Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > SPORTS > Mustapha Dahleb pessimiste pour l’Algérie

Mustapha Dahleb pessimiste pour l’Algérie

jeudi 3 juin 2010, par Rédaction

L’ancien Fennec Mustapha Dahleb estime que l’équipe d’Algérie n’est pas assez préparée pour la Coupe du monde de football 2010.

Mustapha Dahleb pessimiste pour l'Algérie. A quelques jours de l’entrée en lice de l’équipe d’Algérie du football dans le Mondial de l’Afrique du Sud, l’ancien stratège de la dérama team de 1982 Mustapha Dale ne se fait pas trop d’illusions quant à voir la bande à Sardane aller loin dans cette prestigieuse compétition. Pour l’ancien pensionnaire du PSG, ce n’est pas à un mois de la coupe du monde qu’on prépare une équipe pour rivaliser avec des ténors du football mondial.

Le Jeune Indépendant : A quelques jours de la coupe du monde, quel jugement portez-vous sur la préparation de l’équipe d’Algérie ?
Mustapha Dahleb : Moi, je crois que nous allons vers une catastrophe. J’espère bien me tromper d’avoir fait un tel constat, mais il faut dire la vérité. Pour moi, on est en train de revivre les mêmes problèmes du passé. Notre football est encore otage de la mauvaise gestion. A quels résultats devons-nous nous attendre lorsqu’on sait qu’à quelques jours de cette compétition prestigieuse, on ne connaît toujours pas le onze type. En fait, c’est à l’image de toutes les équipes africaines qui, après avoir connu une performance relative, ne cessent malheureusement de régresser. Aujourd’hui, on assiste à des choses très surprenantes dans l’organisation de notre équipe nationale. Souvent, on se gargarise après une victoire et puis… plus rien.

Votre pessimisme est-il nourri par la lourde défaite de l’équipe d’Algérie face à l’Irlande ?
Pas du tout ! Moi, c’est ce que j’ai toujours pensé sur la gestion de notre football depuis les 1970. Je me souviens avoir dit déjà la même chose à cette époque-là. J’aimerais bien qu’on m’explique aujourd’hui de quelle performance parle-t-on. Arrêtons de nous voiler la face. La politique de l’autruche n’a jamais fait avancer les choses ! Avant d’entrer en lice dans la plus prestigieuse des compétitions, il faut se rappeler que même notre qualification à la coupe du monde a été on ne peut plus chanceuse. D’où la nécessité d’aller en coupe du monde comme un simple outsider et ne pas se faire trop d’illusions. Le football se joue sur le terrain.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant