Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > SPORTS > Béjaia s’incline en Tunisie

Béjaia s’incline en Tunisie

mercredi 21 janvier 2009, par Rédaction

La JSM Béjaia a échoué en Tunisie lors de son match contre l’ES Tunis qui l’a battue par 2 buts à 1.

La JSM Béjaia battue en Tunisie. La JSM Bejaia a été défaite sur le fil, mardi soir au stade de Radès (Tunis la capitale de la Tunisie), face à l’espérance de Tunis, dans un match très disputé, ou le manque de lucidité et de concentration ont coûté aux béjaouis le titre de la 1ère coupe d’Afrique du Nord des vainqueurs de coupe, nouvelle version. Après une première mi-temps presque entièrement ratée par les poulains de Djamel Menad, pour être entrés tardivement dans le jeu, perdant la bataille du milieu de terrain et encaissant de surcroît deux buts en une vingtaine de minutes (5’et 37’), sur des erreurs de sortie du goal pour le premier et de marquage défensif pour le second, les joueurs bejaouis n’ont commencé à trouver leur repères que vers la fin de la première mi-temps. C’est sur une action de Farid Ghazi, qui en dépit de son isolement en attaque, a réussi vers la 30ème minute à porter le danger dans le camp adverse en se trouvant tout près de la cage du gardien avant de rater son tir, que la JSMB commençait à revenir petit à petit dans le match.

La tournure du match allait changer dès lors avec une reprise progressive du milieu de terrain, en évoluant tantôt en 4-5-1 et tantôt en 4-4-2, et les espérantistes allaient sentir de plus en plus la pression et la menace bejaouies, particulièrement en deuxième période de jeu. Des occasions de scorer se sont vainement offertes aux joueurs de la JSMB lors de cette période, notamment une occasion en or que Belkheir, majestueusement servi sur le plateau par Ndjeng, débarrassé du marquage et seul face aux buts, a trouvé le moyen de placer son ballon en dehors de la cage du gardien Mejri, par manque de lucidité et de concentration. Les milliers de spectateurs du stade olympique de Radès, presque tous acquis à l’ES Tunis (Tunisie), hormis quelques téméraires ayant fait le déplacement d’Algérie pour porter le drapeau national et les couleurs rouge et vert de la JSMB, ont retenu leur souffle à ce moment précis (77’) de la rencontre, ayant compris que le ratage de ce ’’but immanquable’’ avait scellé l’issue du match. D’autres occasions, il est vrai moins nettes, se sont présentées aux deux équipes, sans apporter de changements au résultat de cette finale de coupe d’Afrique du Nord, qui a été très disputée, et qui a tenu toutes ses promesses, démentant tous ceux qui avaient critiqué l’opportunité de l’organisation de cette compétition pour l’avoir prédit ’’sans saveur’’. A l’aller, les deux équipes s’étaient séparées au stade de Bejaia sur un score de parité zéro partout, rappelle-t-on.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après APS