Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > SPORTS > L’Algérie doit battre la Slovénie

L’Algérie doit battre la Slovénie

mercredi 9 juin 2010, par Rédaction

Une victoire l’Algérie contre la Slovénie permettra aux Fennecs de mieux aborder leurs matchs difficiles contre l’Angleterre et les Etats-Unis.

L'Algérie doit battre la Slovénie. Après une coupe d’Afrique des nations qui a vu l’Algérie atteindre le dernier carré tout en s’offrant au passage deux ténors du continent que sont le Mali et surtout la Côte d’Ivoire de Didier Drogba, les cadres de l’équipe auront connu un premier semestre 2010 des plus chaotiques. A la grosse perte pour blessure de Mourad Meghni, absent du coup de ce Mondial, Ziani, Yahia, Belhadj, Yebda, Halliche et autres Bougherra ainsi que le capitaine Mansouri ont vécu des moment difficiles loin des terrains, soit pour cause de blessures soit pour des choix d’entraîneurs. Une inactivité qui s’est fait ressentir lors de la première sortie de la sélection en match amical face à la Serbie à Alger et la lourde défaite qui s’en est suivie (0-3), plongeant les fans dans le doute malgré l’éloignement du rendez-vous sud-africain. La défaite de l’équipe d’Algérie face à l’Irlande, à Dublin le 28 mai, est venue enfoncer les fans encore plus dans la certitude de voir la fête de juin se transformer en cauchemar.

Pourtant, des signes encourageants viennent éclaircir le sombre tableau, à l’image du retour en forme des pièces maîtresses de Rabah Saâdane. La prestation de Ziani et de Belhadj lors du match de l’Algérie face aux Emirats arabes unis, tout comme le retour sur le terrain de Yahia, Matmour et Bougherra, sont autant de signes qui ravivent la flamme de l’espoir. La présence d’une nouvelle génération de joueurs dans l’effectif apporte, pour sa part, non seulement un sang frais, mais un surplus de qualité, à voir le rendement des Boudebouz, Lacen, Guedioura, Kadir ou Mesbah sans oublier l’apport toujours aussi bénéfique du joker de luxe, Abdoun. Seul bémol, cette stérilité chronique de l’avant-garde de l’équipe d’Algérie, beaucoup plus desservie par un manque d’occasions que par l’inefficacité de Djebbour ou Ghezzal. Une lacune que le coach espère voir faire définitivement partie du passé au coup de sifflet finale face à la Slovénie.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après Le Jeune Indépendant