manque de tact de la part de l’Imam, il aurait dû expliquer que ce n’est pas une condition (Charte) du mariage puis la réciter malgré tous.


Mohamed

btp50
13/05/2007, 21h37
@ mohamed
.
Evidement, tu sera meme traiter d'infidel et meme d'imposteur. Et qui puis est, il n'y a rien de mal à le faire.
.
je ne me souviens pas d'un hadith dont il était question de dogmes (de la bonne did3a), qui disait à peut pres ceci :
"Quand une communauté prends l'habitude avec un dogme (bon) il devient de facto une foi agréer par Dieu, et de ce fait licite"

cheynese
13/05/2007, 21h38
Je repete que votre vision des choses n' est que tissus de mensonges et diffamation.

Quand on s 'interresse réelement à sa religion dans les autres pays on prend la peine de modérer ses propos et de voir plus loin que le bout de son nez et de ses préjugés.

En france le mariage est célébré chez les musulmans comme chez tous les musulmans.

Je vois que vous persistez à dire que c' est faux et que nous,musulmans de france nous aurions inventé un mariage qui n 'existe pas,et meme pire que nos mariages ne sont pas valides,puisque nos mariages ne sont pas valides nous vivons donc ,nous autre dans le haram.
Que Dieu soit témoin de chacun des mots que vous avez écrits à ce propos.
Que Dieu soit témoin de votre médisance envers vos prppres freres.

Vous etes en train de diffamer vos freres et soeurs musulmans qui vivent en France par des propos plus qu'hasardeux et somme toute méprisants.

Tout ce que vous dites est faux.Si vous etes véridiques apportez donc la preuve réelle de ce que vous avancez.

Vraiment, que Dieu guide les égarés.

*lafille2lalune*
13/05/2007, 21h47
Salut *lafille2lalune*,

Je ne pense pas que ce topic soit une très bonne idée, car en fait c'est de la propagande et de la désinformation, je vais t'expliquer pourquoi !

La notion de mariage en Islam est très corrompue par ceux qui prônent cette cérémonie dite "Fettha".

En fait en Islam, le but du mariage, de façon légale et officielle est de dire à tout le monde (la société) que deux personnes sont unies, et les témoins sont le symbole de la société, ils la représentent en quelque sorte. Pourquoi faire du mariage entre deux personnes l'affaire de toute une société ? C'est simple, pour que chacun des époux assume ses responsabilité, et que surtout en cas de conflit, la société à travers les institutions légales (comme la police, la justice) puisse intervenir s'il y a abus d'un côté ou de l'autre. Le mariage "officiel" a aussi pour but de protéger non-seulement les époux l'un de l'autre (notamment protéger la femme), mais aussi les enfants, en s'assurant par exemple que le père donne son nom à ses enfants (ce qui est leur droit légitime).

Si un mariage est constitué seulement de cette fameuse "Fettha", un mari un peu malhonnête pourrait décider de ne pas reconnaître ses enfants, et de ne pas contribuer à les élever, ou abandonner sa femme. Et dans ce cas la justice ne peut l'obliger à prendre ses responsabilités faute de preuve de mariage. Ce qui arrive c'est que la pauvre mère se retrouve abandonnée avec un ou des enfants, alors qu'elle pensait avoir un mari, sa vie est ruinée dans une société de tabous comme la notre!!!

Tu vois ce genre de situstions hélas dramatiques arrivent souvent, et hélas les familles sont souvents impuissantes (si ce n'est complices du malfaiteur).

Voilà pourquoi ce topic est dangereux, car il raconte des choses que l'Islam n'a jamais prôné! En Islam, il faut que le mariage soit officiel, sinon, il est non valide. Et tout le monde sait qu'un imam n'a pas l'autorité pour faire un mariage officiel.


voir MISTER GRANDER J
alors mon ami
je comprend parfaitement ce que tu veux dire !

mais sache que à CAUSE des abus de certains homme squi n'ont pas tenu leur paroles après un mariage religieux
je sais que l'on ne peu plus contracter un mariage religieux
(au moins sur dans la wilaya de constantine)
sans avoir contracté au préalable un mariage civil à la mairie et reconnu par létat

ET SA A ETE FAIT DANS LE BUT DE PROTEGER LES FEMMES ! RIEN D'AUTRE !

voily voilou !

Général_J
13/05/2007, 22h18
alors mon ami
je comprend parfaitement ce que tu veux dire !

mais sache que à CAUSE des abus de certains homme squi n'ont pas tenu leur paroles après un mariage religieux
je sais que l'on ne peu plus contracter un mariage religieux
(au moins sur dans la wilaya de constantine)
sans avoir contracté au préalable un mariage civil à la mairie et reconnu par létat

ET SA A ETE FAIT DANS LE BUT DE PROTEGER LES FEMMES ! RIEN D'AUTRE !

voily voilou !

bonsoir à celle qui nous vient de la lune,

Je suis très heureux de ce que tu viens de me dire, si l'état en algérien a donné la priorité au mariage officiel, c'est une très bonne nouvelle.
Je suis heureux qu'il y ait au moins eu une personne qui ait compris mon intervention !

@ Mohamed_Rhédha

Je suis d'accord avec toi pour la manque de tact, mais soit d'accord que dans un pays comme le notre, où il existe un minimum d'organisation, un imam n'a même pas d'affaires à célébrer un mariage, ce n'est pas son travail. Si les imams continuent à laisser les gens croire en ce mariage religieux copié des chrétiens et en cette fettha, c'est bien dans leur intêret personnel, et c'est très malhonnête comme comportement. Alors ils font un truc qui ne fait pas partie de leur fonctions, et en plus ils perpétuent une bid3a, je ne peux dire qu'une seule chose : Dieu sera leur juge!

Ceux qui sont habilités à célébrer les mariages sont en général les juges dans n'importe quel pays du monde !!! Ou les personnes à qui le système judicaiaire lègue les pouvoirs (Comme les maires des communes en Algérie). Si vous ne faites pas de fettha, rien de mal ne vous arrivera, vous aurez tout de même suivi la sounna, car ce qui est important, c'est le consentement, la dot, les témoins, et la fête. Et toutes ces conditions peuvent être réunies devant un maire (ou un juge, ou un responsable désigné pour célébrer les mariage selon votre pays)!!!

Selon moi j'ai dit tout ce que j'avais à dire, je n'ai plus rien à rajouter, que ceux qui veulent bien comprendre comprennent!

Salam Alaykoum

Mohamed_Rédha
13/05/2007, 22h28
Salam,

On est en train de défoncer des portes ouvertes, c’est pourtant simple : les conditions (Chouroute) du Mariage sont :
- La présence de l’Epoux ou d’un mandataire,
- La présence du tuteur de l’Epouse,
- La dot (on peut dire le montant en public ou pas, en fonction des madhahibs)
- Au moins Deux témoins (Hommes) 3adls (je ne sais pas comment traduire 3adl=intègres peut-être), ou un Homme et Deux Femmes.
- La Sigha (Formule prononcée entre des deux parties : J’ai accepté de te faire épousé …etc)

Voilà, et 1000 Mabrouk :D

Mohamed

Général_J
13/05/2007, 22h44
Salam Rédha,

Ce que tu as détaillé est très bien, enfin moi quand je dis consentement j'inclus dans ce terme la présence des époux et du tuteur, et la formule qui consiste à dire le genre de phrase comme j'accepte de t'épouser, mais c'est peut être pas assez détaillé!

Donc merci de cet éclaircissement, c'était utile.

bonne soirée!

cheynese
13/05/2007, 22h48
"Ce que tu as détaillé est très bien"

Si tu sais lire ou si tu veux lire ,cela a été dit dès le début du topic avant que tu ne te mette à préjuger.Heureusement que tu as dit que tu n 'avais plus rien à ajouter;) .......mauvaise foi quand tu nous tient.

cheynese
13/05/2007, 23h02
Dabord je ne suis pas un homme je suis une femme

Ensuite,ne m'envois plus de mp,

Troisiemement, oui tu es de mauvaise foi,et tu persistes à mentir sur d' autres musulmans,tes interventions ne sont pas interessantes

Qu'Allah te guide.

Général_J
13/05/2007, 23h04
non je suis parfaitement désolé, ce n'est pas ce qui a été dit au début...
ce qui a été dit au début c'est qu'un imam devait faire un sacrement avec des versets du coran pour marier les gens, cette pratique a deux problèmes :

1- elle sous entend l'existence d'un mariage religieux alors qu'un imam n'a rien à faire dans un mariage, ni d'ailleurs la lecture de sourate El-Fâtiha!

2- elle fait de cette union une chose non officielle et non validée par les autorités, ce qui en fait de plus un mariage invalide en Islam, sans oublier que c'est une innovation!

En Islam, le mariage est officiel (auprès des autorités) et avec les conditions cités (par moi-même et par Mohamed_Rédha).

À bon entendeur!

cheynese
13/05/2007, 23h22
"ce qui a été dit au début c'est qu'un imam devait faire un sacre "

waouw!!! un sacre!!! !!! je te défis de trouver où j aurais écrit cela??
Barak Allahou fik,cesse donc de mentir sur les musulmans,si tu as un atome de bon sens, ça en devient ridicule.

Tu es sur que nous autres musulmans de france nous n'avons pas parlé de couronnement aussi? un sacre comment? à la napoléon tu crois que nous fesons,ou à l'anglaise?Tu vis sur quel planète?

Bon ,je te laisse continuer seul tes calomnies,tu te rajoute des péchés en insistant en plus,je repete que tes propos ne sont pas interressants.



Dieu ne quide que celui qui le veut.

Général_J
13/05/2007, 23h48
Je n'ai jamais parlé des musulamns de France en particulier (vous me confondez avec un autre intervenants, révisez mes propos et vous verrez), j'ai parlé d'une pratique qui se nomme "fettha" et qui est pratiquée par certains musulmans en général, je ne l'ai pas associée à un pays en particulier.

ce n'était pas sacre que je voualis dire mais bien sacrement (ou bénédiction, si on préfère), j'ai corrigé, ça n'a tout de même pas le même sens.

Donc, étant donné qu'apparemment personne n'est capable d'avoir un débat ici, sans coups bas, et sans attaques personnelles, je me retire, car encore une fois, je pense avoir fait mon devoir!

Toujours est-il que j'ai vérifié, et le ministre des affaires religieuses algérien a bel et bien interdit aux imams la pratique de cette cérémonie dite fettha, si la présence de documents attestants du mariage civil n'était pas présentée. (pas plus tôt qu'en décembre 2006), ce qui va dans le sens de mes propos!

cheynese
14/05/2007, 11h37
Toujours est-il que j'ai vérifié, et le ministre des affaires religieuses algérien a bel et bien interdit aux imams la pratique de cette cérémonie dite fettha, si la présence de documents attestants du mariage civil n'était pas présentée

Enfin une parole juste! En algérie!! L' Algérie n'est pas le nombril du monde!

Sais tu pourquoi cette loi,qui n'a rien d'islamique a été prise par des etres humains et non par Allah, en algérie?

Parce que des hommes font le mariage religieux pour en profiter,puis délaisse la femme,qui sans etre passée à la mairie n'a aucun droit!
Qui sont ces femmes?
La deuxieme,pas celle avec qui tu as des enfants! La deuxieme à qui l 'homme fait miroiter un mariage à la mairie alors que c' est faux!!
Alors pour eviter cela,en algérie le mariage religieux ne peut pas etre célébré sans l'administratif.

Mais:on continue en algérie quand meme de célebrer le mariage sans l 'administratif sans aucun probleme,et les autorités ne peuvent rien contre cela.
Pour exemple dans ma région en algérie il est tres rare que l' on passe à la mairie,ce sont les lois de Allah que nous appliquons et non pas celles des hommes,hamdoullah!

L 'islam donne des garanties à la femme en cas de mariage si l 'homme ne respecte pas ses engagements,notre religion nous suffit,Allah a accordé aux femmes un statut protecteur dans le mariage ,louange à allah notre seul protecteur!

Alors rectifions:

Vous créez une innovation et vous osez venir dire aux autres qu'ils ne savent pas célébrer le mariage! Allons un peu de bon sens!

