Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Omar le magnifique

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #46
    salam thiziry

    en fait il ya 4 possibiltés et non pas 3:
    1- croyant
    2- musulman
    3- hypocrite
    4- mécréant

    Pendant sa présence dans la grotte (je dis bien pendant ni avant ni après) abou bakr(ra) n'etait pas mécréant (c'est évident sinon il aurait crié pour montrer l'endroit aux autres mécréants qui étaient devant la grotte), il n'etait pas non plus croyant sinon la quiétude serait descendu sur lui en même temps que sur le saint prophète(saaas). Il ne reste que les 2 autres possibilités, et moi personnellement je penche vers la 2ème, à savoir musulman, pour une simple raison c'est que pendant la période mécquoise l'hypocrisie n'existait pas, les non musulmans n'avaient pas besoin de l'être, l'islam n'etait pas assez fort pour faire semblant d'être musulman.
    J'espère que ma réponse est claire Thiziry.
    Bonne soirée

    Commentaire


    • #47
      Youness a ecrit
      il n'etait pas non plus croyant sinon la quiétude serait descendu sur lui en même temps que sur le saint prophète(saaas).

      C`est comme meme dingue de se permettre de dire sur un musulman qui a prononce la chahada et qui a risque sa vie en accompagnant le prophete dans cette aventure, qu`il n`etait pas croyant.

      A travers tes messages je commence a me faire une idee juste du chiisme. Avant, je pensais que c`etait de l`exageration et de l`ignorance. Aujourd`hui, je crois que c`etait moi l`ignorante.

      C`est comme meme incroyable que les gens qui insultent les deux compagnons Omar et Abou Bakr, n`ont pas fait et ne font pas le dixieme de ce que ces deux hommes ont fait et apporte aux musulmans.

      Mais, comme la justice divine existe, elle leur sera faite tot ou tard.
      NOUS SOMMES TOUS DES PALESTINIENS

      Commentaire


      • #48
        mene a dit:
        je crois que c'etait moi l'ignorante
        c'est vrai, et tu l'es toujours je pense. Le coran est clair là dessus, la quiètude n'est pas descndu sur abou Bakr . Dans plusieurs autres endroits du coran elle est descendu sur les croyants: Badr, Bay3at ash chajara, ...
        Mais pourquoi elle n'est pas descendu sur le calife, pourquoi?

        Commentaire


        • #49
          Si tu crois pouvoir semer le doute et influencer nos opinions avec ton analyse tiree par les cheveux, tu te leurres.

          Pourquoi la quietude n`est pas descendu sur Abou Bakr ? comme s`est solide comme argument pour renier la foi d`une personne.

          Ce n`est pas a toi de decider ou de juger a quel moment la quietude devrait descendre sur quelq`un. Dieu seul en decide. Dieu seul connait le moment propice. Alors, si c`est par ce genre d`argument que vous denigrez un homme comme Abou Bakr, c`est vraiment mesquin.

          Les transmetteurs ont rapporte l`inquietude de Abou Bakr s`ils venaient a etre arretes. Mohammed ( paix sur lui) representait un espoir de changement pour un peuple vivant avec une tradition insensee. Et Abou bakr etait conscient de son importance et de la sincerite de son message. C`est pourquoi il a veillait sur la prophete, pendant que celui-ci dormait, la tete sur son genou.
          Abou Baqr a ressenti la meme quietude que les autres combattants durant la bataille de Badr. Il a participe a toutes les grandes batailles de cette epoque, en risquant sa vie, pour qu`un jour, toi Youness75, tu puisses te proclamer avec fierte musulman.
          Dernière modification par mene, 22 mars 2005, 08h45.
          NOUS SOMMES TOUS DES PALESTINIENS

          Commentaire


          • #50
            " Si vous ne lui portez pas secours..;Allah l'a déjà secouru, lorsque ceux qui avaient mécru l'avaient banni, deuxième de deux. Quand ils etaient dans la grotte et qu'il disait à son compagnon " Ne t'affilige pas, car Allah est avec nous" Allah fit alors descendre sur LUI sa sérénité (sa sakina) et le soutient de soldats que vous n'avez pas vus... S9-V40

            / mene : C`est pourquoi il a veillait sur la prophete, pendant que celui-ci dormait, la tete sur son genou.
            qui croire? le saint Coran ou tes transmetteurs? ou peut être que le saint prophète parlait pendant son sommeil. C'est enrageant de lire de telle histoire, dont leurs inventeurs, pour glorifier quelqu'un, n'hésitent pas à le faire au détriment du prophète. Je rajoute que certains hypocrites sont même allés jusqu'a dire que la quiètude est descendu sur Abou Bakr et non pas sur le prophète. "Lui" dans le verset concerne le calife!!. où est ce qu'on va?

            Commentaire


            • #51
              Bonjour Youness,

              S'il vous plait Youness: essayer de mener un débat en dehors d'un climat tendu, vous exposer la lecture Chiite, et d'autres forumiste non-chiites exposent leur lecture. et c'est au lecteur de choisir la lecture qui lui semble correcte, en toute maturité, n'est ce pas logique?


              Je vous propose de respecter les autres forumistes (mene..etc) qui ont le droit d'exprimer un désaccord à propos de votre lecture, et si vous pensez qu'une personne est ignorante, prenez le temps de lire de ses autres posts. ça vous donnera peut être une preuve de contraire.

              Pour revenir à notre sujet: je vous remerci de m'avoir répondu avec sincérité, ça permettra à chacun de bien connaitre l'autre, peu importe qu'il y'aura consensus ou pas.

              Votre lecture de l'histoire de la grotte, m'a poussé à chercher et Dieu merci, j'ai le plaisir de partager avec les forumiste ce que j'ai trouvé à ce propos:


              Je cite la référence en arabe, avec traduction des passages intéressants:

              قوله *لا تحزن إن الله معنا* روى أن النبي صلى الله عليه و سلم لما خرج مع أبي بكر، رضي الله عنه، أمر عليا حتى اضطجع على فراشه، و ذكر له أنه لا يصيبه سوء، و خرج مع أبي بكر قبل الغار،
              à propos du verset: ""Ne t'afflige pas, car Allah est avec nous." " la tradition rapporte que le prophéte quand il quitta la mecque en compagnie de Abou Bakr, Il ordonna Ali de dormir à sa place, en le rassurant que rien de mal ne lui arrivera. le prophéte quitta le lieu en compagnie de Abou Bakr.

              و حاء المشركون يقصدون النبي صلى الله عليه و سلم، فقام علي - رضي الله عنه - من مضجعه فقالوا له: أين صاحبك؟ قال: لا أدري، فخرجوا في طلبه يقتفون أثره حتى وصلوا إلى الغار،
              Et lorsque les énnemis du prophète arriverent, ils interrogèrent Ali: ou est ton ami (le prophète)? Ali a eu le courage de réponde qu'il ignorait, (et ne donna aucune indice). ces énnemis partirent ainsi à la recherche du prophète jusqu'à ce qu'ils arrivèrent à la grotte:


              فلما أحس أبو بكر - رضي الله عنه - بهم خاف خوفا شديدا، و قال: يا رسول الله، إن أقتل يهلك واحد، و إن تقتل تهلك هذه الأمة، فقال له النبي صلى الله عليه و سلم: لا تحزن إن الله معنا.
              Et lorsque Abou Bakr, Qu'Allah soit satisfait de lui, sentit leur présence, il eut une peur immense et disa: O, envoyé d'Allah, s'ils me tuent: il y'aura la mise à mort d'une seul personne, mais s'ils vous tuent: il y'aura la mise à mort de toute une nation" [Quel noble sentiment!!]
              le prophète le rassura: N'ayez pas peur, Allah est avec nous.


              و قد ثبت أن النبي، صلى الله عليه و سلم قال له: يا أبا بكر، ما ظنك باثين الله ثالثهما
              و في القصة: أن الله تعالى أنبت ثمامة على فم الغار، و هي شجرة صغيرة، و ألهم حمامة حتى فرخت، و ألهم عنكبوتا حتى نسجت

              قوله تعالى: *فأنزل الله سكينته عليه* فيه قولان: أحدهما: على النبي صلى الله عليه و سلم، و هو اختيار الزجاج
              و الآخر: أنه على أبي بكر، و هو قول الأكثرين، لأن السكينة هاهنا ما يسكن به القلب، و أبو بكر - رضي الله عنه - كان هو الخائف و الحزين دون الرسول، صلى الله عليه و سلم

              le verset a deux intérprétation:

              * la sakina est descendu sur le prophète: le choix d'un interpréte. [ainsi que les Chiites, apparement]

              * elle est descendu [la sérénité] sur AbouBakr, le choix de la majorité des interprétes (non chiites): parceque la sérérinité du mot arabe "Sakina" dérive de "sakana" c'est à dire : s'est calmé, or, Abou Bakr Assidiq, qu'Allah soit satisfait de lui, c'est bien lui qui avait besoin de cette sérénité suite à sa peur et son inquiétude sur le devenir du prophète et de la nation. le prophète n'avait pas peur. et comme tu l'a dis dans un post Youness: le prophète n'a peur de rien, il n'a peur que d'Allah.

              Source:
              تفسير القرآن، أبي المظفر السمعاني - ج2 /ص312


              Voilà Youness, merci de m'avoir poussé à chercher: ce qui j'ai trouvé m'a permis d'avoir encore plus d'admiration pour Ali pour son sacrifice et courage, mais aussi Abou Bakr Assediq POUR SON sacrifice, son noble sentiment envers le devenir du prophète et de la nation par conséquence,


              Voilà Youness, vous avez exposé votre lecture et j'ai exposé une autre, je cherche pas un consensus, mais plutôt de determiner les choses avec clarté, libre au lecteur de faire son choix.

              Salutations
              Le tabac est la première cause de décès évitable dans le monde. Organisation Mondiale de la Santé

              Commentaire


              • #52
                salam thiziry
                Merci beaucoup pour votre analyse , malheureusement je dois prendre l'avion dans 3 heures donc j'ai pas le temps de te répondre. Mais je te promets de le faire dès mon retour dans une semaine inchallah. Je vais au bled qui se trouve dans un coin un peu à l'ecart de la civilisation, je pense pas qu'il y'ai internetlà bas. Je passerai mon temps à compter les vaches. Ma réponse se trouve dans la conjugaison arabe, il est impossible d'après les grands de la langue arabe que "LUI" désigne Abou Bakr. je developperai plus la question après mon retour inchallah.

                PS: Ce qui ne me plait pas chez mene c'est ses propos agressif sans toutefois donner de réponses référencées (comme tu viens de le faire par exemple).

                Commentaire


                • #53
                  *****

                  === modération ===
                  Hors sujet et propos méprisants.

                  nassim.

                  Commentaire


                  • #54
                    Sourate Al-Hajj ( Le pèlerinage )

                    V54 :
                    "Afin de faire, de ce que jette le Diable, une tentation pour ceux qui ont une maladie au coeur et ceux qui ont le coeur dur... Les injustes sont certes dans un schisme profond "

                    Commentaire


                    • #55
                      Salam,

                      Sachez que les chiites imamites considèrent les Compagnons comme des mécréants à l'exception de 3 (ou 7 selon une variante).

                      De même ils considèrent les sunnites comme des mécréants car ceux-ci rejettent la doctrine de l'Imamat qui est un pillier de la religion imamite si ce n'est le pillier central chez eux.

                      Quand à leur artifice réthorique qui consisterait à dire que Abu Bakr et Omar (et plus généralement les sunnites) sont des musulmans (mais pas croyants...comme vous avez pu le voir devant vos yeux avec le dénommé Youness75), c'est une ruse sournoise qui leur permet de ne pas dire de but en blanc qu'ils sont mécréants (car choquant pour le quidam sunnite...donc la propagande ne pourra pas passer face à cette barrière).
                      Ils ont donc trouvé le moyen de ne pas choque le sunnite et de dire que Fulan et Fulan sont musulmans.

                      En fait par cet artifice, ils veulent dire par là qu'en apparance ils sont musulmans et que s'appliquent donc les lois de l'Islam sur eux etc...
                      mais qu'en réalité leur mécréance à l'intérieur est bien réelle et que celle-ci sera révélé au grand jour le Jour du Jugement, tout comme les hypocrites qui n'ont pas dévoilé leur kufr ici-bas.

                      Voilà l'artifice dont ils usent.

                      Je pourrais si vous le souhaitez vous citez des propos de savants imamites qui expliquent cela.

                      C'est la sournoiserie à l'état pur.

                      Et pour ceux qui auraient encore un petit soupçon de doute, voilà une invocation que les imamites sont invités à réciter au sujet de Abu Bakr, Omar et leur fille (bouchez vous le nez, c'est nauséabond) :
                      O Allah maudit les 2 idoles de Quraysh (ie Abu Bakr et Omar),
                      ces 2 sorciers [de Quraysh],
                      ces 2 tyrans [de Quraysh],
                      ces 2 diffamateurs [de Quraysh]
                      et ses 2 filles (Aicha et Hafsa),
                      [O Allah maudit les car] ils (Abu Bakr et Omar) ont dilapidé Tes biens,
                      ils renié Tes devoirs,
                      ils se sont écartés de Tes commandements,
                      ils ont rejeté Ta révélation,
                      ils ont désobéi à Ton messager,
                      ils ont détruit Ta religion,
                      ils ont falsifié Ton Livre,
                      ils ont rendu Tes jugements (Ahkam) inéficients,
                      ils ont rendu caduques Tes obligations (Fara'id),
                      ils ont mécru (alhada) en Tes versets,
                      ils ont opprimé Tes proches (awliya),
                      ils ont secouru Tes ennemis,
                      ils ont semé la corruption (fasad) parmis Tes serviteurs ('ibad),
                      et ils ont semé la ruine dans Ton pays.

                      O Allah maudit les tous les deux et leurs alliés (ansar) [car] ils ont mis en ruine la demeure de Ton Prophète, ils ont enfoncé la porte de sa maison [de la demeure Prophétique],
                      ils ont cassé le toit [de la demeure Prophétique],
                      ils ont fait s'écrouler les murs [de la demeure Prophétique],
                      ils ont retourné toute la maison [la demeure Prophétique] sans dessus dessous,
                      ils ont détruit ses habitants,
                      ils ont tué leur supporter,
                      ils ont mis à mort leurs enfants,
                      ils ont chassé de la chaire (minbar) ses successeurs (wasy) et ses héritiers [de la science divine],
                      ils ont désiré pour eux la prophétie,
                      ils ont associé à Dieu [une autre divinité],
                      [O Allah pour tout ces méfaits et ces crimes] augmente la gravité de leur pêchés et met les éternellement dans [l'enfer] Saqar et qui te dira ce qu'est Saqar, il ne laisse rien et n'épargne rien.

                      O Allah, fais descendre sur eux Ton châtiment pour tous tous les pêchés qu'ils ont commis,
                      [pour toutes les fois où ils ont dissimulé la vérité,
                      pour toutes les chaires (minbar) sur lesquel ils se sont hissés,
                      pour tous les croyants qu'ils ont oppressé,
                      pour tous les hypocrites qu'ils ont aimés,
                      pour tous les croyants pieux à qui ils ont causé du tort,
                      pour tous les bannis à qui ils ont donnés l'hospitalité,
                      pour toutes les personnes qu'ils ont expulsés [injustement],
                      pour tous les mécréants qu'ils ont secouru,
                      pour tous les Imams envers qui ils ont agis cruellement,
                      pour toutes les obligations [religieuses] qu'ils ont modifiés [pour les rendre caduques],
                      pour toutes les pratiques religieuses de Ton Prophète qu'ils ont rejetés [rendu caduques],
                      pour toutes les fois où ils ont dissimulé le Mal,
                      pour tout le sang qu'ils ont versé,
                      pour tout le Bien qu'ils ont changé [en Mal],
                      pour tous Tes commandements qu'ils ont altérés,
                      pour toutes les mécréances [hérésies] qu'ils ont propagé,
                      pour tous les mensonges dont ils ont usé,
                      pour tous les héritages qu'ils ont pillé,
                      pour tous les butins qu'ils se sont appropriés [injustement],
                      pour tous les biens dont ils se sont accapérés et qu'ils ont [injustement] consommé,
                      pour tout le Khums (le 1/5 ième du butin) qu'ils ont considérés comme leur,
                      pour tout le Faux (batil) qu'ils ont institué comme fondation [de la société],
                      pour toute la cruauté qu'ils ont normalisé,
                      pour toute l'oppression qu'ils ont propagé,
                      pour toutes les promesses qu'ils ont déshonoré,
                      pour tous les engagements qu'ils ont rompu,
                      pour toutes les choses licites (halal) qu'ils ont rendu illicite (haram),
                      pour toutes les choses illicites (haram) qu'ils ont rendu licites (halal),
                      pour toute l'hypocrisie que couve leut coeur,
                      pour toute la traitrise qu'il porte en leur coeur,
                      pour tous ces (les) ventres qu'ils ont éventré,
                      pour toues les côtes qu'ils ont brisé,
                      pour toutes les portes qu'ils ont enfoncé,
                      pour toutes les assemblés qu'ils ont dispersé,
                      pour tous les misérables qu'ils ont honoré,
                      pour toutes les personnes respectables et honorables qu'ils ont avili et insulté,
                      pour tous les droits qu'ils ont usurpé,
                      pour tous les commandements des Imams auxquels ils se sont opposé,
                      [,pour toutes ces méfaits que s'abatte Ta côlère sur eux].

                      O Allah Maudit les tous les deux (Abu Bakr et Omar)
                      pour tous les versets qu'ils ont falsifié,
                      pour toutes les obligations religieuses (fara'id) qu'ils ont délaissé,
                      pour toutes les pratiques prophétiques (sunna) qu'ils ont modifié,
                      pour toutes les prescriptions religieuses (ahkam),
                      pour tous les liens de parentés qu'ils ont rompu,
                      pour tous les témoignages qu'ils ont dissimulé,
                      pour tous les préceptes [ou testaments] (wasiyya) qu'ils ont négligé,
                      pour tous les serments qu'ils ont enfreint,
                      pour toutes les réclamations [de bon droit] qu'ils ont annulé,
                      pour toutes les allégeances qu'ils ont rejeté,
                      pour toutes les manigances qu'ils ont opéré,
                      pour toutes les traitrises dont ils ont usé,
                      pour tous les sentiers [de montagne] qu'ils ont grimpés (?),
                      pour toutes les jarres qu'ils ont fait roulé (?),
                      pour tous les défauts qu'ils possédent,

                      O Allah maudit les tous les deux (Abu Bakr et Omar), secrètement et ouvertement aux yeux de tous, d'une malédiction permanente, constante et perpétuelle qui ne connait aucune rupture [dans sa durée] ni épuisement dans son intensité.
                      [o Allah maudit les d'] une malédiction qui commence à l'aube et qui ne se termine pas [à la tombée de la nuit].

                      [O Allah maudit les d'une malédiction] qui s'abat sur eux,
                      sur leurs partisans,
                      sur leurs secoureurs (ansar),
                      sur leurs amis,
                      sur leurs alliés,
                      sur ceux qui leur sont soumis (litérallement : al muslimin ilayhim),
                      sur ceux qui approuvent leurs actions,
                      sur ceux qui les soutiennent,
                      sur ceux qui suivent leurs paroles
                      et sur ceux qui approuvent leurs actions.

                      Ensuite récitez 4 fois

                      O Allah fais descendre sur eux un châtiment douloureux d'une telle violence que même les habitants de l'enfer commenceront à gémir [et te demander de les épargner d'un tel châtiment].

                      O Seigneur de l'Univers, accepte cette prière.

                      Amin.
                      Vous pourrez trouvé cette invocation sur ce site imamite :
                      http://www.duas.org/alaviya/dua-120.htm

                      Cette invocation figure également dans un ouvrage de du'as qui a été préfacé par 9 ayatollah dont Khumayni et Khu'i (l'ex Guide suprême en Irak avant Sistani).

                      Voilà, tout ça pour vous dire que la haine "affichée" de Youness75 ici est très soft (ce qu'ils cachent dans leur coeur est autrement plus haineux comme a dit Allah dans un verset du Coran).

                      Et finalement, Allah a dit concernant les Compagnons du Prophète saws:
                      Muhammad est le Messager d'Allah. Et ceux qui sont avec lui sont durs envers les mécréants, miséricordieux entre eux. Tu les vois inclinés, prosternés, recherchant d'Allah grâce et agrément. Leurs visages sont marqués par la trace laissée par la prosternation. Telle est leur image dans la Thora. Et l'image que l'on donne d'eux dans l'évangile est celle d'une semence qui sort sa pousse, puis se raffermit, s'épaissit, et ensuite se dresse sur sa tige, à l'émerveillement des semeurs. [Allah] par eux [les croyants] remplit de dépit les mécréants. Allah promet à ceux d'entre eux qui croient et font de bonnes oeuvres, un pardon et une énorme récompense.
                      Vous voyez dans ce verset comment les mécréants ont les compagnons en horreur !
                      Vous voyez à qui ressemblent les imamites dans leur aversion et haine des compagnons ?

                      à méditer...
                      Dernière modification par marbella, 23 mars 2005, 14h48.

                      Commentaire


                      • #56
                        ******
                        Je lance un appel à la vigileance, restons sur nos gardes, car je le répète, ils ne sont pas musulmans et comment en être autrement, eux qui maudissent les meilleurs des hommes et la meilleure génération de tous les temps.

                        QuAllah nous préservent d'eux et de leurs nauséabondes idéologies venant de lieux bien connus de tous.

                        ===== modération =====
                        Relis aussi ce topic La tolérance au coeur de l'Islam
                        =====morjane ====

                        Commentaire


                        • #57
                          Moi je n`irais pas juqu`a dire que les chiites ne sont pas des musulmans. Carm toute personne qui prononce la chahada et qui croit en Allah et son messager est musulmane. Mais meme parmi les musulmans, il y`a des egares. Des gens dont Dieu a detourne le chemin ( Lui seul sait pourquoi).

                          Si les chiites qui se sont rebelle contre le pouvoir absolu des Ommeyyades, l`avaient fait pour defendre les droits et la liberte des musulmans, j`aurais approuve leur revendication. Le probleme avec eux, c`est qu`il voulait mettre fin a un regne d`une dynastie, pour mettre a sa place une autre dynastie qui puise sa legitimite de son lien de sang avec la famille du prophete. Ainsi, les monarchies occidantales, proclamant leur droit divin de regner sur les peuples, n`auraient rien a envier a cette dynastie chiite.
                          Alhadj Moussa, Moussa Alhadj.

                          Ces mmonarques occidentaux ne pretendaient, neanmoins pas detenir des pouvoir surnaturels et des connaissances sans limites, comme chez les chiites.
                          Des pouvoirs que meme Ali Ibn Abi Taleb n`a jamais detenu.
                          NOUS SOMMES TOUS DES PALESTINIENS

                          Commentaire


                          • #58
                            Salam,

                            Pour rester sur le registre du mérite de Omar (et de Abu Bakr), je ne résiste pas à l'idée de vous exposer ce que j'ai lu de Sheykh al-Mufid.

                            Pour ceux qui ne sont pas au fait de l'imamisme, de ses savants, de ses ouvrages ...
                            Sheykh al-Mufid est l'équivalent, disons, de l'Imam Ahmad pour les sunnites.
                            C'est un des grands savants et en ce qui me concerne, avec Kulayni, Saduq et Tusi (qui sont les auteurs des 4 ouvrages de hadith de référence au sein des imamites), je les considère comme les 4 Pères de l'Eglise Imamite.

                            Ceci étant dit, il existe au sein même des corpus de hadith imamite (de l'Imam Alir ra) qui les embarasse beaucoup et qui montre que l'Imam Ali considérait Abu Bakr et Omar comme étant les meilleurs hommes de la communauté après le Prophète saw.
                            Je relate ci-après le hadith :
                            لا أوتى برجل يفضلني على أبي بكر وعمر إلا جلدته حد المفتري
                            Traduction : "Que je ne trouve personne qui me préfère/favorise [en terme de mérites] sur Abu Bakr et Omar, car [sinon] je le ferais fouetter de la peine du menteur".

                            Et bien voici le "commentaire" du grand Mufid sur ces propos de Ali (il est interdit de pleurer ou de rire !) :

                            إنما أَوجب عليه حد المفتري من حيث أَوجب لهما بالمفاضلة ما لا يستحقانه من الفضل؛ لأن المفاضلة لا تكون إلا بين متقاربين في الفضل، والرجلان -أي: أبو بكر وعمر رضي الله عنهما- بجحدهما النص قد خرجا عن الإيمان، فبطل أن يكون لهما فضل في الإسلام، فكيف يحصل لهما ما يقارب فضل أمير المؤمنين؟

                            Le "Grand" Mufid explique en fait que Ali a menacé de faire fouetter une personne qui le favorise/préfère (en terme de mérites) car la comparaison est déplacé et insultante : en effet comment oser comparer 2 mécréants (Abu Bakr et Omar) à 1 croyant (Ali) !!!
                            C'est insultant ! on ne compare pas un diamant à du sbel !
                            C'est du fait de cette comparaison et ce qiyas insultant que l'Imam Ali a menacé de faire fouetter une telle personne qui oserait soutenir une telle comparaison !

                            Voilà le "commentaire" pour le moins original du Grand Mufid.
                            Qu'Allah lui réserve le sort qu'il mérite à ce shaytan.

                            Je ne sais pas s'il faut en rire ou en pleurer...
                            Youness75 ou Ithriw pourront nous éclairer...


                            PS :
                            Bien entendu, les propos de Ali ra, déclarant que Abu Bakr et Omar sont les meilleurs hommes de cette communauté après le Prophète saw est très connu et rapportés par de nombreuses voies dans les ouvrages de hadith et athar sunnites...n'en déplaise à nos 2 comparses imamites.
                            Dernière modification par marbella, 24 mars 2005, 08h44.

                            Commentaire


                            • #59
                              *******

                              Le Prophète (PBSL&SF) a informé ses Compagnons de l'existence d'un homme qui est le tréorier de la Science du Saint Prophète (PBSL&SF), et il leur dit que s'ils veulent atteindre la Science de l4envoyé d'Allah, ils doivent prendre cette Connaissance de son Trésorier:

                              Le Messager d'Allah (PBSL&SF) a dit: " Je suis la Cité du Savoir, et Ali en est la porte. Quiconque souhaite entrer dans la Cité et avoir la Sagesse, il doit entrer par cette Porte ."
                              انا مدينة العلم و على بابها فمن اراد المدينة و و الحكمة فلياتها من بابها
                              Sunni references:
                              Sahih al-Tirmidhi, v5, pp 201,637
                              al-Mustadrak, by al-Hakim, v3, pp 126-127,226, Chapitre des Vertues de Ali, narré sur l'autorité de deux rapporteurs crédibles, Ibn Abbas, dont la narration a été transmise sur deux chaines d'authorités, et une autre, Jabir Ibn Abdullah al-Ansari. Il a dit que cette tradition est authentique (Sahih).
                              Fadha'il al-Sahaba, by Ahmad Ibn Hanbal, v2, p635, Tradition #1081
                              Jami' al-Saghir, by Jalaluddin al-Suyuti, v1, pp 107,374; Et aussi in Jami' al-Jawami'; Also in Tarikh al-Khulafaa, p171. Cette tradition est acceptée (Hasan).
                              al-Kabir, by al-Tabarani (d. 360); Aussi in al-Awsat
                              Ma'rifah al-Sahaba, by al-Hafidh Abu Nu'aym al-Isbahani
                              Ihyaa al-Ululm, by al-Ghazzali
                              History of Ibn Kathir, v7, p358
                              History of Ibn Asakir
                              Tarikh, by al-Khateeb al-Baghdadi, v2, p337; v4, p348; v7, p173; v11, pp 48-50; v13, p204
                              al-Isti'ab, by Ibn Abd al-Barr, v3, p38; v2, p461
                              Usdul Ghabah, by Ibn al-Athir, v4, p22
                              Tahdhib al-Athar, by Ibn Jarir al-Tabari
                              Majma' al-Zawa'id, by al-Haythami, v9, p114
                              Bahr al-Asateed, by al-Hafidh Abu Muhammad Hassan Samarghandi (d. 491)
                              Siraj al-Muneer, by al-Hafidh Ali Ibn Ahmad Azizi Shafi'i (d.1070), v2, p63
                              Manaqib, by Ali Ibn Muhammad Ibn Tayyib al-Jalaabi Ibn Maghaazi (d. 483)
                              Firdaws al-Akhbar, by Abu Shuja'a Shirwayh Hamadani al-Daylami (d. 509)
                              Maqtal al-Husain, by Khateeb Kharazmi (d. 568), v1, p43
                              Manaqib, by Khateeb Kharazmi (d. 568), p49
                              Alif Ba'a, by Abul Hajjaaj Yusuf Ibn Muhammad Andulesi (d.605), v1, p222
                              Matalib al-Su'ul, by Abu Salim Muhammad Ibn Talhih Shafi'i (d. 652), p22
                              Jawahi al-Aghdi'in, by Noor al-Din al-Shafi'i (d. 911)
                              Yanabi' al-Mawaddah, by al-Qundoozi al-Hanafi, in Chapter 14
                              Tadhkirat al-Khawas al-Ummah, by Sibt Ibn al-Jawzi (d. 654), p29
                              Kunz al-Baraheen, by Shaikh Khathri
                              Kifayat al-Talib, by Yusuf al-Ganji al-Shafi'i (d. 658), Chapter 58
                              Kanz al-Ummal, by al-Muttaqi al-Hindi, part 15, p13, Traditions #348-379
                              al-Sawa'iq al-Muhriqah, by Ibn Hajar al-Haythami, Ch. 9, section 2, p189
                              Hafidh Salah al-Din al-Ulai, après avoir copié les arguments faibles by al-Dhahabi, il a noté "Il n' y a là, aucun argument valide pour contrer l'authenticité de ce Hadith, sinon une tentative vouée à l'échec."
                              Ahmad Ibn Muhammad Ibn Siddeeq al-Hasani al-Maghribi, from Cairo, a compilé un livre magnifique nommé "Fat'h al-Mulk al-Ali bi Sihah Hadith-e-Bab-e-Madinat al-Ilm" pour prouver l'authenticité de la tradition ci-dessus. Ce livre a été imprimé en 1354 AH in Matba' al-Islamiyyah, Egypt.
                              Rapporté aussi par Ibn Adi sur l'autorité de Ibn Umar, and by al-Bazzar sur l'autorité de Jabir Ibn Abdillah al-Ansari
                              ... et plus ...

                              Dans la forme arabe de ce Hadith, le mot "la Connaissance est "al-Ilm" avec l'article "al" qui ren dle sens universel. Ce qui veut dire que la Cité de la Connaissance du Prophète (PBUH&HF), toute forme de Savoir, (qui pouvait être embrassé par un humain) existait.
                              Remarque: Cette Tradition supporte l'infaillibilité de l'imam Ali (en dehors de ce qu'il est dit dans le Coran 33:33 sur la question de l'infallibility des Ahlul-Bayt). La raison derrière cette erreur non-intentionelle est le manque de connaissance, i.e., ne pas savoir ce que faire alors. Donc, si l'Imam Ali (AS) embrassait toute la Connaissance du Prophète (PBSL&SF), cela implique que si le Prophète est infaillible, l'imam Ali (as), le serait de même.

                              A cela, al-Tirmidhi rapporte aussi :

                              Le Messager d'Allah a dit: "Je suis la Maison de la Sagesse, et Ali en est l'entrée."
                              Sunni references:
                              Sahih al-Tirmidhi, v5, pp 201,637
                              Ibn Jarir al-Tabari a enregistré cette tradition et écrit: "Nous croyons que cette tradition est authentique", (comme cité al-Muttaqi al-Hindi in Kanz al-Ummal, v6, p401)
                              Jami' al-Saghir, by Jalaluddin al-Suyuti, v1, p170; Also in Jami' al-Jawami'
                              al-Sawa'iq al-Muhriqah, by Ibn Hajar Haythami, Ch. 9, section 2, p189

                              De plus:

                              Le Messager a dit à sa fille Fatimah al-Zahra (AS):
                              [color=red]"Ne serais-tu pas contente que je t'aie mariée au PREMIER Musulan de ma Communauté, leur plus érudit et le plus Sage d'entre eux ?."
                              Sunni reference: Musnad Ahmad Ibn Hanbal, v3, p136; v5, p26

                              Similarly, Barida a rapporté:

                              Le Messager d'Allah (PBSL&SF) a dit à Fatimah (AS) que: "Je t'ai mariée au MEILLEUR de MA UMMAH, the most knowledgeable in them, the best in patience in them, and the first Muslim among them."
                              Sunni reference:
                              " Kanz al-Ummal, by al-Muttaqi al-Hindi, v6, p398
                              [b] ABU BAKR,ra a dit: "Plût à Allah, de ne jamais me mettre dans une situation dans laquelle je n'aurais pas accès à Abul Hasan (i.e., Ali) pour RESOUDRE LE PROBLEME."

                              De même, Sa'id al-Musayyib a dit: "Umar Ibn al-Khattab priait Allah, de le préserver de tout cas difficile en l'absence du père d'al-Hasan pour qu'il le résolve." Il ajouta encore, Umar disait "N'était-ce Ali, Umar serait PERDU !."
                              Sunni references:
                              Fadha'il al-Sahaba, by Ahmad Ibn Hanbal, v2, p647, Tradition #1100
                              al-Isti'ab, by Ibn Abd al-Barr, v3, p39
                              Manaqib, by al-Khawarizmi, p48
                              al-Tabaqat, by Ibn Sa'd, v2, p338
                              al-Riyadh al-Nadhirah, by Muhibbuddin al-Tabari, v2, p194
                              Tarikh al-Khulafaa, by Jalaluddin al-Suyuti, p171
                              Aisha once said: "He (Ali) was the most knowledgeable person among those who remained on the Sunnah (of the Prophet)."
                              Sunni References:

                              al-Tabaqat, by Ibn Sa'd
                              Tarikh al-Khulafaa, by Jalaluddin al-Suyuti, p171
                              al-Sawa'iq al-Muhriqah, by Ibn Hajar Haythami, Ch. 9, section 3, p196
                              Ibn Asakir

                              Ibn Abbas (RA) rapporte : "Il y a 18 vertues exclusives pour ALI, qui ne sont point partagées par aucune autre personne musulmane de la Communauté islamique."
                              Sunni Reference: al-Awsat, by al-Tabarani

                              Ibn Mas'ud rapporte : "Nous considérions que le Juge et l'arbitre le plus VERIDIQUE te le plus probe à Medine pour résoudre nos problèmes était bien Ali."

