Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > CULTURE > Médecins et patients en Algérie

Médecins et patients en Algérie

dimanche 25 décembre 2005, par Kahina

L’auteur de « Médecins et patients en Algérie », l’épidémiologiste Mohamed Mebtoul, tente de faire le point sur les professions de santé et les relations entre malades et professionnels du secteur sanitaire en Algérie.

Le secteur de la santé en Algérie a besoin de réformes ambitieuses.

Dans ce second ouvrage intitulé « Médecins et patients en Algérie » le docteur Mebtoul s’engouffre de façon plus explicite et plus radicale dans la mise au jour des enjeux du système de santé en Algérie. Le politique redevient une dimension essentielle pour indiquer d’une part les raisons profondes des dysfonctionnements techniques et sociaux du système de soins et d’autre part pour mieux comprendre le processus de construction-déconstruction de la profession médicale en Algérie.

L’auteur explique que les orientations du système de santé publique se font en dehors des professionnels de santé et sont impulsées par le haut et hiérarchiquement par les administrations centrales. Dans ce cas, l’Etat devient l’unique régulateur du système de soins, ce qui interdit toute possibilité de contractualisation des rapports sociaux dans le champ socio-sanitaire.

La première partie de ce nouvel ouvrage recense les multiples ruptures et discontinuités dans l’exercice de la pratique médicale. La logique professionnelle des médecins se trouve alors constamment piégée dans sa confrontation avec la réalité du champ socio-sanitaire.

Cela a fait d’ailleurs le lit de la recomposition actuelle du système de santé en Algérie avec l’émergence, depuis les années 1990, du secteur privé de soins qui va capter de façon offensive les compétences médicales. Dans la deuxième partie de l’ouvrage, l’auteur rend compte de ce qu’il nomme « les dynamiques sanitaires invisibles » et notamment la mobilisation des ressources matérielles affectives et cognitives des proches parents des patients hospitalisés.

Il montre que les femmes dans une logique d’entraide s’impliquent activement devant la maladie pour d’autres membres de la famille. Médecins et patients en Algérie est illustré par plusieurs études sur le savoir populaire relatif à certaines maladies chroniques comme le diabète par exemple.

Synthèse de Kahina
D’après la nouvelle république