Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > INTERNATIONAL > Le Maroc dérape et accuse l’Algérie

Le Maroc dérape et accuse l’Algérie

mardi 16 novembre 2010, par Rédaction

Le Maroc a lancé une attaque brutale contre les sahraouis protestaires dans un camps près d’El-Ayoun et accuse l’Algérie de les soutenir.

Le Maroc dérape et accuse l'Algérie. L’heure de vérité approche pour le Maroc. Rabat devra s’expliquer sur l’assaut militaire mené contre la population sahraouie du « camp de la liberté » situé à 12 km de la ville d’El-Ayoun occupée, où 19 citoyens sahraouis ont été tués, 723 blessés sans compter les disparus. De lourdes sanctions attendent le Maroc à l’issue de cette réunion, compte tenu de l’agressivité militaire exercée sur les civils sahraouis. A la demande du Mexique, l’un des dix membres non permanents du Conseil de sécurité de l’ONU, cette réunion se tiendra alors qu’une énorme pression internationale est en train de s’exercer sur le Maroc.

Dans les territoires occupés, les forces militaires marocaines continuent à exercer un black-out total en empêchant des délégations de droits de l’homme et des journalistes à se rendre à la ville d’El-Ayoun. Dernier événement en date, le Maroc a expulsé samedi dernier quatre ressortissants étrangers d’El-Ayoun pour leur soutien à la cause sahraouie. Ces ressortissants étrangers qui se sont exprimés aux médias espagnols ont qualifié la situation de « très grave » dans cette ville. Pour mener à terme sa sale besogne, le Maroc a mis en marche son appareil judiciaire en poursuivant en justice 93 sahraouis « pour avoir commis des violences lors du démantèlement d’un campement de contestataires près d’El-Ayoun ».

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Jour d’Algérie