Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > MULTIMEDIA > La stratégie e-Algérie 2013 en détails

La stratégie e-Algérie 2013 en détails

mercredi 14 janvier 2009, par Rédaction

La stratégie e-Algérie 2013 permettra à terme d’offrir près de 300 services en ligne pour les internautes algériens.

La stratégie e-Algérie 2013 dévoilée. Elaborée il y a près de 6 mois grâce à une large concertation, la nouvelle stratégie du secteur de la technologie de l’information et de la communication e-Algérie 2013 s’est fixé des objectifs ambitieux, maintes fois annoncés par le passé mais jusque-là non concrétisés. Le plus important des objectifs est de mettre à la disposition de toutes les catégories de la société un certain nombre de services en ligne (état-civil, impôts, justice, etc.) permettant d’en finir avec la bureaucratie administrative. Dans ce cadre, un ensemble de quelque 447 actions sont prévues par l’ensemble des institutions et départements ministériels qui permettront d’offrir en ligne 295 services en direction des citoyens (112 informationnels et 183 interactifs), 86 services en direction des employés (19 informationnels et 67 interactifs) et 66 services en direction des entreprises (24 informationnels et 42 interactifs). Les élaborateurs de cette nouvelle stratégie e-Algérie 2013 ont constaté que, malgré les investissements effectués au cours des cinq dernières années, les actions de modernisation de l’administration par les TIC et de mise en ligne des services sont restés « disparates et non valorisées ». Cela en raison de l’absence, au niveau sectoriel et au niveau national, « de plans d’actions avec des objectifs clairement définis ».

Pour remédier à cette situation, le plan prévoit une généralisation de l’introduction des TIC au sein de l’administration publique afin de transformer ses modes d’organisation et de travail. Dans ce cadre, une réforme des processus administratifs et une décentralisation de la gouvernance seront entrepris avec l’introduction de nouveau outils de gestion et de prise de décision. Plus de 370 actions seront ainsi entreprises et visant notamment le parachèvement des réseaux intranet, le renouvellement des parcs informatiques en Algérie, la mise en œuvre de solutions de numérisation de fichiers et la gestion électronique des documents. Pour accompagner ces actions, la stratégie quinquennale e-Algérie 2013 prévoit également la mise à niveau de l’infrastructure nationale des télécommunications dans ses compartiments commutation, transmission et réseau d’accès. Le ministère de la Poste et de la Technologie de l’information et de la communication procédera dans ce cadre au remplacement progressif, au cours des cinq prochaines années, des 4 millions d’équipements d’abonnés installés dans les centres de commutation, à raison de 900 000 lignes par an, ainsi qu’à l’acquisition de nouveaux équipements d’accès à déployer dans les zones démunies. Il est également prévu le déploiement de réseaux d’abonnés filaires dans les nouvelles agglomérations ou zones d’habitations non encore raccordées au réseau d’Algérie Télécom, ce qui permettra de connecter un million d’abonnés supplémentaires. Il sera pas ailleurs procédé à la mise en place d’un système de supervision du réseau et de relève des dérangements permettant d’atteindre l’objectif de 5 000 dérangements par mois à l’horizon 2013, contre beaucoup plus actuellement.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant