Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Hausse des prix des produits alimentaires en Algérie en 2010

Hausse des prix des produits alimentaires en Algérie en 2010

mercredi 2 février 2011, par Rédaction

Les prix de la quasi totalité des produits alimentaires ont connu de fortes hausses en Algérie en 2010 selon l’ONS.

Hausse des prix des produits alimentaires en Algérie en 2010. Les prix de la quasi-totalité des produits du groupe alimentation ont connu une hausse en Algérie durant l’année 2010, à l’exception des prix de la viande blanche et de la pomme de terre qui ont connu des baisses respectives de 10 % et de 12,08 %, selon l’Office national des statistiques. La hausse la plus importante est constatée, sans surprise d’ailleurs, pour les sucres qui ont vu leur prix augmenter de 29,58 % et les poissons frais (+27,14 %). Pour les autres produits, une hausse de moins de 20 % est relevée. L’ONS cite les fruits frais (+18,38 %), les boissons (+16,81 %), les huiles et graisses (+8,06 %), les viandes bovines (+ 9,7 %) et ovines (+4,99 %) et les viandes et poissons en conserve (+3,79 %).

Toujours selon l’ONS, les produits du « panier » de biens et services représentatif de la consommation des ménages en Algérie ont connu des hausses, à l’exception du groupe « éducation-culture-loisirs » qui a connu une légère baisse (-0,14%). Les autres groupes ont tous enregistré des augmentations, la plus importante l’a été par le groupe des produits « divers » (matériel d’entretien et nettoyage, dépenses des restaurants, cafés et hôtels, bijoux et montres et produits de cosmétiques...) avec 10,98 %. Cette hausse a concerné également d’autres groupes. Il s’agit de celui de « alimentation-boissons non alcoolisées » avec 4,24 %, suivi par le groupe « meubles et articles d’ameublement » (3,53 %). D’autres groupes du panier ont également connu la même tendance, celui de « santé-hygiène corporelle » avec 2,83 %, « habillement -chaussures » (2,73 %), « transport et communication » (2,48 %), et enfin celui du « logement-charges » 1,85 %, précisent les données de l’office.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant