Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > L’Algérie a importé 2 millions de tonnes de blé de la France

L’Algérie a importé 2 millions de tonnes de blé de la France

lundi 17 janvier 2011, par Rédaction

L’Algérie a importé environ deux millions de tonnes de blé de la France en 2010 selon FranceAgriMer.

L'Algérie a importé 2 millions de tonnes de blé de la France. L’Algérie reste le premier débouché pour les blés français dont le volume global destiné à l’exportation pour la campagne commerciale 2010 est évalué à 11,8 millions de tonnes. L’année dernière, la France a exporté vers l’Algérie 2 millions de tonnes de blé (Mt), contre 1,5 Mt à la même époque de 2009, selon France AgriMer. A la fin de décembre, les ports français ont chargé 7,06 Mt de blé, dont 50 % des volumes sont destinés au Maghreb, où la consommation en blé dur et tendre avoisine 17 Mt, le reste ayant été principalement acheté par l’Egypte et l’Afrique subsaharienne, précise la même source. Les achats nationaux en blé auprès des marchés mondiaux ont atteint 5,3 Mt en 2010, contre 5 millions en 2009, selon le Conseil international des céréales (CIC).

Une quantité qui classe l’Algérie cinquième plus gros importateur mondial de blé après l’Egypte avec 9 Mt , les pays de l’ex-URSS (y compris la Russie et le Kazakhstan) avec 7,3 Mt , le Brésil (5,5 Mt) et l’Indonésie (5,3 Mt). Le pays s’approvisionne principalement de la France en raison de sa proximité géographique qui lui confère un avantage logistique par rapport à d’autres pays producteurs tels les Etats-Unis, le Canada et l’Argentine. Outre le blé, l’Algérie est classée par le CIC onzième importateur de maïs. Les achats du pays en cette céréale, qu’il utilise pour l’alimentation du bétail, ont atteint 2,3 Mt l’année écoulée, contre 2,4 Mt en 2009. Au total, la facture céréalière du pays s’est établie autour de 1,5 milliard de dollars en 2010, selon les chiffres annoncés par le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Rachid Benaïssa.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant