Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > INTERNATIONAL > Attentat terroriste à Marrakech au Maroc

Attentat terroriste à Marrakech au Maroc

dimanche 1er mai 2011, par Rédaction

Un attentat terroriste commis dans un célèbre restaurant à Marrakech au Maroc a fait 16 morts selon les autorités marocaines.

Attentat terroriste à Marrakech au Maroc. Les autorités marocaines exploraient hier « toutes les pistes y compris celle d’Al-Qaïda » dans l’enquête sur l’attentat non revendiqué, perpétré la veille contre un café très fréquenté du centre de Marrakech au Maroc, et dont le nouveau bilan est de 16 morts. Ce dernier avait indiqué que deux des 23 blessés avaient « succombé » à leurs blessures dans la nuit. « Toutes les pistes sont à explorer, y compris celle d’Al-Qaïda, et les investigations continuent », a déclaré hier Khalid Naciri, ministre marocain de la Communication et porte-parole du gouvernement. La veille, le ministre avait stigmatisé « un acte terroriste ». « Le Maroc est confronté aux mêmes menaces qu’en mai 2003 », avait-il ajouté. Le 16 mai 2003, des attentats menés par des islamistes à Casablanca avaient tué 33 personnes ainsi que les 12 kamikazes impliqués.

Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), une organisation d’extrémistes islamistes, est active dans la région —Algérie, Mali, Niger et Mauritanie — et détient quatre Français, enlevés au Niger. Justice et bienfaisance, l’un des plus importants mouvements islamistes au Maroc, interdit mais toléré par les autorités, a condamné un « acte barbare quels qu’en soient les responsables », réaffirmant son rejet de toute forme de violence. « Nous appelons à ce que les atteintes aux droits de l’Homme qui ont suivi les attentats du 16 mai 2003 à Casablanca ne se reproduisent pas », a-t-il ajouté. Après l’attentat de Marrakech sur la célèbre place Jamaâ El-Fna, les forces de sécurité marocaines se sont déployées dans le pays et des barrages ont été dressés à l’entrée des grandes villes du pays. Le ministre Naciri a également affirmé que le processus de réformes politiques en cours au Maroc ne serait pas remis en cause.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Soir d’Algérie