PDA

Voir la version complète : Avortement sauvage, une situation alarmante.


Page : [1] 2

Gonzito
30/05/2005, 03h12
Le dernier rapport de l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) concernant l'avortement a mis l'accent sur la nécessité de reflexion sur le problème, de la part des politiques des pays du tiers-monde et des pays émergents.

Mais seulement voilà, il y a le problème de la religion et des moeurs. En Algérie, la situation est plus que préoccupante. Chaque semaine les servives de la gendarmerie nationale trouvent des nouveaux nés abandonnés, voir même décéder ou tuer après l'accouchement. Dernièrement, fait marquant, un nouveau né fut retrouvé en pleine rue, le corps de ce petit ange reposait sur la neige glaciale, et bien evidemment, il deceda à la suite d'une hypothermie (pendant la grande vague de foid). Juste pour dire aussi que l'abandon sauvage des nouveaux nés est un crime, mais lorsque l'on arrive à ce point, je pense que notre société souffre de beaucoups de choses....

Concernant l'avortement en Algérie, il est bien evidemment illegal, sauf pour "les cas sociaux" (bien triste appellation) et tout dernièrement pour raison medicale( dieux merci) et surprise : pour "raison sociale", entrepris par Bouteflika.

beaucoup de jeunes filles ont avorté dans des conditions abominables, jusqu'a prendre le risque de devenir steril, et cette année une jeune fille est décédé à Alger à la suite d'une infection car l'operation a été mal effectué. l'avortement donc, est clandestin, sans assistance medicale légale, donc propre et saine, et pour celles qui peuvent se le permettre, la Tunisie moyennant 500€, plus frais d'hotel et de billet d'avion, ce qui revient à presque 80.000 DA. il existe trois ou quatres medecins qui effectuent ce genre d'intervention sur la place d'Alger, aspiration, injection, etc etc mais le risque est là: aucune assistance, aucun suivi medicale fiable et sérieux. l'avortement est une intervention très sensible, qui demande beaucoup de soin, de précision et surtout de professionnalisme, ce n'est pas de la boucherie.

les moeurs ont changés en Algérie, et nous voilà face à un nouveau défi (et encore un!), à l'heure de l'apaisement et de la paix dans notre pays, le seul probleme est le suivant: même si les politiques veulent vraiment se pencher sur la question, les islamistes sont encore présent, et les mentalités sont à la traine.

je parle en connaissance de cause, j'ai aidé ma meilleure amie, en Algérie, je l'ai envoyé en Tunisie car son petit ami qu'elle aimait tant à juste decliné toutes responsabilités, je ne pouvais pas lui tourner le dos dans un moment Ô combien difficile et douloureux,je n'avais pas le droit, sur le coup c'est dur de l'accepter, mais sa vie serait un enfer aujourd'hui.... toutes les religions l'interdisent mais quand on arrive au point ou des vies humaines sont en jeux, je pense qu'il faut mediter là-dessus.

Merci de m'avoir lu, j'ai été long, mais j'en avais gros sur le coeur, je suis nouveau dans ce forum d'ailleurs, et je le trouve très complet. Je n'ai pas pu décrire toute cette situation en detail, mais j'ai essayé de donner les grandes lignes, alors place au debat et merci encore.

dd1
30/05/2005, 03h45
je comprends pas et en Algerie il y a pas d'organisation pour ce genre de chose ?
Mon Dieu c'est vraiment horrible comme situation mais pkoi les filles abandonne t'elles leurs enfants ? Je veux dire je comprends leur situation mais n'y a t-il pas en Algerie des Orphelinat ou elles peuvent deposer leurs enfants ?
En tout tu a ete un/e ami(e) formidable ca j'en suis sur.

Gonzito
30/05/2005, 03h51
Si bien sûr et heureusement d'ailleurs, elles peuvent accoucher sous x, il n'y a aucun problème là-dessus, mais seulement dans les zones rurales, elles accouchent discretement, et par contre je ne sais pas comment elles font pour cacher une grossesse, mais c'est juste pour eviter que les parents decouvrent la grossesse. mais bon, ça reste quand même préocupant mais c'est pas toute la population qui est concerné, loin de là.

dd1
30/05/2005, 03h57
Heureusement que c'est pas toute la population mais quand meme...et en Algerie ils connaissent pas les moyens de contraception (desolee mais comme je n'ai jamais vecu en Algerie juste partie pour les vacances mes connaissances la dessus sont limites).
Puis je vois vraiment pas comment elles font pour cacher leur grossesse c'est tellement flagrant en regele general...
Puis n'est-ce pas pire pour elles psychologiquement de laisser un enfant comme ca ? Bon bien sur je comprends les traditions et tout mais comment font-elle pour ne pas faire attention ? Penses tu qu'elles pensent que peut etre si elles sont enceinte l'homme en question l'epousera ? C'est souvent le cas parfois mais la realite est autre..?

Gonzito
30/05/2005, 04h05
La presse Algerienne est en train de briser le tabou, tout au long de l'année j'ai lu des articles concernants ce problème. malheureusement, dans les zones rurales, prendre la pilule ou acheter un preservatif...... j'ai lu un article justement, il n'y a pas très longtemps, sur le quotidien d'Oran, une femme a été condamné par la justice car elle a accouché dans une baignoire un soir, et a tout simplement laissé son enfant dans la rue, par miracle, la police passait par là, ils ont tout de suite évacué le petit bout de choux, et ont fini par retrouver la mère après une longue enquête.

dd1
30/05/2005, 04h11
et quand ils ont retrouves la mere comment a t-elle reagit ?

Je comprends tres bien le fait que ce soit encore tabou en Algerie mais ce genre de chose c'est vraiment grave surtout quand il s'agit d'un enfant...enfin c'est mon avis personnel.
Penses tu vaiment qu'a ce niveau la les choses vont changer en Algerie ?

Gonzito
30/05/2005, 04h18
Oui je le pense sincèrement, il y a une volonté politique, mais ils doivent menager les islamistes, car l'Algerie traverse une periode assez sensible, le debat a été lancé, donc maintenant il faut essayer de defier la mentalité. mais je connais beaucoup d'Algerien, d'est en ouest, du sud au nord, qui partagent mon avis.

Gonzito
30/05/2005, 04h24
mais je voulais surtout parlé de l'avortement clandestin, c'est préoccupant quand même.

dd1
30/05/2005, 04h30
Oui c'est meme tres preoccupant je sais pas comment ca peut changer en tout cas faut esperer que ca va s'ameliorer. Deja ca coute la vie des enfants mais aussi de la mere...

Si politiquement il y a une ouverture alors peut etre que ca donnera quelque chose..

Noisette-Kabyle
30/05/2005, 12h54
@DD1..

- Etant (L'algérie) une "République Islamique", à ton avis le moyen de contraception dans ce pays se situe a quel niveau ?? :rolleyes:

- Puis n'est-ce pas pire pour elles psychologiquement de laisser un enfant comme ca ?
Quand elles en arrivent à ce stade, crois moi que laisser/abandonner leur enfant n'est rien à coté de ce qu'elle pourrais subir elle/enfant si elle le gardait!!( elles sont femmes au même titre que TOI, c'est tout aussi douloureux pour elle que dans TES descriptions!!!)

- mais comment font-elle pour ne pas faire attention ?
Bha pose cette même question aux milliers de femmes en France qui tombe enceinte par accident!!! Pourtant ce sont des femmes + expérimentées...Faut-il refaire ton éducation sexuel ?

- Penses tu qu'elles pensent que peut etre si elles sont enceinte l'homme en question l'epousera ?
Y'a un peu de vrai...mais ce n'est pas QUE ça...

- Mon Dieu c'est vraiment horrible comme situation mais pkoi les filles abandonne t'elles leurs enfants ? C'est horrible.., mais tu ne comprend pas quelles abandonnent leurs gosses (non désirés?) ??? (j'tai pas comprise la?!!...)

- Je veux dire je comprends leur situation mais n'y a t-il pas en Algerie des Orphelinat ou elles peuvent deposer leurs enfants ?
Réfléchie bien a ce que tu écris...



gros sommodo, tu témoigne ton étonnement face à un Tel courage (que peu auraient dans leur situation...) et une indignation!! Mais permet moi de te dire que ses femmes Algériennes qui vivent cette SITUATION atroce, elles sont déchirés par ce choix, mais c'est une question DE SURVIE!!!!!
N'en ferais pas tu autant si tu t'étais retrouvé enceinte a 19 ans vivant chez tes parents EN ALGERIE ???

amarimaa
30/05/2005, 14h45
c'est là encore la preuve de l'hypocrisie sociale, et je dis bien sociale , pas religieuse..il faut que les femmes se battent pour ouvrir des centres et permettre des soins de qualité, or actuellement elles risquent leur peau, c'est pourquoi le gouvernement doit mener une action en ce sens...

morjane
30/05/2005, 15h46
Bonjour,

Je vous invite à lire des articles qui me paraissent intéressant à vous faire découvrir et tu verras dd1, tu trouveras quelques réponses à tes questions. notament à la lecture de "mères célibataires"
mineures en danger moral (http://www.algerie-dz.com/article540.html)
Mères célibataires (http://www.algerie-dz.com/article62.html)
Le viol des femmes par les terroristes : « Un crime contre l’humanité » (http://www.algerie-dz.com/article201.html)

Les femmes qui abandonnent leurs enfants ou qui avortent n'ont pas le choix. Si elles gardent l'enfant elles sont à la rue , réprouvés bannies . Pour subsister, soit elles mendient soit elles se prostituent. Est ce un avenir à souhaiter?

Il ne faut pas oublier que pour tomber enceinte il faut être deux et là elles sont seules à affronter les épreuves. Même dans le cas cité par gonzito la femme a été condannée pour avoir abandonné son enfant mais le père lui n'est il pas autant coupable de les avoir abandonné d'abord?

Au niveau de l'etat, je sais bien que l'Algérie évolue. L'Algerie peut être mais les mentalités? Quand on voit le cirque d'el Islah et du msp pour les petites modifications apportés au code de la famille alors je ne crois pas en une volonté politique pour ouvrir des centres de qualité en faveur de ces femmes en détresse.

Salutations

Gonzito
30/05/2005, 16h52
@ Morjane
J'y crois très fortement, pour la première fois dans toute l'histoire de l'Algerie le président de la republique va proposer des projets de loi. mais justement il reste les "clowns" d'el islah et du msp, c'est juste pour un temps, tu verras le jour ou le pouvoir d'acaht augmentera, que les jeunes pourront habiter seul(s) et d'ailleur ça commence à alger, filles et garcons, qu'ils auront d'autres préocupations (boulot etc ect) les mentalités feront un bon gigantesque.

A titre d'exemple, je vis en Espagne depuis deux ans, j'ai rencontré des espagnoles avec qui j'ai longuement discuté à propos de la femme et donc de ma vision sur la chose. Bien sûr je suis pour la reforme complete du code de la famille mais aussi pour la question de l'avortement. en Espagne, il y a tout juste 20 ans, une femme ne pouvait pas avoir de compte bancaire, et lorsque'lle vivait seule, elle etait automatiquement une fille aux moeurs légères, et bien entendu l'avortement ou du moins juste l'idée etait impensable. J'ai été très surpris de ces revelations. Les femmes en Espagne sont très libre, et je me suis dit que finalment on est en train de traverser la même periode car eux ici ils ont eu leurs "Clowns" à l'assemblé qui s'opposaient à tous, en tout cas restons optimistes, et puis quoi de plus merveilleux que de voir une femme libre et independante au lieu de la concevoir comme femme de menage, tout en gardant nos traditions bien sûr, c'est notre culture, les espagnoles l'ont bien réussi, un exemple à suivre...........

tamerlan
30/05/2005, 17h00
le probleme initial est un probleme d'education sexuelle..........

Gonzito
30/05/2005, 17h10
@ tamerlan

Inexistante en Algérie, et voilà les degats.............

tamerlan
30/05/2005, 17h19
@gonzito
je ne le sais que trop bien...je fais partie d'une association de lutte contre les ist(infections sexuellement transmissibles).....

bof!
30/05/2005, 17h47
Et le malheureux fotus auquel on dénie le droit le plus élémentaire,celui de vivre,vous n'y avez pas pensé?

Gonzito
30/05/2005, 17h47
@ tamerlan

noble cause je trouve, c'est bien. Au fait est ce que je pourrai avoir quelques infos sur les assos justement? contact etc etc

tamerlan
30/05/2005, 17h53
@gonzito
bien sur!!
je suis sur annaba..
contacte moi en privé....je te donnerez toutes les informations utiles pout toi

Gonzito
30/05/2005, 17h53
@ Bof

justement en parlant du droit de vivre, lorsque qu'une jeune femme tombe enceinte et que cette grossesses n'est pas désiré, et que cette jeune femme n'est pas prete à elever son enfant proprement, as-tu pensé à la futur vie de cette enfant et de cette jeune femme, pense un peut au degat et à la vie très dur que mènent les jeunes mamans, et puis excuse moi, mais meme en Europe, c'est encore assez mal accepté au niveau de la cellule familiale, qu'une jeune fille debarque un beau jour enceinte, que va-t-elle faire par la suite?

Il y a un moment ou il faut reflechir à tous ces problèmes, le crime serait d'enfanter sans le vouloir et d'éduquer son enfant dans d'atroces conditions de vie, quand le couple n'est pas prêt. La femme, on doit la proteger je pense.

Gonzito
30/05/2005, 17h55
@ tamerlan

merci beaucoup, je te contacterai sans faute.

tamerlan
30/05/2005, 18h07
@bof
tu sais je suis medecin ....les avoretement.les filles qui ont 13 ans ensceinte ,les complications des avortements clandestins,les jenees filles qui laissent des anges sous x et partent ...
je parle de mon experience personnelle:
.voila le prototype type:
des filettes qui sont le plus souvent entre le marteau et l'enclume..ouans...apres un moment de plaisir avec quelqu'un qui lui apromis le paradis.....elle a pensé sinceremment qu'il l'aimait......aujourdhui cette personne a disparu .ni elles peuvent demander de l'aide,souvent seules,mal conseilleé..et une terreur dans le ventre du scandale que ce declenchera dans la famille dans le quartier...elle sera chassée...une etiquette lui sera colée....et ce foutu temps qui ne s'arrete pas et qui fait que ce qu'elle a au ventre continue a grandir....elle aimerai tant fermer les yeux pour que tout redeviennent comme avant!....elle n'a que 15ans
aucune personne qui n'a vecu ou vu ça n'a le droit de juger....encore moins nous les hommes loins de ça sur notre chaise devant notre ecran en disant on est contre!!!!!!!!!!!!un proverbe arabe dit "mayassouha biljamra ghir eli 3afess aliha" ne sent la braise que celui qui a le pied dessus!

bof!
30/05/2005, 18h11
L'enfant aussi,on doit le protéger.Si tu vas dans n'importe quel centre d'accueil d'enfants abondonnés et que tu poses la question aux pensionnaires s'ils veulent mourir ou rester en vie,tu n'en trouveras pas un seul qui dira qu'il préfère mourir.Cette histoire d'enfants à qui on veut "épargner une vie qui ne mérite pas d'etre vécue" c'est un simple prétexte.Il s'agit simplement de permettre à des filles qui aiment se payer du bon temps de ne pas supporter les conséquences de leurs actes et de faire payer à des etres innocents(qu'y a-t-il de plus innocent qu'un foetus?)des fautes dont ils ne sont responsables ni de près ni de loin.

morjane
30/05/2005, 18h18
Et le malheureux fotus auquel on dénie le droit le plus élémentaire,celui de vivre,vous n'y avez pas pensé? Il ne faut dire ce qui n'a pas été dit. Quand on parle d'avortement, personne ne désire cela. Je ne pense pas qu'une femme puisse subir cela en riant et avec plaisir. Là on parle de la nécessité pour les personnes qui doivent en subir un de le faire en sécurité et non pas en clandestinité. Parce là même si c'est interdit cela se passe et dans des conditions atroces parce que clandestin et réprimé et vécus dans la honte. Tu préfères les voir mourir dans des conditions atroces?

jesmine
30/05/2005, 18h20
j'aime pas bien "se payer du bon temps" on ne peut pas trancher aussi simplement sur une question aussi délicate! :rolleyes: et le mec qui se paie du "bon temps"?hein?

bof!
30/05/2005, 18h25
@ tamerlan.
On peut voir d'après tes contribution à ce forum que tu es un farouche défenseur de l'islam et meme d'un état islamique.Tu dois donc savoir que l'avortement est strictement interdit par l'islam sauf lorsque la vie de la mère est menacée.D'autre part,il est clair que ce qui intéresse les partisans de l'avortement,ce n'est pas des cas comme ceux que tu décris,c'est-à-dire des fillettes de treize ans auxquelles on a promis le paradis(ils n'en ont rien à foutre),mais plutot de faire en sorte que l'avortement soit aussi simple qu'avaler une pilule d'aspirine pour leur permettre de réaliser la "revolution sexuelle" tant attendue en terre d'islam.

jesmine
30/05/2005, 18h27
il y a aussi,la liberté de chacune à être libre de son corps! ;) et des ses choix!

bof!
30/05/2005, 18h31
"Liberté" oui,mais il faut en assumer les conséquence;et ne pas faire payer à un etre innocent ses betises.A propos,à partir de combien de semaines un foetus est considéré comme un etre humain à part entière?

Gonzito
30/05/2005, 18h32
@ morjane

Je suis d'accord, comme je l'ai dit j'ai aidé ma meilleure amie et losrqu'elle est revenue après l'avortement donc, je l'ai ramassé à la petite cuillère, heureusement d'ailleurs que le père d'un ami en commun est psy(un vieux de la vieille d'ailleurs, ancienne école) il lui a apporté toute l'assistance psychologique dont elle avait besoin, c'est pas facile dutout, mais bon "Bof" ne connait pas la notion d'accident je pense, ça peut arriver à n'importe qui.

Je ne suis pas ici pour juger; Les filles qui veulent avoir du bon temps, libre à elles, c'est ce que l'on appel un couple, et un couple c'est un partage, physique et moral. Une grossesses accidentelle est une tragedie, c'est triste de le dire.

jesmine
30/05/2005, 18h32
d'autant que même avec une contraception ça peut arriver ;)

Cookies