Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > SPORTS > La déroute de l’équipe d’Algérie inquiète

La déroute de l’équipe d’Algérie inquiète

mardi 12 octobre 2010, par Rédaction

L’humiliation subie par l’équipe d’Algérie face à son homologue centrafricaine inquiète les fans qui redoutent une absence à la CAN 2012.

La déroute de l'équipe d'Algérie inquiète. Après l’humiliation subie par l’équipe d’Algérie de football à Bangui face à la République centrafricaine, classée à la 172e place au niveau mondial, l’heure est à la méditation du côté de la Fédération algérienne de football. Même si le président de la FAF Mohamed Raouraoua a beau affirmé qu’il reste encore douze points en jeu pour la qualification à la phase finale de la CAN 2012, il n’en demeure pas moins que ses convictions ont été fortement ébranlées par le 2 à 0 de Bangui. Un résultat qui aurait pu être un 5 à 0 ou 6 à 0 sans que personne ne trouve à redire, tant les coéquipiers de Antar Yahia ont été copieusement dominés et malmenés sur la pelouse du stade Barthélemy Boganda. Même la confiance placée en Abdelhak Benchikha afin de mener les Verts à bon port semble avoir, elle aussi, subi un sacré coup.

Questionné juste après cette humiliante défaite de l’équipe d’Algérie sur l’avenir de l’actuel entraîneur national, le premier responsable de Dély Ibrahim s’est contenté de répondre que ce n’était pas le moment d’en parler. Mohamed Raouraoua avait tenu des propos similaires juste après le nul concédé face à la Tanzanie au stade Mustapha-Tchaker lorsqu’on lui avait évoqué l’avenir de Rabah Saâdane. La suite, tout le monde la connaît. Même s’il est vrai qu’il reste encore six mois avant le prochain match des Verts, prévu devant le Maroc en Algérie, il n’en demeure pas moins que le staff technique va certainement connaître des changements dans sa composante. On se rappelle que le jour de l’intronisation d’Abdelhak Benchikha, dans le communiqué de la Fédération algérienne de football il était bien mentionné que le staff technique national allait être renforcé afin d’ »améliorer » son rendement. Beaucoup pensent aujourd’hui que l’option de l’entraîneur local pour l’équipe d’Algérie est à présent révolue. Ayant maintes fois repoussé l’option du technicien étranger, Mohamed Raouraoua semble avoir changé d’avis depuis.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant