Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > VOYAGES > L’Algérie peut se rattraper dans le tourisme

L’Algérie peut se rattraper dans le tourisme

jeudi 19 février 2009, par Rédaction

Le retard qu’accuse l’Algérie dans le secteur du tourisme peut être rattrapé selon le ministère du tourisme.

L'Algérie veut se développer dans le tourisme. Dans son dernier rapport, le cabinet Oxford Business Group constate que l’Algérie accuse un retard important dans ses infrastructures touristiques, engendré par des années de négligence, et affirme que la route est encore longue pour que le pays devienne une destination de choix. Citant les données du ministère du Tourisme, il indique que 1,74 million de touristes ont visité l’Algérie en 2008. Néanmoins, plus de 1,2 million d’entre eux sont des Algériens expatriés qui retournent au pays pour les vacances et à peine plus de 500 000 touristes sont des étrangers. Dans la course au développement des équipements, l’Algérie s’est fixé comme objectif d’attirer 20 millions de touristes étrangers par an à l’horizon 2025. Pour y parvenir, le gouvernement a élaboré le Schéma directeur d’aménagement touristique (SDAT), une stratégie qui détermine les zones à développer et définit les mesures à adopter pour soutenir les investissements.

Le SDAT prévoit de construire plus de 280 hôtels, un programme actuellement en cours d’exécution. A la fin de janvier, le ministre du Tourisme, de l’Environnement et de l’Aménagement du territoire, M. Cherif Rahmani, a annoncé la signature de contrats avec des investisseurs nationaux porteurs de 90 nouveaux hôtels en Algérie, dont 12 répertoriés comme étant de catégorie cinq étoiles, dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie gouvernementale visant à élargir le parc d’hébergement destiné aux touristes. En 2001, la part du tourisme dans le produit intérieur brut (PIB) était estimée à 1,7 %. Néanmoins, au cours de ces dernières années, elle a enregistré une progression constante. Dans son dernier rapport publié en 2008, le Conseil mondial du tourisme et des voyages a indiqué que la contribution du tourisme au PIB national de l’Algérie était passée à 6,4 % en 2008 (l’équivalent de 8,4 milliards de dollars). En 2018, les prévisions du conseil tablent sur une part de 6,6 % du PIB (l’équivalent de 13 milliards de dollars).

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant