Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > SPORTS > Sétif éliminée par Tunis en Tunisie

Sétif éliminée par Tunis en Tunisie

lundi 27 avril 2009, par Rédaction

L’équipe de l’ES Sétif a été battue (0-2) par son homologue de l’Espérance de Tunis lors du match disputé dans la capitale de la Tunisie.

Sétif échoue à Tunisie en Tunisie. Les Sétifiens de l’ES Sétif, titulaires du trophée de la Ligue des champions arabe deux fois de suite, n’iront pas en finale cette fois –ci. Et pour cause, ils se sont inclinés hier au stade Rades en Tunisie sur le score indiscutable de 2-0 face à cette redoutable formation tunisienne de l’Espérance de Tunis qui a, disons-le, assuré sa qualification ici en Algérie en repartant avec les trois points du match dans une rencontre qu’ils avaient dominé de bout en bout. Ni Hadj Aissa, d’habitude très percutant et dangereux, ni Ziaya qui a l’art de retourner des situations bien complexes, et encore moins Slimane Raho qui donnait pourtant de l’assurance à ses coéquipiers, n’ont pu être d’une quelconque utilité hier en terre tunisienne. D’ailleurs lors de la première mi-temps qui s’est soldée par une nette domination des camarades de Eneramo, les Algériens n’ont pas été à la mesure de leur réputation. Ils ont tout simplement été amorphes et si passifs que l’on croyait que le match était à sens unique. Il n’aura, d’ailleurs, pas fallu longtemps pour voir Bouaazi secouer les filets du gardien algérien, et ce à la 8 ‘ d’un jeu dominé par ceux qui avaient assuré leur qualification au match aller.

C’est dire que ces derniers évoluaient très aisément et avaient le monopole de la partie devant un nombreux public. En seconde période, les Tunisiens, avec l’avantage dont ils disposaient, ne se sont pas confinés dans leur camp. Au contraire, à l’image d’Enéramo, qui en connaît un bon bout du football algérien, les joueurs tunisiens se plaisaient à faire circuler la balle comme bon leur semblaient devant des Algériens de l’ES Sétif qui, à l’inverse, multipliaient des erreurs, indignes d’un club qui nous a habitué à bien mieux que ça. Et c’est ainsi qu’à la 82’ et suite à un penalty que nul ne peut contester, Zine El Abidine inscrit le second but de son équipe et propulse celle-ci en finale de cette Coupe arabe. Quant aux Algériens qui viennent de quitter l’épreuve de Coupe d’Algérie, ils ne doivent en vouloir qu’à eux-même. Est-ce d’avoir été sur plusieurs fronts ? En tout cas, cette fois-ci la Coupe arabe sera décrochée par une équipe du Maroc ou de la Tunisie après avoir élu domicile à Sétif durant deux années de suite.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après la Dépêche de Kabylie