Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La succession

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • La succession

    Comment se fait le partage ? Qui hérite ?
    Je parle des pratiques musulmanes en Algérie.

  • #2
    déjà on a 3 différentes catégories:

    - les héritiers réservataires "héritiers fard": ce sont ceux dont la part est légalement déterminée (1/2, 1/4, 1/8, 1/3, 2/3, 1/6)

    - les héritiers universels: ce sont ceux qui ont droit à la totalité de la succession lorsqu'il n'y a pas d'autres héritiers ou à ce qui en reste après le prélèvement des parts des héritiers réservataires

    - les héritiers par parenté utérine ou cognats

    Commentaire


    • #3
      c'est un peu compliqué à première vue mais le calcul se fait de manière précise et surtout il faut extraire les heritiers prioritaire et suivre certaines conditions de l'héritage musulman

      Commentaire


      • #4
        @Bachi

        Je ne pense pas qu'il soit possible de faire plus résumé que le premier poste de FLORAL la en haut.

        En fait, pour qu'une éventuelle réponse soit utile il faudra déterminer une situation exacte pour connaitre le résultat de la répartition, autrement ça serait trop complique, du moins pour moi ...
        "L'armée ne doit être que le bras de la nation, jamais sa tête" [Pio Baroja, L'apprenti conspirateur, 1913]

        Commentaire


        • #5
          source d'ennuis,de bagarre!
          on fait avec..........

          Commentaire


          • #6
            Harrachi
            Ce que me répond Floral ne m'aide pas du tout...héhéhé

            Ok, voilà la situation:
            Un type meurt et laisse son épouse, un garçon et beaucoup de filles. Sa mère aussi....Beaucoup de frères et soeurs, de cousins, cousines, petits enfants en pagaille.
            Comment on arrange ça ?

            Commentaire


            • #7
              une chose est sur en tt cas
              c'est le garçon qui hérite de la plus grosse part , ensuite vient la mère et les filles qui vont surement se partager le reste , les cousins et les frères , ils ont droit a une part si y'a que des filles , or il y'a le fils , donc ils ont aucun droit et aucune part d'héritage

              je suis pas sur bachi :22:
              "N'imitez rien ni personne. Un lion qui copie un lion devient un singe." Victor Hugo

              Commentaire


              • #8
                Merci Malika...
                Moi non plus je ne suis sûr de rien du tout...
                J'aurais tout donné à l'Épouse...
                Mais bon, c'est peut-être trop radical...

                Commentaire


                • #9
                  j'avoue que je n'y comprends pas grande chose

                  mais tu peux connaitre certaines bases en lisant les deux versets Coranique consacrés au sujet
                  que le Coran a pris le soins de détailler, bienque ce n'est pas de ses habitudes !


                  Bismilahi Rahmani Rahim
                  4.11. En ce qui concerne vos enfants, Dieu vous prescrit d’attribuer au garçon une part égale à celle de deux filles. S’il n’y a que des filles, et qu’elles soient au moins deux, il leur sera attribué les deux tiers de ce que laisse le défunt , mais s’il n’y en a qu’une seule, elle en prendra la moitié. Si le défunt laisse un enfant, les ascendants, père et mère, auront chacun un sixième de l’héritage. Mais s’il ne laisse pas d’enfant, et que ses père et mère soient ses seuls héritiers, la mère aura droit au tiers. S’il laisse des frères et des sœurs, sa mère aura le sixième, après que les legs et les dettes du défunt auront été acquittés. De vos ascendants ou de vos descendants, vous ne savez pas lesquels vous sont les plus dévoués. C’est là une obligation divine à observer. Dieu est Omniscient et Sage
                  4.12. La moitié de ce que laissent vos épouses vous revient, si elles n’ont pas d’enfants , mais si elles en laissent, vous n’aurez droit qu’au quart de ce qu’elles laissent, après que les legs et les dettes grevant la succession auront été acquittés. Vos épouses ont droit au quart de ce que vous laissez, si vous n’avez pas d’enfants , mais si vous en avez, elles n’auront droit qu’au huitième de ce que vous laissez, déduction faite de tout legs ou dette grevant la succession. Quand un homme ou une femme meurt sans laisser d’ascendants ou de descendants, à la survivance d’un demi-frère ou d’une demisœur d’une même mère, chacun de ces derniers aura droit à un sixième , mais s’ils sont plus nombreux, ils se répartiront le tiers de l’héritage, déduction faite de tout legs ou dette non préjudiciable aux héritiers. C’est ce que Dieu vous recommande, car Il est Omniscient et Plein de mansuétude.
                  Dernière modification par karimbarbu, 30 novembre 2008, 21h09.
                  2.7. et Dieu a scellé leur cœur et leur entendement. De même qu’un voile leur barre la vue, et ils sont voués à un terrible châtiment. (Al Baqâra)

                  Commentaire


                  • #10
                    Karim

                    On est donc dans ce cas:

                    Si le défunt laisse un enfant, les ascendants, père et mère, auront chacun un sixième de l’héritage
                    Mais ça ne dit pas les parts de chacun...

                    Ce n'est pas du tout évident...

                    Commentaire


                    • #11
                      dans ce cas

                      tu peux rajouter aussi ceci

                      Vos épouses ont droit au quart de ce que vous laissez, si vous n’avez pas d’enfants , mais si vous en avez, elles n’auront droit qu’au huitième de ce que vous laissez, déduction faite de tout legs ou dette grevant la succession.
                      je pense qu'un specialiste, ou au moins quelqu'un qui a une "Licence en Droit" en Algérie pourrait t'apporter plus de lumière
                      Dernière modification par karimbarbu, 30 novembre 2008, 21h30.
                      2.7. et Dieu a scellé leur cœur et leur entendement. De même qu’un voile leur barre la vue, et ils sont voués à un terrible châtiment. (Al Baqâra)

                      Commentaire


                      • #12
                        c'est le garçon qui hérite de la plus grosse part , ensuite vient la mère et les filles qui vont surement se partager le reste
                        est-il possible que cette equation serait basée sur le fait que la fille profiterait de la part de son futur epoux, ??

                        En tous les cas le partage se fait sur la base de la chariaa, mais dans la pratique il ya souvent des membres de famille plus riche qui renoncent a leur part au profit de ceux et de celles plus demunis!

                        Commentaire


                        • #13
                          est-il possible que cette equation serait basée sur le fait que la fille profiterait de la part de son futur epoux, ??
                          je suppose que oui , la fille hérite d'une part moindre que le fils , étant donner qu'une fois marier , elle touche également une autre part d'héritage de son époux ...elle récompense l'autre moitié en quelque sorte après son mariage ! ...
                          "N'imitez rien ni personne. Un lion qui copie un lion devient un singe." Victor Hugo

                          Commentaire


                          • #14
                            Les petits enfants n'héritent pas!!!
                            Si les grands parents meurent après l'un de leur enfants, les enfants de se dernier n'héritent pas.
                            Tu ne peux empêcher les oiseaux de la tristesse de voler au-dessus de ta tête, mais tu peux les empêcher de faire leurs nids dans tes cheveux.

                            Commentaire


                            • #15
                              Donc personne ne sait ?...

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X