Pour etre claire:

votre loi algérienne n'a rien de divin,elle répond à un probleme social ,qui contrairement à ce que prétend harrachi n'est pas une exeptoion sinon une loi n'aurait pas été prise.

vous avez essayé de faire croire que le mariage à la mairie,qui est purement administratif et n'a rien à voir avec l'islam,mais uniquement avec l'algérie,était un condition du mariage en islam!!
c est honteux d essayer d induire les gens en erreur.postez donc le hadith ou verset qui dit que la mairie est une condition du mariage en islam! vous ne le pouvez pas car ce n'est qu'un tissus de mensonges.

voici ce que j'ai posté page 1,alors que tu prétends que je n 'ai pas énuméré les conditions:

les conditions de fond

-la première condition du mariage religieux est la présence du tuteur pour la femme.
Des qualités précises sont requises à l'égard de ce tuteur,il ne peut pas etre n'importe qui et sa présence est indispensable pour la validité du mariage religieux.

-la présence de deux témoins qui doivent etre necessairement honnetes,de bonne conduite et de confession musulmane.

le prophete sb sur lui a dit "un mariage n' est jamais conclu sans la présence du tuteur,de la femme et deux témoins de conduite irréprochable."

-la dot à propos de laquelle le prophète sb sur lui a recommandé qu'elle ne soit pas élevée.


Conditions relatives à la personne des époux:

-l'époux doit etre musulman,sinon le mariage ne peux pas etre conclu.

-l'épouse ne doit pas etre une associatrice ou mécréante.



-Le mariage religieux est précédé de rendez vous de l'époux avec l'imam.
Le mariage religieux ne prend pas que 10 minutes,l'imam prononce aussi un discours se rapportant au mariage.

ceci doit etre suivi d'un repas de noces,notamment pour la publicité du mariage.




@Ce que j'ai mis en rose,ici,je ne l'ai pas fait entrer dans les conditions de fond,c est trés clair donc cessez de calomnier injustement.

En rose: Ce sont vos imams d'algérie qui nous l'imposent,je ne vois pas en quoi cela change le cours de votre vie,mais si ça vous turlupine à ce point,traitez donc le problème à la base,en algérie d'où nous viennent les imams qui exigent cela! nous musulmans de france ne sommes donc en rien responsables de cela

précision:cet entretient avec l'imam qui vous ennui tant est trés bénéfique! l' imam explique comment le mariage se déroule, il explique aussi que le récit de la fatiha est une tradition et non pas une obligation religieuse ,et qu' il peut donc prononcer d 'autres versets,il s' enquérit du tuteur,de la qualité des témoins et de toutes les conditions ...ect..

En algérie vous devriez prendre exemple sur nous,étant donné que l'état a été obligé d 'intervenir tellement que le droit des femmes est lésé! un entretient avec un imam ne ferez pas de mal à vos hommes!




Jai posté page 2:
Tu as raison l'imam n'est pas obligatoirement celui qui récite le verset,néanmoins comme tu l'a dit il faut que se soit une personne pieuse et aussi qui connaisse trés bien l' islam.

pourquoi en france nous préférons que ce soit un imam? nous considérons que c'est un homme pieux,trés bien placé pour célébrer le mariage,mais nous ne prétendons pas qu'il est le seul à pouvoir le faire.

Une bonne fois pour toutes,et c'est grave de ne pas le savoir;la fatiha est le nom d'un verset et non pas le nom d'un soit disant mariage qui n'existe que dans l'esprit de certains.

Une bonne fois pour toute:

-passer devant le maire en france qui vous récite 3 articles du code civil n'a rein à voir avec l'islam,en faire une obligation relève du ridicule!

-conclure un contat de mariage devant notaire où s appliquent des régimes matrimoniaux qui n 'ont rien à voir avec l' islam et meme qui vont à l'encontre de l'islam n'a rien d une obligation religieuse!

K24
14/05/2007, 15h45
je tiens d ' abord à rectifier que la fatiha est une sourate du coran, que la celebration de l 'union est religieuse.
La religion musulman (sunna) veut qu' il soit fait un acte de mariage (akde zaouadge).
cet acte est spirituel et non de la rigolade, un imam procède à l' union en présence des tuteurs (également les anges) i' imam prononce un petit discours pour la circonstance et invite les deux tuteurs à un accord (dot) une fois terminé le fils et la fille sont mariés (les anges ont inscris cet acte auprès de ALLAH)
Cependant il est préférable de passer par l' administration pour légaliser ce mariage et avoir un livret de famille.
Ce que ne savent pas beaucoup de gens c' est que le divorce doit passer par l' imam pour être annule l' acte établi religieusement.

Cookies