Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Arcelor Mittal Algérie ne supprimera pas d’emplois

Arcelor Mittal Algérie ne supprimera pas d’emplois

jeudi 13 novembre 2008, par Rédaction

L’usine Arcelor Mittal Algérie d’El-Hadjar na va pas supprimer d’emplois malgré la crise qu’elle traverse.

Une usine de Arcelor Mittal Algérie. Aucun poste de travail ne sera supprimé au complexe sidérurgique Arcelor Mittal Algérie, a déclaré à la presse Guedra Mohamed, directeur des ressources humaines de l’entreprise. Le responsable ne nie cependant pas l’impact de la crise financière mondiale sur l’entreprise en déclarant que « la baisse du chiffre d’affaires du marché automobile et de la construction à 40 % est à la l’origine des répercussions sur l’entreprise et la réduction de la production. Par conséquent, l’entreprise a eu recours à des mesures drastiques pour parer à toute éventualité ». En effet, la direction de l’entreprise Arcelor Mittal a, depuis le mois de novembre, procédé à l’application des mesures prises lors de la première réunion qui l’a regroupée avec les représentants du gouvernement, en l’occurrence la révision des contrats des entreprises et microentreprises liées à Arcelor Mittal Algérie. Dans la même optique, il a été décidé de geler tout achat par voie de sous-traitance ou apport aux travailleurs jusqu’à nouvel ordre.

Concernant les investissements du groupe en Algérie, le responsable affirme : « Tous les projets programmés dans le cadre du planning de croissance du groupe franco-indien dans notre pays seront maintenus. » Il fait ainsi allusion au projet de Jijel portant sur la construction d’un laminoir avec une capacité de production de 600 000 tonnes de RAB par an. Par ailleurs, une correspondance a été adressée par Lakshmi N Mittal Chaiman et CEO du groupe Mittal Arcelor, apprend-on de source sûre. Selon ladite correspondance, les responsables du groupe continuent à garantir la meilleure qualité de l’acier dans le monde, d’une part, et à maintenir les dépenses des investissements dans le monde, notamment en Algérie, d’autre part. Il en est de même pour l’acquisition des équipements, affirme le responsable dans sa correspondance. Selon un responsable du complexe, qui s’est montré très optimiste quant à la situation du complexe, notamment à l’issue des dernières nouvelles de la correspondance parvenue du géant multinational de l’acier quant au maintien des dépenses des investissements dans notre pays, « la crise est certes mondiale, mais nous serons capables de la surmonter avec une gestion de prévoyance et de rationalisation… ».

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant