Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Cegelec pourrait réaliser une ferme éolienne en Algérie

Cegelec pourrait réaliser une ferme éolienne en Algérie

mardi 14 décembre 2010, par Rédaction

Le consortium Cegelec SPA (Algérie)-Cegelec SAS (France) a été retenu pour la réalisation d’une ferme éolienne à Kaberten dans le sud de l’Algérie.

Cegelec pourrait réaliser une ferme éolienne en Algérie. Avec un prix moyen ajusté du KWh, de 7,257 DA, le plus bas, ce consortium surclasse les offres commerciales des sociétés CECIC-CGC (Chine), Comsa Emte (Espagne) et Vergnet (France). Ces quatre sociétés avaient été retenues le 9 juin 2010 à l’issue de l’évaluation d’offres techniques répondant à l’appel d’offres lancé le 16 janvier 2010 par la Compagnie de l’engineering de l’électricité et du gaz, CEEG, filiale de la holding Sonelgaz. Cet appel d’offres avait été lancé après l’échec de deux premières consultations lancées successivement en 2007 et 2008. Sous réserve de vérifications ultérieures, l’attribution de ce marché à Cegelec représente « un gain de 30% » selon le P-dg de CEEG, Arkab Mohamed. Et ce d’autant que les trois autres soumissionnaires avaient proposé des prix ajustés du kWh de 7,596 DA, 7,749 DA et 8,908 DA respectivement.

Voire, l’offre de la société Vergnet, retenue lors de la seconde consultation, avait été la moins-disante mais jugée excessivement élevée (9,620 DA). Ce, projet dont les travaux de réalisation doivent démarrer d’ici quatre mois et durer 21 mois, s’avère important à plus d’un titre. Ainsi, il vise à développer la technologie éolienne adaptée aux conditions climatologiques locales et conforme aux normes européennes, et répondre aux besoins énergétiques croissants de la région dès sa mise en service en 2012. Mais aussi ce projet permettra l’implication directe de l’outil national de réalisation. Ainsi, le constructeur est obligé de confier les travaux de génie civil, montage et transport aux entreprises algériennes, celles de Sonelgaz notamment, et d’acquérir des biens et services de fabrication locale. Cela même si le constructeur assure, quant à lui, les prestations d’études, fabrication des équipements ainsi que les essais et la mise en service. Le projet sera implanté sur 30 hectares, à Kaberten, à 73 km au nord d’Adrar, à proximité de la RN 51 et l’énergie produite sera évacuée vers le poste 30 kW.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Soir d’Algérie