Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > CULTURE > Farid Ferragui : La chanson kabyle se porte bien

Farid Ferragui : La chanson kabyle se porte bien

jeudi 21 avril 2005, par Stanislas

Farid Ferragui semble surpris par le succès tonitruant enregistré par ses quatre spectacles animés à Tizi Ouzou et Béjaïa.

Pourtant,

Farid Ferragui.

ses fans n’étaient point surpris car la cote de Farid Ferragui a été une courbe ascendante en dépit de la traversée de désert. Il y avait des jeunes de moins de vingt ans dans les deux maisons de culture. C’est dire que chaque année, le public de Farid s’élargit. Dans cet entretien accordé par le fils de Taka (Tizi Ghenif) il exprime sa joie suite à la réussite des spectacles.

Est-ce que vous vous attendiez à un tel triomphe de vos spectacles à Tizi Ouzou et Béjaïa ?

Farid Ferragui : Sincèrement, à la veille de ma tournée organisée par Mas-productions, j’avais de grandes appréhensions. Vous me direz pourquoi ? Les raisons sont multiples, j’avais eu peur qu’il y est un revirement de mon public. Certains médias ont beaucoup parlé sur “le recul” de la chanson kabyle thématique. ).Il faut ajouter à cela le fait que je ne me suis pas produit en Algérie depuis quatre ans. Ma tournée de 2002 a dû être annulée pour les raisons que vous connaissez (les événements de Kabylie, Ndlr. Donc, l’absence a été relativement longue. J’ai pensé que des choses ont pu avoir lieu. Finalement, toutes mes craintes se sont évaporées une fois monté sur scène. Je me suis retrouvé devant un public magnifique tant à Tizi Ouzou qu’à Béjaïa. Le public est resté fidèle et je suis heureux. Maintenant, je pense réaffirmer que notre langue et culture kabyle se portent bien.

Y a-t-il une différence entre le public de Tizi Ouzou et celui de Béjaïa ?

Mon public est le même partout. Il est adorable. Je considère le public comme un ami. Je n’ai constaté aucune différence entre celui de Tizi Ouzou et Béjaïa. Après la réussite de mes spectacles à Tizi et Béjaïa, je me sens rassuré plus qu’avant.

Qu’est-ce qui vous a le plus marqué ?

Le fait que les fans soient venus de loin pour assister m’a énormément marqué. Je comprends maintenant mieux l’attachement du public. Ce n’est pas seulement la chanson qui nous lie, c’est plus profond et plus fort. C’est un véritable amour qu’il y a entre nous.

Comment s’annonce votre prochain spectacle qui aura lieu à Bordj Bou-Arréridj le 28 avril ?

J’ai beaucoup plus d’inspiration pour chanter. La rencontre avec le public de Tizi Ouzou et Béjaïa m’a revigoré. Je me suis débarrassé de mes angoisses d’avant le début de la tournée. Actuellement, je suis sûr que la chanson kabyle n’a pas perdu du terrain. La chanson kabyle se porte très bien. Je suis certain, il lui faut de vrais artistes, des artistes compétents pour la maintenir à ce niveau et la rehausser encore plus, pourquoi pas !

Un mot pour conclure ?

Je voudrais remercier tout le monde sans exception. Je m’excuse auprès des fans venus jeudi à Béjaïa et qui n’ont pu assister aux séances photos après l’envahissement de la loge par le public. Je leur dis : “Je vous aime tous”.

Par Aomar Mohellebi, depechedekabylie.com