                              Sunni References:
                              Tarikh al-Kabir, by al-Bukhari (the author of Sahih), v1, part 2, p6
                              Fadha'il al-Sahaba, by Ahmad Ibn Hanbal, v2, p646, Tradition #1097
                              al-Mustadrak, by al-Hakim, v2, p352
                              Tarikh al-Khulafaa, by Jalaluddin al-Suyuti, p171
                              al-Isti'ab, by Ibn Abd al-Barr, section of word "Ain", v2, p462; v3, p39
                              al-Tabaqat, by Ibn Sa'd, v2, p338, He also reported that Umar said: "Ali was our Judge."
                              Tahdhib al-Tahdhib, by Ibn Hajar al-Asqalani, v1, p84
                              Majma' al-Zawa'id, by al-Haythami, v9, p116
                              al-Riyadh al-Nadhirah, by Muhibbuddin al-Tabari, v3, p213
                              De plus:

                              Ibn Mas'ud rapporte: " Le Saint Coran, a deux sens, l'un exothérique et l'autre esothérique, et Ali Ibn Abi Talib a la connaissance des deux."
                              Sunni references: Hilyatul Awliyaa, by Abu Nu'aym, v1, p65

                              Une grande partie de la Connaissance du Prophète a été transférée à l'imam Ali (AS) au moment où le Prophète rendait son dernier soupir:

                              L'Imam Ali a dit: "Le Messager d'Allah, m'a enseigné à cet instant (avant d'expirer) des milliers de chapitres de sa connaissance, chacun d'entre eux m'a ouvert de nouveau un millier d'autres chapitres."

                              Sunni references:
                              Kanz al-Ummal, by al-Muttaqi al-Hindi, v1, p392
                              Hilyatul Awliyaa, by al-Hafidh Abu Nu'aym
                              Nuskhatah, by Abu Ahmad al-Faradi
                              Furthermore, Imam Ali (AS) once said:

                              "Par Allah, je suis le Frère du Messager d'Allah et son ami et son cousin et je suis l'héritier de son Savoir. QUI A DONC PLUS DE LEGITIMITE POUR SA SUCCESSION, SINON MOI ? "
                              Sunni references:

                              al-Khasa'is al-Alawiyyah, al-Nisa'i
                              al-Mustadrak, by al-Hakim v3, p112
                              al-Dhahabi dans son Talkhis of al-Mustadrak a admis que ces paroles sont AUTHENTIQUES.
                              Musnad Ahmad Ibn Hanbal, v5, p40

                              Also Imam Ali (AS) lui-même a rappelé trés souvent dans ses prêches :


                              Envoyé par Imam Ali, as
                              " Posez moi des questions avant que vous ne me perdiez. Par Allah, si vous m'interrogiez sur toute chose qui adviendrait avant le Jour du Jugement, je vous en parlerai. Questionnez moi, car par Allah,vous ne me questionneriez pas sur une chose sans quue je ne vous en donne la réponse. Questionnez moi, sur le Livre d'Allah, car par Allah, il ne s 'y trouve aucun verset sur lequel je n'ai pas connaissance s'il a été révélé de jour ou de nuit, ou s'il a été révélé sur une plaine ou sur une montagne ".
                              Sunni References:
                              al-Isabah, by Ibn Hajar al-Asqalani, v4, p568
                              Tahdhib al-Tahdhib, by Ibn Hajar al-Asqalani, v7, pp 337-338
                              Fat'hul Bari, by Ibn Hajar al-Asqalani, v8, p485
                              Tarikh al-Khulafaa, by al-Suyuti, p124
                              al-Itqan, by al-Suyuti, v2, p319
                              al-Riyadh al-Nadhirah, by Muhibbuddin al-Tabari, v2, p198
                              at-Tabaqat, by Ibn Sa'd, v2, Part 2, p101
                              al-Isti'ab, by Ibn Abd al-Barr, v3, p1107


                              Sa'id Ibn Musayyib aussi bien que Umar Ibn al-Khattab ont dit:

                              "Aucun autre Compagnon du Prophète n'a jamais dit : QUestionnez moi, sauf Ali."


                              ******
                              =====modération =====
                              Je te demande de lire et d'appliquer ce topic
                              et de respecter aussi la charte dans son intégralité (taille des copier coller, respect des membres etc...)
                              ===== morjane ====
                              Dernière modification par ithviriw, 25 mars 2005, 02h49.

                              Commentaire


                              • #60
                                Mar Bella, Encore à mentir, et à mettre en ligne des FAUX HADITHS ?
                                Mais tu n'as aucune crainte du Jugement Dernier, pardi !


                                Après une seconde fois : on parle de récidive.
                                Mais quand il y a répétition du phénomène on parle de quoi ?


                                C'est moi qui ment ?


                                Il y a qui n'ont vraiment honte de rien, le prophète saws a dit si tu n'as pas honte fais ce qu'il te plait...

                                Pour mes frères et soeurs, voici donc la référence du hadith et du "commentaire" de Mufid, tel que l'a rapporté leur célebrissime savant al Majlissi dans son bihar al anwar (volume 10, page 377) :
                                Voyez pas vous même le texte dans ce site imamite :

                                http://www.u-of-islam.net/uofislam/m...ar/10/a377.htm

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X