Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > INTERNATIONAL > Le Maroc a torturé pour le compte du MI5

Le Maroc a torturé pour le compte du MI5

lundi 9 mars 2009, par Rédaction

Un prisonnier aurait été torturé au Maroc par des agents marocains qui recevaient des instructions du service britannique MI5.

Binyam Mohamed torturé au Maroc. La révélation, qui n’a rien de surprenant tant étaient fortes les supputations concernant ce scandale, a ceci d’original qu’elle met en scène la complicité active d’agents du MI5, les célèbres services du contre-espionnage anglais. Le Maroc, qui vient de rompre ses relations diplomatiques avec l’Iran sous le fallacieux prétexte de défense de préceptes islamiques originels, se retrouve désormais dans de beaux draps depuis que des témoignages plus qu’accablants viennent de placer le Royaume chérifien aux premières loges concernant les révélations d’existence de prisons secrètes. Binyam Mohamed, un Ethiopien de 30 ans, est rentré en Grande-Bretagne le 23 février après avoir été relâché de la prison de Guantanamo. Il avait été arrêté en 2002 en Afghanistan où il suivait un entraînement militaire. Jusque-là rien d’anormal. Sauf qu’à la suite de son arrestation il a vécu une véritable Odyssée qui, certainement, en dit long sur la complicité de certains pays musulmans en matière de graves dépassements commis à l’encontre du respect des droits de l’Homme. Ses sept années de captivité, en effet, Binyam Mohamed les raconte quasiment en direct dans les pages du « Mail on Sunday ». Il y décrit, à l’aide de détails crus, sordides, les tortures qu’il a subies en Afghanistan et au Maroc.

Voilà bien une révélation qui a de quoi mettre véritablement dans la gêne le roi Mohamed VI du Maroc. Celui-ci, revendiquant à tort le statut usurpé de « commandeur des croyants », prétend avoir rompu ses relations diplomatiques avec l’Iran pour défendre des atteintes portées à la religion musulmane. La raison véritable, comme nous l’écrivions dans notre édition précédente, consiste à obéir (là encore) aux ordres occultes de Washington, laquelle ne sait plus quoi inventer pour tenter de déstabiliser Téhéran vis-à-vis de la planète entière. Or, pour ce faire, quoi de plus original que de la mettre aux prises avec un pays prétendument musulman ? Binyam Mohamed raconte avoir passé des jours et des nuits enfermé dans des prisons marocaines dont il ne connaît pas l’emplacement exact, accroupi, dans le noir absolu, avec des haut-parleurs crachant la même musique en continu, (torture chinoise), ou encore des séances de torture horribles durant lesquelles même son pénis était entaillé à l’aide d’un scalpel. Tout cela, il l’a vécu au Maroc, accuset- il. Dans ses témoignages poignants, il accuse aussi les services de renseignement britanniques d’avoir fourni des informations et une liste de questions à ses tortionnaires marocains et américains.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Courrier d’Algérie