Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Des vols Aigle Azur supplémentaires vers l’Algérie cet été

Des vols Aigle Azur supplémentaires vers l’Algérie cet été

lundi 29 juin 2009, par Rédaction

L’Algérie a finalement autorisé Aigle Azur à offrir douze vols de plus de France vers l’Algérie cet été.

Aigle Azur proposera plus de vols vers l'Algérie cet été. Mercredi dernier, le ministère des Transports a rompu son silence en rendant public un communiqué dans lequel il faisait savoir que la réponse de l’Autorité de l’aviation civile sera incessamment connue dans l’affaire des vols à destination de l’Algérie suspendus de la compagnie Aigle Azur. « La demande formulée par la compagnie aérienne Aigle Azur ainsi que celle d’Air Méditerranée, ayant introduit une demande de vols en plus de son programme régulier, connaîtront incessamment les suites qui leur seront réservées par l’Autorité de l’aviation civile algérienne », avait indiqué le ministère des Transports. Ce dernier a rappelé, dans un communiqué, que les relations aériennes entre l’Algérie et la France « sont régies par un accord prévoyant un équilibre des fréquences de vols entre les deux pavillons, algérien et français ». « Sur les routes demandées, l’équilibre est déjà atteint avec une différence de 25 % au profit du pavillon français, dont la compagnie Aigle Azur qui, dans ce cadre, a vu toute sa demande (9 vols par semaine entre Oran et Paris) déjà satisfaite », avait précisé le communiqué.

La compagnie Aigle Azur, dont la nouvelle demande (en supplément de la tolérance de 25 % déjà consommée) était à l’examen en relation avec Air Algérie pour la sauvegarde de ses intérêts, a « commercialisé des vols non autorisés mettant ainsi l’Autorité de l’aviation civile algérienne devant le fait accompli et ses passagers dans la situation telle que rapportée par certains médias mal informés », avait ajouté le communiqué. Pour rappel, le Jeune Indépendant avait rapporté dans son édition de jeudi 25 juin 2009 que 400 passagers ayant embarqué à bord d’avions de la compagnie Aigle Azur, lundi et mardi derniers, à l’aéroport d’Orly, étaient toujours bloqués dans la capitale française. Il s’est avéré que les vols supplémentaires programmés n’avaient pas reçu l’autorisation préalable de la direction de l’aviation civile nationale pour desservir l’Algérie.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant