Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > INTERNATIONAL > Le Maroc en guerre médiatique contre l’Algérie

Le Maroc en guerre médiatique contre l’Algérie

mercredi 13 octobre 2010, par Rédaction

Le Maroc mène une guerre médiatique contre l’Algérie pour faire oublier son occupation illégale du Sahara Occidental selon des universitaires algériens.

Le Maroc en guerre médiatique contre l'Algérie. Ne suscitant aucune réaction officielle en Algérie, les campagnes médiatiques menées par la presse au Maroc ont fait hier l’objet d’un débat. A l’unanimité, chercheurs et enseignants ont affirmé qu’elles obéissaient à un « agenda » et qu’elles nécessitaient une réponse adéquate de la classe politique et de la société civile. Initié par le centre de recherche El Raed, le débat a regroupé plusieurs universitaires, partageant le même point de vue au sujet des campagnes récurrentes des médias au Maroc qui visent l’Algérie. Slimane Chenine, le directeur du centre de recherche, a expliqué dans son intervention que certaine presse marocaine tente de faire croire que l’Algérie était le premier ennemi du Maroc. Qu’est-ce qui justifie la récente campagne ? Un agenda particulier dans la région, répond le premier responsable du centre de recherche.

« Les divergences de points de vue entre l’Algérie et le Maroc, c’est au sujet du Sahara occidental, et cela n’est pas nouveau. Alors qu’est-ce qui a changé ? Il y a la lutte contre le terrorisme pour laquelle l’Algérie est engagée. Il s’agit d’une alliance avec des pays dictée par la géographie, or le Maroc n’est pas concerné mais il veut se placer comme un sous-traitant notamment au profit de la France », dit-il ajoutant qu’« il s’agit là d’un agenda commun à plusieurs parties qui voudraient s’imposer stratégiquement dans la région, notamment pour des raisons économiques. Ils veulent faire croire que l’Algérie impose ses points de vue aux pays de la région mais font semblant d’oublier les rapports historiques qui lient les pays de la région ». Pour Slimane Chenine, le scénario est le même depuis des années : dès que le Maroc a des problèmes en interne. Une lecture que partage Smaïl Maâraf, universitaire qui s’interroge sur le silence observé par la partie algérienne. Il considère les quelques réponses des uns et des autres comme inappropriées et ne répondant à aucune stratégie. Il préconise une révision de la stratégie des médias lourds pour une réponse plus adéquate aux provocations marocaines.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Soir d’Algérie