PDA

Voir la version complète : Penser se connaître


Page : [1] 2 3 4

Harrachi78
25/11/2008, 10h32
Bonjour,

Sur plus d'un point j'ai toujours pensé me connaitre parfaitement, savoir d'avance comment je verrai une chose ou comment je réagirai face a une situation donnée, savoir que tel truc ne sera jamais dans mes habitudes ou que quel tel autre ne fera jamais partie de mes penchants. Je suppose par ailleurs que des certitudes de ce genre doivent être le lot de chacun d'entre nous, a divers degrés peut-être, et selon les personalités de chacun.

Pourtant, il se pourrait qu'un jour, de manière totalement imprévue et imprévisible, qu'un événement nous mette soudainement face a une situation ou dans un état X et que nous réagissions -finalement- d'une manière que l'on aurait jamais pensé être la notre, et qu'on se rende compte qu'aprés tout on ne se connais pas soit-même aussi bien qu'on le pensait.

Cela est-il aussi déstabilisant pour vous qu'il l'est pour moi ? Et un tel cas de figure devrait-il nous pousser a revoir TOUTES nos certitudes ou reste-il plutot lié à un fait exceptionnel ?

Je perds la tête ... :22:

momo.05
25/11/2008, 10h41
harachi!passes dans mon bureau!allonges toi sur le canapé ,on va en parler!

je t'écoute!




on est sur de rien dans la vie,ni meme des autres et encore moins de soi meme!;)
on avance...........

absente
25/11/2008, 10h44
Harrachi, bonjour :lol:

c'est bien pourquoi je dis toujours : il y a ce que l'on voudrait faire, qui on voudrait être

et il y a ce que l'on peut faire et qui on peut être

tu ne perds pas la tête

tu es en train d'apprendre la vie...

Harrachi78
25/11/2008, 10h56
@Momo : Certes, mais tout de même, se gourrer sur soit-même aussi gros m'intrigue, et ne plus ça implique une remise en cause encore plus sérieuse sur ce qu'on peux savoir d'autrui !

@Drucilla : Oui, je comprends et je partage ce que tud is, mais franchement, je pense aux choses majeures, aux choses importantes ou l'on crois bien se connaitre, car a 30 ans je pense avoir passé la phase apprentissage sur certains points !

absente
25/11/2008, 10h58
Harrachi, c'est l'effet Oran, t'inquiète ça passera;)

zina2008
25/11/2008, 10h58
Bien au contraire Harrachi, j'ai toujours essayer d'éviter ces idées. Je ne veux pas penser : si je serai dans une situation X ou Y, je réagirai de quelle façon ?
Je veux pas penser à l'imprévisible, à l'inconnu.... pcq même si on décide de se comporter d'une manière, On peut se comporter d'une autre manière le jour où cette situation serait réelle.
Rien n'est prévisible et donc je me casse pas la tête en s'amusant à me mettre dans des situations qui ne sont que dans ma tête.
Je me contenterai de penser au jour le jour.... de confronter les problèmes le jour de leur "arrivée"!!!
Une raison possible serait la paresse de ma cervelle peut être.

absente
25/11/2008, 11h02
car a 30 ans je pense avoir passé la phase apprentissage sur certains points !


ça ne s'arrête ni à 30 ni à 50 ans

surtout pas pour les choses importantes

c'est pourquoi, avec les années, on est de moins en moins catégorique
et définitif

nous sommes comme ces galets que la mer rend de moins en moins tranchants

tant mieux

iris
25/11/2008, 11h03
on ne se connais jamais a 100 % et on en peu prevoir ca reaction face a une situation que ca soit a 30 ou 60 ans

Harrachi78
25/11/2008, 11h06
@Penthésilée : Hahahaha ... Na, Oran n'y est pour rien a vrai dire, j'ai choppé la "maladie" à Alger ... :mrgreen:

@Zina : Je ne pense pas que tu puisse te soustraire totalement aux certitudes concernant toi-même. Tu sais par exemple que tu n'es pas voleuse, que tu n'es pas ceci ou cela ... etc. Tu sais par exemple que mariée tu ne trompera pas ton homme, ou que jamais tu ne maltraitra ton enfant ... etc.

Je parle de ces choses là, tellement évidentes pour nous, tellement claires dans nos ésprits ... du moins en principe.

momo.05
25/11/2008, 11h07
se gourrer sur soit-même aussi gros m'intrigue,

tant mieux je dirais!
le contraire serait triste,etre sur de soi,de ses pensées,de ses actes ca doit etre monotone!
le doute,l'incertitude font partie de nous tous le temps!

je m'etonne encore qq fois!faire des choses que je n'aurrais meme pas fait l'année derniere!;)

je crois aussi qu'il ne faut pas trop chercher le pourquoi des choses!

zina2008
25/11/2008, 11h09
@Zina : Je ne pense pas que tu puisse te soustraire totalement aux certitudes concernant toi-même. Tu sais par exemple que tu n'es pas voleuse, que tu n'es pas ceci ou cela ... etc. Tu sais par exemple que mariée tu ne trompera pas ton homme, ou que jamais tu ne maltraitra ton enfant ... etc.

Je parle de ces choses là, tellement évidentes pour nous, tellement claires dans nos ésprits ... du moins en principe.
Tu sais Harrachi, des fois on se dit qu'on fera jamais "une chose" par principe.... mais on le fera après quelque temps. Ce sont les circonstances qui commandent et qui dictent les comportements.... pas toujours les principes.

absente
25/11/2008, 11h11
il ne faut jamais se surestimer
on ne maitrise pas tout :lol:

Harrachi78
25/11/2008, 11h13
@Drucilla & Momo : Ca va être dur alors ... :22:

@Louby : Il ne s'agit pas de se connaitre à 100%, mais de ce qui pourrait soudainement faire sauter au moins une partie de ce qu'on peux savoir de soit.

Supposons que tu ne te conaisse qu'a raison de 10%, et que c'est justement cette partie infime, intime et certainement importante de toi-même et que tu croyais justement réglée, connue, certaine ... etc. Si c'est cette partie là, ou un élement de cette partie qui est d'un coup remis en cause à ton propre étonement, ne seras-tu pas déstabilisée ? Ou du moins ne te poseras-tu pas des questions sur ce qui reste des 10% ?

absente
25/11/2008, 11h14
Je ne pense pas, moi aussi, on connait pas sa personne entièrement,
Moi, je me découvre, certes y a des choses que je connais bien sur moi-même, et j'en prend conscience, et ce n'est qu'une partie de moi.
et c'est ça qui me rend furieuse contre moi-même des fois sure de moi-même. c'est que je connais pas bien l'être humain qui est en moi...

Connaitre cette partie, et cette prise de conscience me permet de me maitriser, je l'ai déjà essayé, quand j'éprouve un sentiment quelconque envers quelqu'un, je fais mon possible pour l'identifier, une fois identifié, je comprend mes réactions, et je les maitrise, mais s'il n'est pas identifié, on peut pas.

absente
25/11/2008, 11h15
La gente féminine et la maîtrise de la psychanalyse !!




















zuste de passage :mrgreen: !!

Amira_255
25/11/2008, 11h17
Oui je sais, tu te sens trahis par toi-même :mrgreen:, sa m’arrive aussi, des fois y a des décisions qui la réponses est évidente pour nous, et on pense jamais réagir autrement, on est tellement sur de notre choix mais des fois on sais pas ce qui arrive et on réagit complètement le contraire de ce qu’on prévue de réagir, voilà, il faut être sur de rien même de la façon dont on réagit ou pensé, sa dépendra des situations :lol: !

absent
25/11/2008, 11h19
Bonjour Harrachi,

Si tu devais fonctionner comme une machine avec une logique implacable ou le resultat de ton comportement serait juste le second memebre d'une equation, tu seras trop previsible et tu n'etonneras personne, meme pas toi-meme.

Sur bien des aspects de la vie, par contre, le principe est serait d'avoir des principes ( universels ou propre a soi ) qui guiderait notre conduite. Les chemins de la vie ne sont par unidimensionnels d'ou la multitude de situations; et, a chaque situation, le comportement edequat.

absent
25/11/2008, 11h24
Est-ce que pour bien penser il ne faut rien aimer?
Faut-il pour penser connaître la chose que l'on pense?
Peut-on se penser?
Penser est-ce sens ou sensuel?
Le sens n'est-il pas premier avant la pensée?



Etc, etc...

Harrachi78
25/11/2008, 11h26
C'est trés juste ce que tu dis, mais problème alors :

Devrais-je finalementa bandonner toute certitude ? Et du coup devrais-je donc cesser de m'étonnet de toute possibilité en la matière ?

PS / L'Avatar, il te ressemble bezzaf ... :mrgreen:

NaZwA
25/11/2008, 11h27
Sur plus d'un point j'ai toujours pensé me connaitre parfaitement, savoir d'avance comment je verrai une chose ou comment je réagirai face a une situation donnée, savoir que tel truc ne sera jamais dans mes habitudes ou que quel tel autre ne fera jamais partie de mes penchants. Je suppose par ailleurs que des certitudes de ce genre doivent être le lot de chacun d'entre nous, a divers degrés peut-être, et selon les personalités de chacun.


Sbah el khir khouya el harrachi:)
Savoir...Devrai-je te rappeller que nul ne détient le savoir des choses que el 3alli sobhanou!
Oui, je me dis que je ne ferai pas ça à la place de celui-là comme lui se dira s'il me voyait faire qqe chose qu'il n'admets pas ...

Ce ne sont guerre des certitudes, car rien n'est sûr finalement, ce sont des principes et convictions qui te poussent à penser qu'il ya des choses que ton esprit n'imagine accépter ni par les actes ni par la conviction ...
30 ans c'est encore jeune qd tu sais que peut-être tu as le double à vivre si ce n'est le triple inchallah!...
Chaque jour que dieu fait comme il est nouveau, les enseignements le peuvent être aussi et ce qui t'as parru impossible à admettre hier peut trés bien passer aujourd'hui sans même que tu le remarques
...

absent
25/11/2008, 11h28
Devrais-je finalementa bandonner toute certitude ? Et du coup devrais-je donc cesser de m'étonnet de toute possibilité en la matière ?

N'a de concret que nos certitudes, qui deviennent vaines face à l'étonnement de la surprise: hasard? destin? coincidences et système mathétique?
Quoi qu'il en soit, il faut chercher autre chose que la certitude pour nous faire lever le matin...

absent
25/11/2008, 11h31
@Harrachi

Devrais-je finalementa bandonner toute certitude ? Et du coup devrais-je donc cesser de m'étonnet de toute possibilité en la matière ?

Tu devrais plutot abondonner toute incertitude. ;)

Harrachi78
25/11/2008, 11h33
@Nazwa & Ziryab : Ce que vous dites est trés sensé, ca mérite reflexion je crois.

@Medit : Justement, c'est qu'en abandonant toute certitude on cessera d'être étonné par quoi que ce soit ... :mrgreen:

absente
25/11/2008, 11h36
Harrachi,

Tu découvres juste la vie et ses aléas, rien n est blanc rien n est noir, comme nos certitudes. Ne dit on pas qu il ne faut jamais dire " Fontaine jamais je ne boirais de ton eau".

Plus on avance plus on évolue, si certain de nos prinicpes sont figés d autres se muent avec nos perceptions et nos émotions.
Plus nous vieillissons plus nous changeons...enfin la majorité d entre-nous...

lilha
25/11/2008, 11h38
harrachi t'est amoureux ??? :mrgreen:

parce que si c'est sa toute logique, tout entendement doivent être oubliés :mrgreen: tu est perdus mon ami :mrgreen:

absent
25/11/2008, 11h39
En définitive, il n'existe qu'une seule certitude, il n'y a rien de certain!

Harrachi78
25/11/2008, 11h45
Alors ca va être réellement problematique, car si certains verrous que je crois secélles en moi éclatent, je ne le vivrais que fort mal.

J'espère donc vraiment qu'il s'agisse d'exceptions exceptionelles, et non pas d'une règle définitive ... :22:

Harrachi78
25/11/2008, 11h46
... harrachi t'est amoureux ??? :mrgreen:

Hahahahahahahaha ... :lol:

Même pas vrai ... :mrgreen:

lilha
25/11/2008, 11h52
Même pas vrai ...

hahahaha :lol:

même pas drole :mrgreen:

Harrachi78
25/11/2008, 11h54
.................... :33:

Cookies