Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > INTERNATIONAL > Rachida Dati se fait VRP du Maroc en Algérie

Rachida Dati se fait VRP du Maroc en Algérie

lundi 6 décembre 2010, par Rédaction

La politicienne française Rachida Dati s’est faite VRP du Maroc à l’occasion de sa visite en Algérie en défendant la version marocaine des évenements d’El-Ayoun.

Rachida Dati se fait VRP du Maroc en Algérie. Rachida Dati qui se trouvait à Alger pour participer à une conférence intitulée "Quel avenir pour l’Union pour la Méditerranée" organisée par l’Ecole nationale supérieure des sciences politiques d’Alger, a rassuré que son vote contre la résolution du Parlement européen portant enquête sur les derniers évènements d’El-Ayoun lors desquels les Sahraouis ayant protesté contre l’autorité marocaine furent réprimés dans le sang par les forces d’occupation du Maroc, n’est motivé ni par ses origines marocaines (elle est de père marocain, Ndlr), ni un autre intérêt particulier. « J’ai voté non parce qu’il n’y a pas eu débat. Nous n’avions pas assez d’informations sur ce qui s’est passé là-bas. Certains médias ont illustré leurs comptes-rendus par des images d’enfants palestiniens de Ghaza et donc, par des images fausses. Ce n’est pas sincère. Je dis bien que la résolution a été adoptée dans la précipitation et n’as pas été suffisamment débattue. Nous avons avancé si rapidement. Moi, je crois qu’il faut faire attention dans le traitement de questions pareilles. Nous ne pouvons prendre position sur la base de fausses informations, il faut qu’il y ait des arguments objectifs », a-t-elle déclaré.

L’ancienne ministre française de la Justice, connue pour sa passion pour le Maroc, s’est arrêtée par la suite sur les tensions envenimant les relations entre l’Algérie et le Maroc sous fond du conflit sahraoui, deux membres incontournables pour faire aboutir le projet de l’Union pour la Méditerranée. « Je crois que les divergences doivent être aplanies, qu’il faudrait dépasser cette passion entre les deux pays. Pour ma part, je me suis entretenue avec beaucoup de responsables marocains, et j’ai plutôt relevé tempérance et respect envers leurs vis-à-vis algériens. Il faut juste réécouter le discours donné mercredi par le ministre marocain des Affaires étrangères, qui n’a pas manqué de rendre hommage à son homologue algérien. Enfin, moi, je n’ai jamais noté d’agression ou une marque d’irrespect à l’égard de responsables algériens. Et j’estime qu’il faudrait les entendre », a-t-elle suggéré.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après Le Soir d’Algérie