Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > L’Algérie et la France veulent développer leur partenariat économique

L’Algérie et la France veulent développer leur partenariat économique

mercredi 1er juin 2011, par Rédaction

L’Algérie et la France ont affichés leur volonté de développer leur partenariat économique dans plusieurs secteurs d’activité.

L'Algérie et la France veulent développer leur partenariat économique. Le forum de partenariat algéro-français, qui s’est tenu hier et avant-hier à Alger, semble avoir été à la hauteur des attentes de ses initiateurs. C’est ce qui se dégage d’un communiqué de presse par l’ambassade de France à Alger, et retraçant l’ensemble des projets qui ont été discutés, pour certains, et réglés, pour d’autres, entre les deux parties. La troisième visite à Alger de M. Jean-Pierre Raffarin et le forum de partenariat algéro-français (FPAF) ont permis de redynamiser et, pour une large part, de refonder les relations économiques entre la France et l’Algérie, tant au niveau des PME au cœur de ce forum de partenariat, que des grands groupes, dont les investissements en Algérie sont essentiels pour la création d’emplois, le transfert de savoir-faire et l’innovation, estime la partie française dans son communiqué.

En dressant un bilan du forum, la partie française note que les résultats ont été prometteurs. Elle en veut pour preuve « les chiffres éloquents » qui se traduisent par la participation de près de 700 entreprises algériennes et françaises aux deux journées de rencontres et les 4 000 rendez-vous individuels (B to B), soit une moyenne de 6 à 8 rendez-vous par entreprise, tous secteurs confondus. « Ces résultats ont été obtenus grâce à l’implication totale d’organismes en Algérie comme la CACI, Algex, la Chambre de commerce et d’industrie algéro-française (CCIAF), les bourses de sous-traitance et l’ensemble des associations patronales. » Les échanges les plus importants et les plus fructueux ont été enregistrés dans huit filières : le bâtiment et les travaux publics, l’agroalimentaire, les biens d’équipement industriel, l’énergie et l’environnement, la santé et la pharmacie, les services, la formation et l’ingénierie, les TIC et les transports et la logistique.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après Le Jeune Indépendant