Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Air Algérie mise sur le partenariat avec les agences intermédiaires

Air Algérie mise sur le partenariat avec les agences intermédiaires

jeudi 6 novembre 2008, par Rédaction

Air Algérie est résolue à améliorer ses prestations de service clients selon le PDG de la compagnie aérienne Abdelwahid Bouabdallah.

Des avions d'Air Algérie. « Nous voulons nous orienter davantage sur le client par une démarche qualité et une amélioration continue de nos services, à travers les agences intermédiaires », a souligné le PDG d’Air Algérie Bouabdallah lors d’une rencontre avec les représentants des 400 agences intermédiaires agréées du Grand Alger. Le Pdg a exprimé la volonté de la compagnie d’établir un climat de confiance avec ces agences et travailler ensemble dans l’intérêt des deux parties sur la base du principe « gagnant-gagnant ». « Des efforts ont été accomplis notamment en matière d’amélioration de la ponctualité, de l’accueil, de la modernisation de la flotte et de l’introduction du billet électronique », a-t-il rappelé, ajoutant que la compagnie compte poursuivre ses actions pour l’amélioration de ses prestations de service. Après l’ouverture récente des lignes Air Algérie Oran-Oujda, Constantine-Tunis, Hassi Messaoud-Paris et Tamanrasset-Paris, le même responsable a souhaité rouvrir prochainement Alger-Milan et Oran-Francfort.

Lors des débats de cette rencontre, des représentants d’agences intermédiaires sont intervenus lors des débats pour assurer qu’ils sont « parties prenantes » de l’effort accompli par le pavillon national en matière d’amélioration de service. Mais, en tant que professionnels de la billetterie, ils ont recommandé à la compagnie nationale d’engager plus d’efforts dans les domaines de la réservation. « C’est dans l’intérêt de la compagnie », ont-ils affirmé. Selon eux, toutes les compagnies aériennes utilisent actuellement le système de réservation Amadeus à l’exception d’Air Algérie qui continue d’utiliser le Mercator qui est à l’origine de problèmes techniques, soulignant que des efforts sont à accomplir au niveau de la ponctualité des vols et de la communication au profit des voyageurs. Concernant les cartes fidélité qui sont octroyées par l’ensemble des compagnies concurrentes au profit des « grands voyageurs », les représentants d’agences ont regretté que ces cartes ne soient pas attribuées, au niveau d’Air Algérie, selon les critères requis. Ce à quoi le Pdg de la compagnie aérienne nationale a donné instruction pour l’octroi de trois millions de cartes fidélité aux passagers de manière « décentralisée » et « transparente ».

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après APS