Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Une femme égorge ses cinq enfants en Belgique

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Une femme égorge ses cinq enfants en Belgique

    Le procès de l'horreur en Belgique. En février, une mère de famille sans histoire avait tué ses cinq enfants, en les égorgeant l'un après l'autre, avant de tenter de se suicider. Comment une telle extrémité a-t-elle pu se produire ? C'est la question centrale du procès de Geneviève Lhermitte, qui s'ouvre ce lundi devant les assises, dix mois après le drame.

    Dans l'après-midi du 28 février 2007, cette enseignante de 42 ans, en arrêt maladie depuis des mois, installe ses cinq enfants, âgés de 3 à 14 ans, devant la télévision. Elle leur met un DVD pour s'assurer qu'ils se tiennent tranquilles. Prétextant une surprise, elle les invite, un à un, à monter à l'étage de la maison. Son petit dernier, Mehdi, est sa première victime. Après l'avoir étranglé, elle l'égorge avec un couteau de cuisine. Un geste que Geneviève Lhermitte reproduira pour ses quatre filles, avant de placer les corps sur leurs lits, et de blottir des peluches dans leurs bras. C'est à ce moment qu'elle tentera de mettre fin à ses jours en s'enfonçant le couteau dans l'abdomen. Grièvement blessée, mais toujours consciente, elle appelle elle-même les secours.

    Pour tenter d'expliquer son geste, Geneviève Lhermitte avait laissé une lettre d'adieu à sa meilleure amie. Elle racontait qu'elle ne supportait plus sa situation familiale. Le couple vivait alors depuis des années, en cohabitation avec un médecin qui subvenait quasi-totalement aux besoins du ménage. Un homme que Geneviève Lhermitte jugeait "envahissant". Elle accusait également son mari d'avoir été "aveugle et sourd" face à son désarroi. D'après les experts, au moment où cette femme a commis l'irréparable, elle était "dans un état anxio-dépressif sévère", altérant profondément son discernement sans toutefois l'abolir. Le procès doit durer deux semaines

    source : M6 Info


    La criminelle Geneviève Lhermitte.

  • #2
    J'ai lu l'article ce matin, ça me dépasse!
    Mais quest ce qui a bien pu passer par la tête de cette femme pour tuer si froidement ses 5 enfants?
    Dernière modification par kikoz, 09 décembre 2008, 16h32.
    kikoz un jour, koz toujours.

    Commentaire


    • #3
      Ya Latif. Elle doit être dérangée celle là.

      Commentaire


      • #4
        C'est sûr qu'elle a pété les plombs, la haine l'a accaparée!!!!!!!!c'est l'horreur

        Commentaire


        • #5
          le pire c'est que cette maman est une enseignante ,quelqu'un d'instruit .bon courage a son avocat..

          Commentaire


          • #6
            Dommage pour ses enfants , elle aurait pu se suicider et ne pas tuer ses enfants ....
            c'est tout de même bizarre que les personnes qui tuent leurs proches avant de suicider , ils se ratent , mais ratent pas les autres qu'ils tuent avant ..
            "N'imitez rien ni personne. Un lion qui copie un lion devient un singe." Victor Hugo

            Commentaire


            • #7
              Je suis convaincue qu'on pourrait à un moment perdre complètement la tête.... et on ne sait plus quoi faire...on devient qqn d'autre.
              Si on peut tuer ses enfants c'est qu'on est (au moment de la crime) tout sauf une mère.
              En matière d'amour comme de testaments, le dernier est le seul valide et annule les précédents.

              Commentaire


              • #8
                Perdre la tête Oui!
                Se sentir perdue parfois ok
                s'egarer par moment dans sa tête ok aussi
                Mais jamais mes enfants ...Ni d'ailleurs un autre enfant


                Qu'elle crêve en enfer!

                Commentaire


                • #9
                  elle appelle elle-même les secours.
                  elle a perdu la tête quand elle a exécuté ses enfants , un derrière l'autre , égorgé comme des moutons ...par contre , elle a vite retrouvé sa tête et compose le numéros de secours pour sauver sa peau ...

                  toutes les excuses du monde ne justifient pas son crime
                  "N'imitez rien ni personne. Un lion qui copie un lion devient un singe." Victor Hugo

                  Commentaire


                  • #10
                    pourquoi fait on des enfants pour les tuer apres je ne comprend franchement pas
                    Chaque pétales de cette rose correspond à tout l'amour qui nous unit depuis le premier jour . Donc il ne pourra à jamais se fâner.

                    Commentaire


                    • #11
                      pauvre femme

                      ... Elle est à plaindre !
                      « La voix de la mer parle à l'âme. Le contact de la mer est sensuel et enlace le corps dans une douce et secrète étreinte. »

                      Commentaire


                      • #12
                        Ya Latif !!!! je suis choquée !

                        Commentaire


                        • #13
                          c'est affreux une maman est incapable de faire une chose pareille , surement elle a des troubles mentaux
                          "SOYONS RÉALISTES, EXIGEONS L'IMPOSSIBLE" (Che Guevara).

                          Commentaire


                          • #14
                            :22::22::22::22::22:....

                            Commentaire


                            • #15
                              Et les psy qui veulent nous expliquer l'inexplicable... Encore un drame familial qui tourne au film d'horreur.
                              "Anerez wala neknu" (Mieux vaut rompre que plier)

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X