Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > L’Algérie important client du blé français en 2009

L’Algérie important client du blé français en 2009

jeudi 14 mai 2009, par Rédaction

L’Algérie demeure l’un des importants clients du blé français avec des importations estimées à 2,36 millions tonnes cette année.

L'Algérie importe du blé français. La France a maintenu sa place de premier fournisseur en blé de l’Algérie. Les chiffres des Douanes françaises, publiés lundi, révèlent que, sur un volume des exportations de blé tendre sur le marché mondial de 7,5 millions de tonnes, le tiers a été exporté vers l’Algérie, soit 2,36 millions tonnes contre un peu moins 750.000 tonnes la saison précédente à la même époque. Pour le seul mois de mars dernier, la France a exporté 330.124 tonnes de blé tendre vers l’Algérie sur des exportations de 1,1 million de tonnes grâce à une commande de 300.000 tonnes de blé tendre lancée fin février dernier. L’Egypte arrive en deuxième position avec 220.499 tonnes, talonnée par le Maroc avec 170.962 tonnes. Les chiffres des Douanes françaises, rapportés par l’agence de presse Reuters, montrent une progression soutenue de deux fois et demie des exportations françaises depuis le début de la campagne en début juillet 2008. Selon France AgriMer et l’analyste français Stratégie Grains, la France pourrait exporter, en 2008-2009 (juillet/juin), un total de 9,5 millions de tonnes, soit la meilleure performance depuis le record de la campagne 1984-85.

En incluant les ventes vers l’Union européenne, les expéditions de blé tendre atteignent, au 1er mars, 12,46 millions tonnes contre 8,56 millions la saison dernière à la même époque. « Pour le blé dur, les expéditions (UE+ pays tiers) ont atteint, en mars, 211.110 tonnes, soit le meilleur score mensuel depuis le début de la campagne. Au total, les expéditions atteignent 1,25 million de tonnes, un bond de 42% par rapport au 1er avril 2008. Les expéditions totales d’orge atteignent, de leur côté, 3,89 millions de tonnes en hausse de 21% par rapport au 1er avril 2008, et celles de maïs s’affichent à 4,58 millions de tonnes en progression de 30% », rapporte Reuters. La progression des exportations françaises vers l’Algérie n’avait pas été une « partie de plaisir », les Français avaient rencontré, cette année, une féroce concurrence des autres grands fournisseurs mondiaux et, en particulier, les Russes, les Américains et les Argentins. La course pour la fourniture de l’Algérie du dernier quota de 300.000 tonnes de blé, livrables en mai et juin prochains, avait connu des négociations « serrées » entre la partie algérienne et les acteurs du marché français des céréales. Finalement, les Français ont pu remporter la totalité de la commande en jouant sur les prix pour convaincre.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après Le Financier