Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > SPORTS > La JS Kabylie achève son stage au Maroc

La JS Kabylie achève son stage au Maroc

mardi 28 juillet 2009, par Rédaction

Le stage de la JS Kabylie au Maroc s’est conclu avec un bilan très positif selon l’entraîneur des Canaris Jean-Christian Lang.

La JS Kabylie de retour du Maroc. Autant de matchs de préparation que de victoires pour les Canaris lors de leur séjour au Maroc, et ce, dans le cadre de la préparation d’intersaison. Mais le coach, Jean-Christian Lang, en connaisseur averti, ne semblait accorder du crédit à ces réussites tant il considère que “l’essentiel était de créer une dynamique au sein des joueurs pour leur inculquer le sens de la gagne”, nous expliquait, hier, celui qui dirige la barre technique des Jaune et Vert dans le hall de l’aéroport Houari-Boumediene au retour de l’équipe du Maroc. Concernant la préparation proprement dite, Lang semblait très satisfait du rendement des joueurs qui ont adhéré, selon lui, à la politique de l’équipe qui consiste à faire en sorte que le club joue les premiers rôles. “Ce n’est pas fini, a tenu à préciser le coach kabyle, puisqu’il nous reste encore à peaufiner l’équipe, la polir, afin qu’elle soit prête pour l’entame du championnat, prévue pour le 6 août, jour du premier match face au CABBA.”

“Nous avons, a-t-il rappelé, consacrer une dizaine de jours à Tizi-Ouzou pour permettre aux joueurs nouveaux de se familiariser avec les anciens.” “Ce qui, d’après l’entraîneur, s’est faite dans de très bonnes conditions. Ensuite, nous avons rejoint la ville marocaine de Casablanca afin de souder le groupe et de leur inculquer la notion d’abnégation et de sacrifices. Ce quia porté ses fruits.” Quant aux matchs disputés au Maroc à titre amical, face à des équipes respectables, il en ressort que l’objectif des dirigeants était surtout de monter un groupe solide et d’honorer la JS Kabylie qui est un club, selon le coach Lang, qui ne doit pas être à la traîne, eu égard à son standing, à son histoire et surtout à la région qu’il représente et que l’entraîneur tient en grande estime. “Ses habitants, que ce soit dans les villages ou dans la ville de Tizi, m’ont, de tout temps, manifesté du respect et c’est beaucoup pour cela que j’ai décidé de revenir entraîner le club après le malentendu sur lequel il est inutile de revenir.”

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après la Dépêche de Kabylie