Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Chine: le nouveau maitre du monde

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Chine: le nouveau maitre du monde

    Les decideurs chinois répétent à qui veut l'entendre dans chaque réunion internationale.

    " En 2040, nous serons les maitres du monde, et nous ne ferons pas ce qu' à fait les Etats-unis, nous dirigerons le monde avec plus de justice"

    Ironie de l'histoire, aprés la chute du bloc sovietique l'occident se voyait maitre du monde et n'a pas vu, la montée en puissance de la Chine.
    Samuel Hintington ne sait pas trompé dans vision, le monde du 21 siécle vera la montée en puissance de la Chine, de l'Inde et du monde musulman.

    Pour Huntington, la grande puissance du XXIème. siècle sera la Chine, qui étendra sa puissance à toute l'Asie confucéenne, et s'opposera à tout interventionnisme occidental - c'est- à- dire américain- en cas de crise "régionale". Huntington va jusqu'à prévoir un conflit ouvert sino- américain. Précisons encore que la montée en puissance de la Chine n'est nullement exclusive d'une montée en puissance indienne ou islamique...

    Voici les points forts de la Chine

    - Plus forte population au monde 1.4 millards d'étres humains
    - Plus fort taux de croissance au monde 9%
    - Plus fort produit interieur brut 55.000 millards de $
    - Puissance atomique
    - Puissance spatiale
    - Un tiers du bon du trésor americain est detenu par la Chine

    Je ne suis pas pessimiste, mais le prochain conflit planétaire où la Chine se confrontera aux USA, sera Taiwan......

    la commission de défense du japon organe consultatif du premier ministre, vient de citer officiellement laChine, comme menace potentiel pour le Japon.

    la Chine de son coté, essai de fortifier sa capacité militaire. lors de la derniére réunion EU-Chine, la commision européene à refusé de lever l'embargo militaire sur la Chine, à cause de l'énorme pression américaine.
    “If you think education is expensive, try ignorance”
    Derek Bok

  • #2
    Si un jour ca pete ca fera tres mal.
    Je crois que c'est le petit Napoleon qui avait dit :
    "Le jour ou la Chine s'eveillera le monde tremblera."
    Donnez, et vous recevrez : une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans votre tablier ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira aussi pour vous.

    Commentaire


    • #3
      Bonjour Ad'

      je crois que c'est pas plus mal, face à une hégémonie américaine, une contre blance chinoise au pouvoir américain aménera plus de stabilité dans le monde et donnera à l'europe la chance de jouer l'arbitre dans cette nouvel recomposition du monde.
      “If you think education is expensive, try ignorance”
      Derek Bok

      Commentaire


      • #4
        Je ne suis pas sur. La Chine reste une simili dictature, avec une réelle volonté de s'imposer. On a beau dire, il vaut mieux un pays démocratique dirigé par un abruti de premiere (pour pas dire autre chose), qu'un pays totalitaire.

        Le vrai contre-pouvoir sera l'Inde (qui connait une croissance économique et militaire équivalente).
        Donnez, et vous recevrez : une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans votre tablier ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira aussi pour vous.

        Commentaire


        • #5
          Je suis d'accord Stan

          Au temps de la guerre froide avec l'URSS, jamais les Etats Unis ne c'était montrer aussi arrogant.

          Je n'est pas lu Huntington mais apparament il ne parle pas du retour en force de l'URSS sur la scene international.
          Emmanuel Tood lui dans "L'après empire" prédit lui ce retour avec des données assez convaincantes.
          Je pense et j'espère que nous nous dirigeons vers un mode multi polaires ou les Etat Unis et même l'Europe si celle ci ne fait pas attention perderont beaucoup de leur influences.

          Commentaire


          • #6
            Du temps de la guerre froide que ce soit l'URSS ou les US les actions menées étaient autant "arrogantes" et hégémoniques.
            Le Vietnam ? La baie des Cochons ? et bien d'autres pour les US ?
            L'Afghanistan ? La révolution de Prague (64) ? pour l'URSS ?

            Et pire comme toute la communauté internationnale devait être allignée sur l'un des deux, personne n'osait dire quoi que ce soit.
            Alors que maintenant, les pays Européens ont acquis un peu de liberté de paroles (voir pour l'Irak).

            La Bipolarité n'est pas une si bonne chose
            Donnez, et vous recevrez : une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans votre tablier ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira aussi pour vous.

            Commentaire


            • #7
              Envoyé par adnocturne
              Le Vietnam ? La baie des Cochons ? et bien d'autres pour les US ?
              L'Afghanistan ? La révolution de Prague (64) ? pour l'URSS ?
              La baie des cochons et la révolution de Prague ne sont en commune mesure avec se qui se passe aujourd hui.

              Pour le Vietnam ou l'Afghanisthans, les interventions à la base ont été faite pour aider un gouvernement allié contre un danger imminent (changement de régime en l'occurence ) même si après la situation déborde par la site, et cela se faisait dans un cadre multilateral surtout pour le bloc occidentale.
              Jamais un seul pays ne s'est permis d'attaquer de manière unilatéral un pays rien que pour s'accaparer ses richesses au temps de la guerre froide.
              Envoyé par adnocturne
              La Bipolarité n'est pas une si bonne chose
              Peut être mais en tout cas, elle est meilleur que le système unipolaire auquel nous assistons aujourd hui.

              Commentaire


              • #8
                Je suis pas sur qu'il faille prefere le bipolaire à l'unipolaire.
                Je suis desole mais pour le Vietnam ou l'Afghanistan, il s'agisait de venir prendre la main sur le pays.
                En Afghanistan par ex, le but pour les Russes était de se rapporcher des champs de pétrole d'iran (eh oui deja) et de se rapproche de la mer d'oman.
                LE gouvernement afghan qui avait été reversé avait été mis en place par les Russes à ces fins.
                Donc c'est tres tres proche dans la démarche.

                Enfin pour la révolution de Prague, par exemple, il s'agit d'un peuple qui réclame son autodetermination, et qui se voit finalement opprimé par une puissance occupante... La aussi la différence...

                De tous temps dès une nation a pus imposer sa volonté aux autres nations elle l'a fait. Certes avec plus ou moins de force et de sang selon sont régime et selon l'epoque. Mais ce qui est valable pour les Etat-Unis, l'Ex URSS, et d'autres et valable pour la Chine.

                Mais la vrai domination aujourd'hui est économique. J'ai vu un repportage il y a quelques temps ou en Algérie on fait venir des travailleurs Chinois pour les travaux de BTP !!!
                C'est pas énorme ca !
                Donnez, et vous recevrez : une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans votre tablier ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira aussi pour vous.

                Commentaire


                • #9
                  Salut tout le monde

                  Multipartisme ou unilatéralisme ?

                  Tout dépend ou on se place. Si on est un pays tiers-mondiste on a tout à gagner de la montée en puissance de la Chine. Qui est plusd'affinités avec les pays en voie de developement, enfin .. je crois.

                  Si on est un pays occidental, dans ce cas, on a tout a s'inquieter car on est plus proche des USA que le pays du dragon.
                  “If you think education is expensive, try ignorance”
                  Derek Bok

                  Commentaire


                  • #10
                    La Chine joue pour elle avant tout. 1.2milliard de Chinois a faire vivre ca te donne les priorités du gouvernement 1/6 de la population mondiale.
                    Tu penses qu'ils vont vraiment ce soucier des autres ?
                    regardes comme ils considere les problemes liés à l'environement !

                    Pour les pays "développés" c'est à la fois une opportunité (un méga marché) et une menace, pour les autres....
                    Donnez, et vous recevrez : une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans votre tablier ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira aussi pour vous.

                    Commentaire


                    • #11
                      Effectivement les siecle derniers étaient blanc, le monde était dirigé par des blancs est ce que se soit des des vikings, des arabes, des romains, des gaulois, des crecs...

                      Mais le 3 milenaire sera belle et bien JAUNE, le "peril jaune" aura bien lieu.

                      Imaginez un pays "dictatorial "composé de plus d'1 milliard d'individus "ulta" discipliné avec un réel sens du patriotisme disposant d'une technologie de pointe, d'une armée de nombre, de la force de frape atomique...

                      Effectivement, le jours ou ca va péter!... je vous laisse deviner la suite...

                      Commentaire


                      • #12
                        Je crois que les Chinois ne sont pas stupides, leurs priorités c’est d’élargir leurs zones d’influence, il y a moins d’un mois la Chine a signé un accord de libre échange avec 10 pays, rien que ça, c’est à dire l’ASEAN qui représente 2 milliards d’habitants, le rouleau compresseur chinois est en marche et vous verrez qu’ils ne vont pas chercher midi à quatorze heures pour intégrer la Turquie, on en reparlera dans moins de 10 ans.

                        Accord Chine-ASEAN sur le libre-échange
                        http://www.cyberpresse.ca/monde/arti...p;skip_inter=1
                        L'Homme s'obstine à inventer l'Enfer dans un monde paradisiaque. Jacques Massacrier

                        Commentaire


                        • #13
                          Vu sur le site de la croix

                          La Chine s'intéresse aux religions

                          De nouveaux décrets sur les droits et devoirs des groupes religieux entreront en vigueur en mars 2005. Ce nouveau cadre juridique vise à «la stabilité sociale et l’harmonie» du pays

                          La nouvelle Constitution chinoise post-maoïste de 1982 garantit, dans le texte, la liberté religieuse en Chine. Derrière les mots, on perçoit une réalité beaucoup plus contrastée pour les cinq traditions reconnues officiellement dans le pays : bouddhisme, taoïsme, islam, catholicisme et protestantisme.

                          Le fondement même de la Constitution de 1982, ainsi que les nouveaux décrets présentés il y a quelques jours à Pékin afin de donner un cadre juridique à la politique religieuse nationale, visent une seule chose : «la stabilité sociale et l’harmonie» du pays. Mais celles-ci ne peuvent être réalisées qu’avec le contrôle du pouvoir politique du Parti communiste chinois.

                          C’est selon cette logique, singulièrement chinoise, qu’il faut décrypter les nouvelles règles qui entreront en vigueur le 1er mars prochain. Les autorités chinoises présentent ce nouveau dispositif législatif comme une «avancée majeure vers la protection de la liberté religieuse des citoyens chinois» dans un contexte de «développement socio-économique rapide».

                          L'intention officielle est de surveiller les abus de pouvoir


                          L’argument tient notamment au fait que les textes visent à surveiller de près les discriminations et les abus de pouvoir des fonctionnaires qui, dans tout le pays, se permettent des écarts répressifs majeurs à l’égard de différents groupes religieux, qu’ils soient musulmans, bouddhistes, protestants ou catholiques.

                          Vexations, pressions, chantages, amendes, arrestations sont en effet le lot quotidien de nombreux groupes religieux officiellement reconnus par le régime chinois. Pour la «secte» Falungong, d’inspiration taoïste, comme d’autres groupes de même tradition, pour certaines communautés protestantes récemment installées en Chine et pour l’église catholique «clandestine», non reconnue par Pékin, le régime réserve déjà un éventail d’éléments répressifs beaucoup plus radicaux, allant des arrestations aux condamnations à mort, en passant par des procès et de lourdes peines de prison.

                          Dans ce contexte, «pour ces groupes non enregistrés, le pouvoir du gouvernement chinois en termes d’interdiction et de sanction est accru», souligne Cham Kim-kwong, un expert de la Chine au Conseil chrétien de Hong Kong. Sur le papier désormais, car auparavant, même sans ces nouveaux textes, la répression était la même. Et rien ne dit aujourd’hui qu’une marge de manœuvre ne continuera pas à exister pour ces groupes religieux qui vivront en semi-clandestinité.
                          Donnez, et vous recevrez : une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans votre tablier ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira aussi pour vous.

                          Commentaire


                          • #14
                            Bonjour ad'

                            je sait que les provinces mulmanes du nord Ouest sont sous étroite surveillance et que la communauté chretienne est percue comme une menace pour la Chine. Ce qui m'a frappé c'est que les familles chinoises fêtent Noel, et ca croit moi les autorités chinoises ne permetteront pas à ce que leur boum économique changent leur structure culturelle.
                            “If you think education is expensive, try ignorance”
                            Derek Bok

                            Commentaire


                            • #15
                              En fait, en Chine il y a deux "Eglises" l'un est reconnue par le Vatican mais pas par le régime et inversement (reconnue par le régime mais pas par le vatican)
                              'L'Eglise' dite clandestine a payé un lourd tribut au refus de s'aligner sur le régime.

                              Pour les Musulmans la situation n'est guere plus heureuse, puisque Peking voit un risque de sécession des provinces du nord, et donc maintient un lourd contingent militaire dans la région.
                              Donnez, et vous recevrez : une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans votre tablier ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira aussi pour vous.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X