Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > MULTIMEDIA > Des milliers d’abonnés Algérie Télécom sans Internet

Des milliers d’abonnés Algérie Télécom sans Internet

lundi 22 novembre 2010, par Rédaction

Près de 40 000 abonnés d’Algérie Télécom sont privés de connexion à Internet depuis près d’un mois selon une source proche d’AT.

Des milliers d'abonnés Algérie Télécom sans Internet. Certains de ces abonnés n’ont pas honoré leurs engagements financiers vis-à-vis d’Algérie Télécom, ce qui a poussé cette dernière à couper tout simplement la connexion. Parmi ces dizaines de milliers d’abonnés, beaucoup ont trouvé des difficultés à payer l’abonnement vu les files d’attente interminables au niveau des agences d’Algérie Télécom. Une situation qui les dépasse, expliquent des clients d’Algérie Télécom, coincés dans des files d’attente au niveau des agences de la capitale, à l’image de celle de Chéraga. Toutefois, face à cette situation les responsables d’Algérie Télécom sont en train de chercher une issue favorable aux clients. Un arrangement n’est pas à écarter, explique le chargé de communication de cette société publique.

Cela dit, une nouvelle formule sera appliquée aux 40 000 abonnés, aujourd’hui privés du Net. Une bonne nouvelle pour ces derniers. D’autre part, les situations difficiles rencontrées par les clients d’Algérie Télécom se sont multipliées ces derniers temps. En effet, d’autres problèmes rendent l’accès à l’Internet difficile, jusqu’à devenir un véritable casse-tête. Problèmes fréquents de connexion, perturbations de l’approvisionnement des agences commerciales en modems, retard dans l’émission du signal pour les nouveaux abonnés, saturation des réseaux, chute de débit, les abonnés d’AT sont aujourd’hui en colère. La situation actuelle du réseau télécom national agace même les responsables d’Algérie Télécom qui se débrouillent avec les moyens du bord pour assurer un minimum aux internautes. Première conséquence directe de cet état, un débit Internet en-deçà des performances promises par le ministère de tutelle.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jour d’Algérie