Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > SANTE > Début de la vaccination contre la grippe porcine en Algérie

Début de la vaccination contre la grippe porcine en Algérie

mercredi 30 décembre 2009, par Rédaction

La campagne de vaccination contre la grippe porcine A/H1N1 en Algérie va débuter aujourd’hui selon le ministère de la Santé.

Début de la vaccination contre la grippe porcine en Algérie. Le ministre de la Santé a donné, hier, le coup d’envoi de la campagne de vaccination contre la grippe A/H1N1 en Algérie. Pour donner l’exemple et montrer la confiance qu’il a en ce vaccin, Saïd Barkat, tout sourire, s’est fait vacciner le premier. A l’heure où la campagne de vaccination suscite quelque appréhension, Barkat voulait, par ce geste, rassurer et mettre fin à un certain alarmisme. « Je vais bien », a-t-il lancé aux journalistes, après être resté près de trente minutes en observation. Par ailleurs, le ministre a indiqué que le lot de 20 millions de doses de vaccin commandé par notre pays allait arriver progressivement. Mais apparemment agacé par tout ce qui s’est dit autour de ce vaccin, Barkat n’a pas caché sa colère, appelant les journalistes à cesser d’alarmer la population, tout en assurant que la procédure d’acquisition du vaccin s’est faite dans l’intérêt de la nation et non d’un laboratoire.

Selon le ministre, ce vaccin ne présente aucune anomalie et toutes les supputations à ce sujet sont infondées. Pour rassurer la population, le représentant du laboratoire GSK Algérie a, pour sa part, indiqué que le vaccin acquis par l’Algérie est le même que celui commercialisé dans 36 autres pays. Après que le vaccin eut été otage, pendant plus de 22 jours, des laboratoires en charge de son contrôle, pour des raisons « de procédures liées à des essais cliniques supplémentaires », le Laboratoire national de contrôle des produits pharmaceutiques (LNCPP) a fini par délivrer le certificat de conformité pour le premier lot de 713 000 doses. La campagne de vaccination contre la grippe A/H1N1 en Algérie débutera aujourd’hui et se déroulera en six phases. Elle concernera, par ordre de priorité, le personnel de santé des secteurs public, parapublic et privé, sur une période de 7 à 10 jours, suivi, à partir du 6 janvier, des femmes enceintes ayant déjà une grossesse de plus de 20 semaines ou inférieure à 20 semaines si celles-ci présentent un profil à risque.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Soir d’Algérie