Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > CULTURE > Au moins 9 000 Algériens vivent en situation irrégulière en Grande-Bretagne

Au moins 9 000 Algériens vivent en situation irrégulière en Grande-Bretagne

samedi 5 mars 2005, par Stanislas

Selon les données du ministère de l’Intérieur britannique, plus de 9 000 Algériens, en majorité des demandeurs d’asile humanitaire, sont en situation irrégulière.

Le ministère de l’Intérieur a indiqué que pour arrêter ses chiffres, il s’est basé sur les demandes d’asile d’Algériens qui ont été rejetées par ses services ces dernières années. Mais le ministère estime que ce chiffre pourrait être en deçà de la réalité compte tenu du fait que beaucoup d’Algériens vivent clandestinement sur le sol britannique sans jamais avoir introduit la moindre demande de régularisation de leur situation.

Le département de Charles Clarke a toutefois ordonné à la police et aux services du MI5 de procéder à des investigations aux fins de les localiser et de déterminer notamment s’ils ne constituent pas une menace pour la sécurité. Il s’agit pour les services de sécurité britanniques d’établir leurs identités et de réexaminer leurs demandes introduites à leur entrée en Grande-Bretagne, notamment leurs déclarations justifiant l’introduction de leur demande initiale. La nouvelle loi sur l’immigration, adoptée récemment par le Parlement, a introduit la notion d’asile temporaire alors que la précédente législation accordait un statut définitif. Le statut pourrait alors être retiré en fonction de l’évolution de la situation dans les pays dont sont originaires les réfugiés humanitaires. Selon un responsable des services cité par la presse londonienne, « l’opération de recherche des Algériens en situation irrégulière est un vrai casse-tête, bien que pour nous il s’agisse seulement d’établir leurs identités et de s’assurer qu’ils ne sont pas affiliés à des organisations terroristes. Beaucoup craignant d’être assimilés à des terroristes ont dû changer adresses et identité compliquant davantage leur localisation », a-t-il indiqué La police avait interpellé récemment 18 Algériens dont 15 demandeurs d’asile à Edinburgh, Leicester, Bournemouth, Manchester et Londres, pour tenter de vérifier leur identité et leur situation depuis leur arrivée en Grande-Bretagne.

Selon les statistiques officielles, quelque 10 000 Algériens sont entrés en Grande-Bretagne durant les dix dernières années dont près de 4 000 ont pu obtenir le droit d’asile, alors que la communauté algérienne dans le pays compterait quelque 40 000 personnes. Beaucoup sont détenteurs de passeports britanniques, d’autres d’un permis de séjour alors que le reste est constitué de clandestins. La majorité de notre communauté est concentrée en banlieue londonienne, à Glasgow, Sheffield, Birmingham et Manchester.

Dernièrement, des associations de défense des droits civiques et des droits des réfugiés, à l’image de l’association « Liberty », ont dénoncé le harcèlement systématique des Algériens au nom de la lutte contre le terrorisme.

Zouaoui Mouloud, Le Jeune Indépendant.