Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > INTERNATIONAL > La Tunisie peine à sécuriser ses frontières

La Tunisie peine à sécuriser ses frontières

mardi 7 janvier 2014, par Rédaction

La Tunisie aurait des difficultés à protéger ses frontières selon l’International Crisis Group.

La Tunisie peine à sécuriser ses frontières. La Tunisie est en train de perdre le contrôle de ses frontières avec la Libye et l’Algérie, selon l’International Crisis Group. La frontière du pays est devenue un terreau d’extrémistes, de jihadistes et de criminels. Drogues dures, armes et explosifs entrent régulièrement en Tunisie en provenance de Libye, a fait savoir ce groupe de recherche dans un rapport publié le 28 novembre.

La moitié nord de la frontière tuniso-algérienne est utilisée pour la culture et le trafic toujours plus important de cannabis, ainsi que pour le trafic d’armes légères. Le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal a récemment indiqué que les groupes terroristes en Tunisie étaient financés par les recettes du trafic de drogue.

Ce rapport du groupe de crise met en garde contre le fait que si cette situation devait se maintenir, elle contribuerait à l’émergence d’un véritable gangstérisme islamique. Ces gangs combinent en effet jihadisme et crime organisé avec les réseaux de contrebande opérant aux frontières, un phénomène qu’ils importent ensuite dans les villes. Ce rapport appelle à une amélioration des relations entre les autorités centrales et les habitants des régions frontalières, qui viendrait s’ajouter au renforcement des relations entre les pays du Maghreb.

La Tunisie, l’Algérie et la Libye cherchent à renforcer leur coopération sécuritaire pour protéger leurs frontières, en organisant des consultations régulières destinées à évaluer la situation et à échanger des informations sur les mouvements des groupes terroristes, les activités des contrebandiers et des narco-trafiquants et la réduction du crime organisé.

Synthèse de la rédaction, www.algerie-dz.com
D’après Magharebia