Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > INTERNATIONAL > Les combats au Liban ont fait 81 morts

Les combats au Liban ont fait 81 morts

lundi 12 mai 2008, par Rédaction

Les combats au Liban entre le Hezbollah chiite et les partisans de Walid Djoumblatt ont fait 81 morts en cinq jours.

Affrontements au Liban. Dans le nord du Liban, à Tripoli, des affrontements ont éclaté entre des activistes alaouites alliés du Hezbollah, du secteur du Djebel Mohsen, et des militants sunnites pro-gouvernementaux de Bab Tebbaneh. Ces tirs ont fait quatre blessés. Un calme précaire prévaut partout ailleurs au Liban, notamment à Beyrouth, où une délégation de la Ligue arabe est attendue mercredi pour tenter de sortir le pays d’une crise politique qui a entraîné les plus graves violences depuis la guerre civile de 1975-1990. A la fin de la semaine dernière, les miliciens chiites du Hezbollah et du mouvement Amal avaient chassé de Beyrouth-Ouest les fidèles de la majorité pro-occidentale du Premier ministre Fouad Siniora et du dirigeant antisyrien Saad Hariri, qu’ils accusaient de leur avoir déclaré la guerre.

Samedi soir, ils ont accepté de se retirer des rues de la capitale du Liban Beyrouth, sous l’injonction de l’armée qui a, en échange, abrogé les décisions à l’origine de cette poussée de fièvre - la mise à l’écart du général responsable de la sécurité de l’aéroport international de Beyrouth, un proche du Hezbollah, et le projet du gouvernement de contrôler le réseau de télécommunications du groupe chiite. Les combats de dimanche dans la montagne druze ont fait 14 morts dans les rangs du Hezbollah, qui a réussi à prendre le contrôle de plusieurs positions druzes dans la région d’Aley. Walid Djoumblatt a finalement accepté de placer les postes de ses miliciens sous le contrôle de l’armée libanaise. Depuis le début des affrontements le 7 mai, les combats ont fait 81 morts et 250 blessés.

Synthèse de Rayane
D’après AP