Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > SPORTS > La FAF salue le bilan de l’équipe d’Algérie

La FAF salue le bilan de l’équipe d’Algérie

lundi 28 juin 2010, par Rédaction

La FAF estime que le bilan de l’équipe d’Algérie de football au Mondial 2010 est positif malgré deux défaites et un nul sans le moindre but marqué.

Les ambitions modestes de l'équipe d'Algérie. La participation de l’équipe d’Algérie au Mondial après vingt-quatre ans d’absence a-t-elle fini par rendre tout le monde fou ? On est vraiment tenté de le croire. La Fédération algérienne de football (FAF) a rendu public un communiqué, juste après l’élimination des Verts, dans lequel elle affirme que le bilan du parcours de l’EN est positif, alors que l’objectif de l’Algérie dans cette coupe du monde était la qualification au second tour. Le coach Rabah Saâdane, quant à lui, attend un signe du président de la FAF Mohamed Raouraoua pour continuer son travail à la tête de la sélection. Des cadres de l’équipe, à l’instar du capitaine Antar Yahia et Karim Ziani, sont pour le maintien de l’entraîneur. Par contre, d’anciens joueurs, comme Lakhdar Belloumi, pensent qu’il est temps de passer le témoin et d’accorder le poste de sélectionneur à la génération de 1982. Il y a aussi cette sortie de Mohamed Mechrara, le numéro deux de la FAF, qui a déclaré dans un entretien accordé au Buteur : « A la FAF on vise 2018. Si Saâdane se sent capable d’aller jusqu’au bout, il n’y aura dans ce cas aucun problème. »

Devant ce véritable « souk », l’Algérien de la rue n’y comprend plus rien. L’élimination de l’équipe d’Algérie a provoqué une grande frustration chez leurs supporters d’autant plus qu’ils sont sûrs que les joueurs n’ont pas tout donné dans ce Mondial. Cet avis est également partagé par des techniciens de renom, à l’image du manager d’Arsenal Arsène Wenger, qui a déclaré, juste après le premier match contre la Slovénie, que les Algériens ont joué avec un frein à la main. Maintenant que la compétition a pris fin pour les Verts avec le bilan que tout le monde connaît, certains ont tendance à vouloir transformer cet échec en un véritable exploit. Les gens ne sont toutefois pas dupes. Et ce n’est pas un accueil des Verts, samedi, qu’on a voulu triomphal, qui va changer quoi que ce soit à la réalité. Et dire qu’en 1982, les coéquipiers de Djamel Zidane sont rentrés au pays en catimini, eux qui venaient de s’imposer devant le champion d’Europe, la RFA, et le Chili. Pour rappel, l’Algérie a quitté la compétition après le match de la honte qui opposé la RFA à l’Autriche.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant