Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > INTERNATIONAL > L’Arabie Saoudite soutient le Maroc sur le Sahara Occidental

L’Arabie Saoudite soutient le Maroc sur le Sahara Occidental

lundi 25 octobre 2021, par Rédaction

L’Arabie Saoudite ainsi que le Qatar et la Jordanie ont exprimé leur soutien à la position du Maroc sur le Sahara Occidental.

La Jordanie a décidé de suivre l’Arabie Saoudite et le Qatar en se joignant à leur soutien et à leur appui au projet d’autonomie que le Maroc veut imposer au Sahara Occidental pour priver le peuple sahraoui de son indépendance. Après les discours des représentants permanents de l’Arabie saoudite et du Qatar auprès des Nations Unies, lors de la session plénière de la quatrième Commission de l’Assemblée générale des Nations Unies, sur le Sahara occidental, soutenant la marocanité des territoires du Sahara Occidental, c’est Amman, la capitale du royaume de Jordanie qui leur emboîte le pas en chargeant son représentant permanent aux Nations-Unies d’affirmer que le projet en question est « un pas positif du Maroc » pour résoudre le conflit du Sahara Occidental.

L’Arabie Saoudite soutient le Maroc sur le Sahara Occidental.

« La Jordanie le soutient parce qu’elle considère que c’est un mécanisme sérieux et objectif qui répond aux spécificités de la région et à la souveraineté du Maroc sur ses territoires », a déclaré il y a à peine deux jours, M’hamoud Daifallah Hmoud, représentant jordanien permanent à l’ONU. Rien d’étonnant dans cette prise de position que la Jordanie a voulu alignée à celle de l’Arabie Saoudite et du Qatar. Elle est pour services déjà rendus à plusieurs reprises en faveur du roi Abdallah II. L’on cite le dernier, celui d’avril dernier, qui a été assez fort et prompt de la part de plusieurs pays du Golf, en tête l’Arabie saoudite, et ce, lorsque le roi a été sérieusement déstabilisé par des luttes intestines au sein de la famille royale dont le meneur n’est autre, selon Amman, que son demi frère le prince Hamza.

Accusé « d’atteinte à la sécurité du royaume », Hamza a été assigné à résidence à Amman par le roi Abdallah II. Ryadh avait fait part de son « appui total aux décisions et mesures prises par le roi Abdallah et le Qatar et les Emirats arabes Unis lui ont affirmé leur soutien dans tout ce qu’il entreprendrait. La Maroc a fait tout autant en considérant le roi Abdallah II comme « frère et ami ». A l’instar des autres pays du Conseil de coopération des pays du Golf (CCG) comme Oman, le Bahreïn ou le Koweit, Israël s’en était mêlé en estimant certes que « ce sont des affaires intérieures » mais en soulignant notamment par la voix de son ministre de la défense que « la Jordanie est notre voisin et allié stratégique avec lequel nous entretenons des relations pacifiques(...) ».

Synthèse de la rédaction, algerie-dz.com
D’après Le Quotidien d’Oran