Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Vers le retour des éminences grises

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Vers le retour des éminences grises

    La meilleure nouvelle que j’entends après l’Aïd. Pourvu qu’on leurs donne le plein pouvoir pour travailler et qu'ils soient écoutés.
    _____________________________________
    Vers le retour des éminences grises

    El-Watan
    Rubrique "ON VOUS LE DIT"
    10/12/2008

    Les allées du Palais d’El Mouradia bruissent de rumeurs à propos d’un éventuel remaniement ministériel. On parle de plus en plus du retour en Algérie de certaines «éminences grises» établies à l’étranger et qui pourraient intégrer l’équipe Ouyahia. Ainsi en est-il de Farid Amellal, manager expert en finances, établi à Londres ; Chérif Tayeb, expert mondialement connu dans le domaine de l’aéronautique internationale ; Ahmed Djoghlaf, sous-secrétaire général de l’ONU chargé de l’environnement et Elias Zerhouni que George W. Bush avait chargé de superviser tout le système de santé.

  • #2
    Bonjour

    En lisant ça ce matin je me disais :

    El Mouradia se cherche une légitimité ?



    Nous verrons bien.... Car les clés du pouvoir sont entre des mains qui ne veulent pas forcement que ce pays se relève.



    .../...
    “La vérité est rarement enterrée, elle est juste embusquée derrière des voiles de pudeur, de douleur, ou d’indifférence; encore faut-il que l’on désire passionnément écarter ces voiles” Amin Maalouf

    Commentaire


    • #3
      de la poudre au yeux c'est une logique du pouvoir utiliser les tete pensantes ( etablit a l 'etranger ou ici ) pendant un certain temps et hooop zou a la poubelle ils les virent comme de vielles chaussetes et on en entend plus parler d'eux alors mefiance pas de confiance avec les boutef lol
      Dernière modification par taurus, 10 décembre 2008, 10h17.
      PARLER EST UN BESOIN,ECOUTER EST UN ART.

      Commentaire


      • #4
        Bonjour l'imprevisible et Saha Aidek,

        Pour le moment ca reste des rumeurs mais il n y a pas de fumée sans feu. Si l’idée en elle-même est bonne, des questions se posent :

        - Pourquoi ce changement intervient juste avant les présidentielles ?
        - Est-ce que ces experts seront de véritables ministres ou juste des conseillers ?
        - Ils seront nommés dans quels ministères ?
        - Quelle sera leur liberté d'agir ?
        - Connaissent-ils le contexte algérien ?
        - Comment pourront-ils être commandés par l’actuel chef du gouvernement ou plutôt le président ?

        Comme tu dis « Nous verrons bien ... »
        Dernière modification par shadok, 10 décembre 2008, 13h16.

        Commentaire


        • #5
          sahha aidkoum à tous;

          wach on ne fait appel aux experts qu'une fois dans la *****!!!

          ça sent la fin de la rente ...

          Commentaire


          • #6
            Si c’était pour moi, je changerai tous les ministres du gouvernement par des experts, le chef du gouvernement et même le président. Pour avoir une vraie dream team, il faut que tous ses membres soient des pros.
            Dernière modification par kelkun dz, 10 décembre 2008, 10h30.

            Commentaire


            • #7
              t'inquiete pas l'actuelle dream team est aussi compose de membres
              pro-..... brossage et glandage
              Dernière modification par taurus, 10 décembre 2008, 11h05.
              PARLER EST UN BESOIN,ECOUTER EST UN ART.

              Commentaire


              • #8
                Intellectuels

                tous les intellectuels qui accepteront de travailler pour ce régime illégitime le regretteront un jour. Qu'ils se rappellent avant de prendre une décision du sort des Benbitour, Benachenhou, Amine Zaoui etc.(le tour de Yasmina Khadra ne tardera pas à venir).

                Commentaire


                • #9
                  Biographies

                  Taieb Chérif : Secrétaire général Organisation de l’aviation civile internationale (OACI)

                  http://www.icao.int/icao/fr/osg/cherif_bio_f.htm#bio

                  Ahmed Djoghlaf : Secrétaire exécutif de la Convention sur la diversité biologique (CDB) dont le siège est à Montréal (Canada).

                  http://www.unep.org/Documents.Multil...leID=4822&l=fr

                  Farid Amellal : Responsable mondial des produits dérivés de crédits BNP Paribas. Il est diplômé de l'Ecole Polytechnique et Ingénieur de l'Ecole des Mines.

                  http://invest.bnpparibas.com/cid3158...s.html?pid=769

                  Elias Zerhouni : Ancien directeur du NIH (National Institutes of Health) nommé par G.W. Bush

                  http://en.wikipedia.org/wiki/Elias_Zerhouni
                  Proverbe Chinois : "Les vérités qu'on aime le moins à apprendre sont celles que l'on a le plus d'intérêt à savoir"

                  Commentaire


                  • #10
                    Ainsi en est-il de Farid Amellal, manager expert en finances, établi à Londres ; Chérif Tayeb, expert mondialement connu dans le domaine de l’aéronautique internationale ; Ahmed Djoghlaf, sous-secrétaire général de l’ONU chargé de l’environnement et Elias Zerhouni que George W. Bush avait chargé de superviser tout le système de santé.
                    Et pour le secteur de l'éducation, on nous propose qui cette fois?!.....il faut aussi apporter les bons changements là (surtout dans ce secteur!)....


                    sinon, pareil, j'espère aussi qu'ils vont être écoutés !!

                    Commentaire


                    • #11
                      Elias Zerhouni,
                      j'ai vu qu'il est de nadrouma donc certainement un cousin du Mr Zerhouni alors pourquoi il n'a pas fait appel à lui plutôt? ou on ne pistonne que les incompétants ???
                      ta3adadat el assbabo wal karhato wahidatton faman lam yakrah bi la routine kariha bi ssiwaha

                      Commentaire


                      • #12
                        L'imprevisible

                        Nous verrons bien.... Car les clés du pouvoir sont entre des mains qui ne veulent pas forcement que ce pays se relève.
                        Certains ne veulent effectivement pas que le pays se relève mais ils sont de plus en plus nombreux ceux qui enfin ont décidé de se rassembler pour aider l'Algérie à se relever et qui sont tous bien décidés à aller jusqu'au bout.
                        Les libertés ne se donnent pas, elles se prennent

                        Commentaire


                        • #13
                          algiers

                          tous les intellectuels qui accepteront de travailler pour ce régime illégitime le regretteront un jour. Qu'ils se rappellent avant de prendre une décision du sort des Benbitour, Benachenhou, Amine Zaoui etc.(le tour de Yasmina Khadra ne tardera pas à venir).
                          Ils ne vont pas travailler pour le régime mais pour l'Algérie.
                          Les libertés ne se donnent pas, elles se prennent

                          Commentaire


                          • #14
                            Ils ne vont pas travailler pour le régime mais pour l'Algérie

                            .


                            Nul n’est plus désespérément esclave, que ceux faussement convaincus d’être libres"-JWVG

                            Commentaire


                            • #15
                              Azouz

                              Lève les yeux tant que tu veux mais ton régime n'a pas fait grand bien à l'Algérie.
                              Les libertés ne se donnent pas, elles se prennent

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X