Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > INTERNATIONAL > L’Iran prêt à dialoguer avec l’Occident sur le nucléaire

L’Iran prêt à dialoguer avec l’Occident sur le nucléaire

mardi 14 avril 2009, par Rédaction

L’Iran tend encore une fois la main à l’Occident pour un dialogue avec les membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU.

L'Iran se lance dans le nucléaire. Un dialogue que le président Ahmadinejad conditionne par un changement d’attitude réel de la part des Etats-Unis, appelant Obama à joindre l’acte à la parole. Saeed Jalili s’est entretenu au téléphone avec Javier Solana de cette épineuse question, a rapporté hier la télévision iranienne, sans préciser la date de cette conversation. Le négociateur de Téhéran « a accueilli favorablement l’idée d’un dialogue entre l’Iran et les six pays sur la base d’une coopération constructive. Il a insisté sur la nécessité d’une bonne compréhension des réalités internationales et les nécessités du développement », a ajouté la télévision. Au cours de l’entretien, Solana a souhaité une poursuite du dialogue afin d’aboutir à une nouvelle ère de coopération. Aucune date n’a été fournie pour la tenue des négociations. Jalili a précisé que l’Iran répondrait aux Six dans un communiqué officiel, sans donner de date précise. Mercredi, les Etats-Unis, l’Allemagne, la Chine, la France, la Grande-Bretagne et la Russie avaient annoncé leur intention de demander au porte-parole de la diplomatie de l’UE d’inviter l’Iran à une réunion, en vue de trouver « une solution diplomatique à cette question cruciale ».

Cette invitation confirme le changement de ton des Etats-Unis à l’égard de l’Iran. Pendant des années, le prédécesseur de Barack Obama à la Maison-Blanche, George Bush, avait exclu tout contact direct avec les Iraniens tant qu’ils ne suspendaient pas leur programme nucléaire. L’Iran affirme que ce programme -et l’enrichissement d’uranium -ne vise qu’à produire de l’électricité. Les Etats-Unis, l’Etat sioniste et plusieurs pays occidentaux craignent que les Iraniens cherchent à se doter de l’arme atomique. Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, dans un entretien mis en ligne dimanche sur le site Internet de Spiegel, s’est dit prêt à dialoguer avec Washington, tout en excluant de suspendre le programme nucléaire de son pays. « Si les Etats-Unis changent d’attitude, on peut s’attendre à d’importants progrès », souligne-t-il dans cette interview réalisée il y a une semaine, avant l’appel des Six à de nouvelles discussions. La nouvelle administration Obama a tendu la main à Téhéran en invitant la République islamique à « desserrer son poing ».

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant